25/10/2017

METROBUS A DAKAR

Bientôt des metrobus à Dakar:La banque mondiale injecte 184 milliards dans le projet

metro.jpg

Pour permettre un déplacement rapide avec confort et sécurité des usagers, le gouvernement du Sénégal s’engage à renforcer le parc automobile avec des Métrobus.
Un nouveau projet de bus rapide sur voies réservées ou (Bus rapid transit, en anglais) a fait l’objet d’un atelier régional hier à Dakar. Le ministre des infrastructures, des transports et du désenclavement, s’appuie sur le PSE pour moderniser les transports urbains « à travers la mise en œuvre du plan Sénégal émergent, les politiques publiques s’attachent désormais à promouvoir une dynamique urbaine et une organisation du transport à la hauteur des ambitions d’efficacité », a dit Ibrahima Lamine Lo, directeur de cabinet d’Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement.
Il présidait hier l’ouverture dudit atelier sur la planification de la mobilité urbaine durable. Cette exigence, renseigne-t-il, concerne naturellement la capitale, mais également les villes secondaires.
A Dakar, c’est tout le sens des projets structurants, le train express régional (TER) et le ‘’bus rapid transit’’ (BRT), dont investissement cumulé atteint 800 milliards FCFA, qui permettront d’acheminer les usagers dans des conditions confortables et de sécurité. Ce nouveau projet a pour but de « faciliter la mobilité urbaine ». Il est approuvé par la banque mondiale, pour un montant de 184 milliards.
L’objectif de la rencontre d’hier est, selon Dr Thierno Biram Aw, DG du CETUD, d’identifier les interdépendances entre la mobilité durable et l’aménagement du territoire dans les villes africaines afin d’élaborer des recommandations spécifiques pour chaque pays participant.
Awa Diallo-Rédaction mediasenegal

Commentaires

faudrais commencer par enlever toute les epaves enbulantes ,taxi bus voiture camions ,sckooters ,,, apres on poura parler de securité et de confort,,,

Écrit par : mina | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

on ne sait pas s'il faut en rire ou en pleurer !!!!!! ridicule quand on voit l'etat des bus TATA qui n'ont pas 10 ans....

Écrit par : flopaty | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Des voies réservées aux "métrobus " et aussi aux taxis, au charrettes, aux marchands ambulants, aux vendeurs de toutes sortes! Mina a raison, commencer par par rendre la chaussée aux automobilistes, aux transports en commun, évacuer tout ce qui encombre chaque jours les rues de la Capitale. Pas besoin de 183 milliards pour cela.

Écrit par : Gérard Remacha | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

oui Gérard vous avez raison!!! mais la discipline c est pas la volonté du Sénégalais !!! il y a belle lurette que tout fonctionne comme cela au Sénégal c est le système D et de la débrouille....changer cela??? va prendre du temps faut éduquer la jeunesse !!! si vous avez le temps??? et ce serait plus le Sénégal pas vrai......? faut l aimer comme ca ....

Écrit par : vavat | 29/10/2017

pas d'accor il y a peine dix ans les rues n'etaient pas aussi sallent ,et ils y avaient plus de repressions, on en parlent souvent avec des amis,,surtout dakar c'est devenu de pire en pire,,donc oui c'est le senegal,,et ça peux avoir du charme des charretes,, mais la c'est devenu du nimporte quoi!!!!!et la discipline c'est comme partout il sufit de l'appliquer point

Écrit par : mina | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Aucune notion de l espace public.

Écrit par : linlin | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Quand on voit déja,l'état des navettes qui sont toutes neuves pas d'illusion a se faire de plus les chauffeurs ne respectent déjà plus les arrets officiels ,mais font ce qu'ils veulent,s'arretent n'importe où...c'est l'anarchie ce pays,les règles n'existent pas chacun la sienne

Écrit par : eddy | 06/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire