15/12/2017

INTERPOL SE BOUGE POUR LES ENFANTS MENDIANTS

Trafic d’enfants mendiants au Sénégal : Comment Interpol a frappé à Ouakam, Keur Massar et Dalifort

talibes.jpg

La lutte contre le trafic d’enfants des rues commence à porter ses fruits. Selon Libération, l’opération déclenchée par Interpol pour combattre ce fléau, dénommée “Épervier”, a permis de récupérer au Sénégal 57 enfants de 6 à 14 ans.
Le journal informe que les petits recueillis ont été placés dans trois centres spécialisés, l’Empire des enfants, Guindi et Maison rose. Et qu’en interrogeant ces derniers, les enquêteurs du bureau central d’Interpol, installés au niveau de la direction de la police judiciaire, ont pu remonter aux commanditaires présumés.
C’est ainsi qu’Interpol a multiplié les arrestations. Selon Libération, les enquêteurs ont frappé d’abord à Ouakam où ils ont pris un maître coranique du nom de D. Kandé. Ensuite, T. M. K. Baldé, habitant à Keur Massar, tombera à son tour. S’ensuivront les arrestations de A. Bâ et A. Diouf à Dalifort et à la Cité Asecna.
Le journal ajoute que ce vaste coup de filet a permis aussi d’arrêter deux Maliennes, M. Diarra et sa fille D. Traoré, qui seraient à la tête d’un réseau qui envoyait de jeunes maliens dans les rues.
Abdoulaye/XALIMANEWS

Commentaires

Bjr

Et que devenaient ces pauvres enfants ?

Écrit par : jeangilles | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi ne pas appeler les choses par leurs noms ? au cas particulier : esclavage

Écrit par : JYS | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est assimilable à un crime contre l'humanité.... Tribunal international....

Écrit par : Abdul | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est assimilable à un crime contre l'humanité.... Tribunal international....

Écrit par : Abdul | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

la va y avoir du monde au tribunal non ????? a commencer par tous les marabouts !!!ça faire drole !!!

Écrit par : olive | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

Les marabouts n’auront rien
Ils ont déjà fait jouer leurs appuis
La peine sera symbolique
Par contre les maliennes risquent plus gros

Une fois passé le procès tout recommencera comme avant
Les autorités fermeront les yeux jusqu à une prochaine fois
Comme c est écrit dans l’article ce ne sont pas les autorités Senegalaisescqui ont lancé l’operation Épervier mais INTERPOL , car elles n auraient pas bougé le sort des enfants les laissent indifférent

Écrit par : Yvesbzh | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

Exact, c'est Interpol, la police internationale qui a démantelé ces trafics négriers d'enfants, ce qui a obligé le gouvernement sénégalais a bougé son gros cul et à y participer...
Interpol parti, l'esclavage des enfants mendiants et des enfants talibés reprendra de plus belle avec la bénédiction de l'Islam soufie sénégalais, esclavagiste d'enfants...

C'est pourquoi, que seules, des condamnations et des sanctions financières internationales contre le Sénégal, en le dénonçant pour le faire déclaré, pays esclavagiste d'enfants par les institutions internationales, pourront sauver les enfants talibés exploités dans l'indifférence généralisée des gouvernements successifs et de la population inhumaine sénégalaise...
Le cirque hypocrite a assez duré !
Acteur complice de l'esclavage des enfants talibés, l'Etat Sénégalais doit être présenté au Tribunal International de La Haye pour Crime Contre l'Humanité envers ses enfants... condamné pour parjures à ses ratifications de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et de la Protection de l'Enfance et des groupes vulnérables... En plus, à un embargo comme à Cuba ou en Corée du Nord avec des sanctions économiques et financières lourdes avec une mise au banc des sociétés civilisées...
Pour et jusqu'à ce qu'il n'y ai plus un seul enfant Talibé, petit mendiant esclave dans les rues du Sénégal ! Le Combat pour les Talibés continue...

Écrit par : issa gibb | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Interessons les agences de voyage au sort réservé aux petits talibés,celles -ci feront ce qu'il faut pour boycotter cette destination on ne visite pas un pays esclavagiste d'enfants!!!!!

Écrit par : eddy | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Aussi...

Écrit par : issa gibb | 17/12/2017

INTERPOL est la solution idéale pour un combat efficace contre les exploiteurs des "talibés" ,ce qui évite une confrontation entre les deux pouvoirs au SENEGAL tout en préservant la paix.

Le combat pour les talibés peut commencer avec un réel espoir de sortir de l'esclavagisme des enfants....

Écrit par : oyster | 21/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire