06/12/2017

VIGILANCE ENVERS LES FOUS DE DIEU

MACKY SALL : «Les gens sont devenus fous, au nom d’un dieu qui n’existe que dans leurs têtes, ils tuent et pillent à tous les niveaux »

senegal

« D’ici quelques années, le Sénégal doit commencer l’exploitation de ses ressources minières avec le pétrole et le gaz. C’est maintenant qu’il faut sceller les bases d’une bonne gestion et surtout d’une bonne utilisation des ressources publiques. Je rappelle que nous travaillons avec quelques pays qui ont eu a` développer ce concept, Fonds souverains.
Mais, il s’agira de voir l’architecture de ce fonds pour qu’il re´ponde a` toutes les normes de transparence dans la gestion de telles ressources. Et, je souhaite avant le mois d’avril que ces lois puissent passer afin que nous soyons vraiment édifiés et qu’il y ait une loi qui organise la distribution de ressources dans le budget et avec les générations futures.
Malgré ces germes de changements observe´s au regard des indicateurs d’émergence de notre nation, des risques subsistent. Ce sont les risques lie´s au terrorisme. La zone sahélo-sahélienne est l’épicentre en Afrique de ces activités criminelles et nous devons prêter une grande attention à ce qui se passe chez nous, dans le voisinage.
Aujourd’hui, aucun pays n’est épargné. Les gens sont devenus fous, au nom d’un dieu qui n’existe que dans leurs têtes, ils tuent et pillent a` tous les niveaux.
Donc, nous devons aussi sur le de´fi de la sécurité continuer les efforts d’équipement, d’entrainement, d’information et de coopération avec nos partenaires et les pays avec lesquels nous e´changeons sur le sujet. »

Commentaires

Même si le Sénégal n'a pas eu d'attaque terroriste, il n'est pas épargné pour autant. Il a raison de faire preuve de prudence.

Écrit par : Hosti | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est une très bonne chose, si c'est article révèle de vrais propos du Président, que Macky Sall soit conscient que les nouvelles exploitations du gaz et du pétrole et des richesses minières au Sénégal peuvent attirer toutes sortes de requins, en particulier les terroristes, les fous de Dieu qui en font leurs sources financières dans leur jihad pour un Etat islamique International...
Après l'attentat en Egypte et ses 253 morts, en pleine prière, un vendredi, parce que c'étaient des musulmans cryants soufis et que Daesh considère que les soufis sont des hérétiques à l'Islam...

Hors au Sénégal, les tidjanes, les mourides ou les layènes sont des confréries soufies (sectes soufies pour d'autres) et les khrades de la Qadriyya sont aussi soufis à orientation panislamique... Avertir, dénoncer, sécuriser de ces dangers, Macky Salll est dans son rôle d'informer et d'avertir le peuple sénégalais, des risques terroristes et d'appeler à la prudence...
Personne ne pourra dire : "On ne savait pas " ! Que des musulmans fanatisés tuaient d'autres musulmans, les soufis comme d'autres, les infidèles mécréants occidentaux...

Écrit par : issa gibb | 07/12/2017

Répondre à ce commentaire

La déclaration de M. le Président Macky Sall est bienvenue, en ce sens que le pays doit être conscient des risques éventuels qu'encourt une nation possédant des richesses pétrolières, aurifères etc.
"Aucun pays n’est épargné. Les gens sont devenus fous, au nom d’un dieu qui n’existe que dans leurs têtes, ils tuent et pillent à tous les niveaux" : voilà qui est clair et bien dit.
Espérons que le peuple Sénégalais soit à l'écoute.

Écrit par : Xx | 07/12/2017

Répondre à ce commentaire

Macky SALL est bien réaliste de serrer les "boulons" car en effet il y a des risques de déstabilisation de la part des "terroristes" du djihad .

Écrit par : oyster | 08/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire