21/11/2017

MISS SENEGAL

Election Miss Sénégal 2017

18321482-22534627.jpg

La finale nationale de Miss Sénégal 2017 a eu lieu ce dimanche. Quinze candidates se disputaient la couronne et l'une d'entre elles l'a remportée.
Pour rappel, Ndèye Astou Sall, la Miss 2016, une thièsoise, perdait sa couronne durant son règne à cause de vives polémiques sur sa «dépigmentation » ou « Xessal » et son comportement qui avait déplu à Amina Badiane, promotrice de Miss Sénégal Nouvelle Vision.
La reine de Thiès, Yacine Dieng Thiam, a été élue Miss Sénégal 2017 samedi au King Fahd. Derrière elle, arrivent trois dauphines au lieu de deux, comme de coutume. Pour cause, rapporte La Tribune, deux candidates sont arrivées ex-æquo sur le podium.
Placé sous le signe de la promotion de la destination Sénégal, la finale du concours Miss Sénégal «Nouvelle vision» a drainé du monde, d’après le quotidien du groupe D-Médias. Qui renseigne que le comité d’organisation ambitionne de hisser Miss Sénégal sur la plus haute marche du concours Miss Univers.
xalimansn.com
Au terme de l’événement qui a réuni beaucoup d’ambassadeurs (France, Indonésie, Gambie…), la présidente du Comité d’organisation de « Miss Sénégal Nouvelle vision », Amina Badiane, a rappelé que le processus de ce concours de beauté a été lancé depuis le début de l’année, avec l’organisation au niveau régional, par les Comités d’organisation, des sélections. Très heureuse de cette deuxième édition, elle demande toutefois plus de soutiens internes.
« Au début, il y avait un manque d’accompagnement au niveau des sponsors privés et des autorités, mais au fur et à mesure qu’ils ont vu que nous étions en train de donner à l’événement une ampleur internationale, les institutions ont commencé à nous aider », explique Amina Badiane qui cite le ministère du Tourisme, de la Culture, de la Femme. Pour elle, le concept « Nouvelle vision » de Miss Sénégal est en train de prendre tout son sens avec les partenariats internationaux tels que la participation des stylistes étrangers au défilé. « Notre objectif est de permettre l’échange culturel. Inviter des stylistes indonésiens, italiens, français, c’est donner de la visibilité à la Destination Sénégal. Des gens qui n’ont jamais été au Sénégal sont venus uniquement pour l’événement Miss Sénégal. Nous sommes en train de faire vraiment la promotion de la destination touristique du Sénégal », souligne Amina Badiane. Elle poursuit en demandant ainsi plus d’engagement interne.
« Nous avons plus de partenaires étrangers que sénégalais. C’est positif mais je souhaite que les Sénégalais et les Africains participent plus à l’événement qui n’est pas celui de Amina Badiane, ni un événement commercial, mais national. J’ai fait des entrées par invitation pour permettre à la population sénégalaise d’avoir accès à cet événement », précise-t-elle.
Revenant sur le conflit né avec la lauréate 2016, qui a refusé même de remettre sa couronne, elle dit son regret et espère que cela ne se reproduira plus. « Cette année, nous avons pris nos dispositions en sensibilisant les filles. Je pense que c’est la Miss de l’année dernière qui a perdu des opportunités. Parce que nos lauréates feront un voyage à l’international et défileront pour des stylistes internationaux. C’est dommage pour la miss 2016 qui a voulu gérer elle-même ses affaires », regrette Amina Badiane.
O. KANDE.lesoleil.sn

Écrire un commentaire