18/12/2017

EN ATTENDANT POINTE SARENE...

Projet touristique de Pointe-Sarène : 200 milliards de Fcfa d’investissements attendus du privé

e951447c6bc9ccca0daa08d3e0fe0e4e_L.jpg

Pointe-Sarène, l’un des projets touristiques phares du Plan Sénégal émergent, est aujourd’hui à l’état d’aménagement. Au cours d’une visite ce dimanche du ministre du Tourisme, Bocar Ly, directeur général de la Sapco, a annoncé que 200 milliards de FCfa d’investissements privés sont attendus sur le site où les premiers réceptifs seront exploités mi-2019.
Le coût global de l’aménagement du site de Pointe-Sarène tourne autour de 15 milliards de FCfa et, pour les investissements, au moins 200 milliards d’investissements privés sont attendus sur le site. Il y est prévu, selon Bocar Ly, 1.600 clefs d’hôtel, la construction d’un centre commercial, de villas, d’activités de loisirs pour avoir une station complète. Il y sera également installé un parc animalier avec des animaux en semi-liberté qui jouxte le site qui fait 2.500 hectares.
Bocar Ly indique que les études réalisées à Pointe-Sarène prennent en compte les erreurs et réussites de la station de Saly. Dans cette phase d’aménagement, les travaux en cours concernent la construction d’un château d’eau, la voirie, le réseau d’assainissement, l’adduction d’eau et l’électrification. D’ici douze mois, a assuré M. Ly, la première tranche des travaux sera finalisée.
Actuellement, la Sapco est en phase de négociation avec plusieurs investisseurs intéressés par le projet. Ainsi, a-t-il noté, deux à trois contrats ont été déjà signés. « Pendant que les travaux d’aménagement se feront, les investisseurs vont entamer les travaux de construction des réceptifs. Nous pensons que d’ici mi-2019, on aura les premiers réceptifs qui seront exploités sur ce site de Pointe-Sarène », a assuré Bocar Ly. Le site touristique de Pointe-Sarène va ouvrir le développement de Mbodiène, un autre projet touristique d’envergure. « La proximité des deux sites fait que dès qu’on démarre à Pointe-Sarène, Mbodiène étant plus grand et attractif, pourra prendre son envol. On a eu de la Banque mondiale un financement pour réactualiser les études sur Mbodiène et constituer un dossier d’appel d’offres international et aller capter les gros investisseurs qui cherchent des projets structurants », a-t-il expliqué. Par ailleurs, a-t-il fait savoir, la Sapco travaille à développer sur Joal le tourisme de santé qui s’intègre avec l’environnement de cette localité. « La langue de terre de Joal est une zone sensible. Nous travaillons avec des partenaires pour développer le tourisme de santé qui s’adapte aux réalités géographiques de la zone », dit-il.
S. O. FALL/lesoleil.sn

Commentaires

Encore un énorme gâchis en perspective!!!!
Pas pour tout le monde certainement
Il aurait été bien plus raisonnable de remettre SALY aux normes ,que de construire une nouvelle station et de ruiner un environnement encore quasi intact
Regarder ce fameux 5 étoiles soit disant standard international à Mbodiene devenu une ruine
On fait une erreur au lieu de réparer on laisse les ruines et on va plus loin recommencer les mêmes choses
Occupez vous de SALY et de ses plages qui en ont bien besoin et ensuite on verra
Qu en est il du club Méditerranée en lieu et place de l’aldiana, qu en est il du domaine de nia NIANING ?
Il y a pour le moment suffisamment de réceptacles pour le nombre de touristes qui fréquente le Sénégal
Aidez les à se renforcer ,se moderniser ,
Nettoyez SALY de ses ordures en tout genre ,virez les parasites, rendez la accueillante !!
Même avec beaucoup d’effort il faudra quasiment une décennie de persévérance pour éventuellement faire du SENEGAL une destination incontournable
Mais la constance dans l’effort n’est pas une vertu locale .Helas !!!
Nous avons pourtant de très nombreux atouts

Écrit par : Yvesbzh | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

des connaissances viennent de rentrer du Sénégal , ils m'ont dit "plus jamais " !
en effet bien inutile de construire encore une bulle immobilière !
il y a mieux à faire , nettoyer , former les acteurs du tourisme , re construire les ruines ...
faire en sorte que le touriste ne soit pas constamment harcelé ...
et retirer de la rue les milliers d'enfants talibés qui donne une bien mauvaise image du Sénégal !

Écrit par : gandet francia | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

Il est certain que détruire un endroit comme Pointe Sarène est inadmissible ,surtout pour rien,ce n'est pas ça qui fera revenir les touristes!!!! mais certaines personnes auront les poches bien remplies une fois de plus,votre aéroport c'est le bazar,c'est une honte,votre police est raciste et harcèle les touriste dès qu'ils sont en voiture,les talibés dans les rues qui deviennent agressifs et pour cause pauvres gamins,la saleté ,les antiquaires ,les guides en tout genre qui ne vous lachent pas c'est ça votre vision du tourisme !!!! vous pouvez construire tout ce que vous voulez ce n'est pas ça qui fera revenir les gens...Mr MACKY SALL vous vivez dans une bulle,et vous vous faites enflez par vos ministres

Écrit par : eddy | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

je me demande ce qui se passe dans la tete des investisseurs cité dans ce post?? deja avant de faire tout ça,,, faudrai nettoyer,,, et accueuillir NORMALEMENT les touristes,,,,( le peu qui restent,,,,) encore du blanchiement ou autre magouille qui vont enrichir certain,,et apauvrir d'autre,,,

Écrit par : mina | 19/12/2017

J'ai déjà fait un commentaire il y a plus d'un an pour exprimer mon opposition au futur projet de Mbodiène car on se rend bien compte que la station touristique de SALY continue de souffrir ( je suis là depuis plus de 15 ans ) malgré quelques aménagements dans la ville. Si les hôtels ne parviennent pas a se remplir à quoi bon chercher d'autres sites qui vont finir comme NIANNING !!!! Donnez les moyens à ceux qui sont en place , eux ! sont des professionnels du tourismes ils ne demandent qu'a améliorer leur environnement , nettoyer tout ce qui repousse le touriste moyen qui vient profiter des plages sans détruitus et sans chiens errants. Quand il y aura 3.000.000 de touristes ! vous pourrez alors prévoir de construire d'autres stations touristiques mais ce sera dans quelques décennies probablement!!!

Écrit par : revol | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai déjà fait un commentaire il y a plus d'un an pour exprimer mon opposition au futur projet de Mbodiène car on se rend bien compte que la station touristique de SALY continue de souffrir ( je suis là depuis plus de 15 ans ) malgré quelques aménagements dans la ville. Si les hôtels ne parviennent pas a se remplir à quoi bon chercher d'autres sites qui vont finir comme NIANNING !!!! Donnez les moyens à ceux qui sont en place , eux ! sont des professionnels du tourismes ils ne demandent qu'a améliorer leur environnement , nettoyer tout ce qui repousse le touriste moyen qui vient profiter des plages sans détruitus et sans chiens errants. Quand il y aura 3.000.000 de touristes ! vous pourrez alors prévoir de construire d'autres stations touristiques mais ce sera dans quelques décennies probablement!!!

Écrit par : revol | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

Le SENEGAL préfère construire du neuf ailleurs , au lieu d'entretenir ...(NIANNING)
Le MINISTRE du tourisme ne peut appliquer une politique cohérente ,car il ne reste pas en fonction assez longtemps ,et, se contente d'une débauche de promesses sans lendemain.....
Il y a un potentiel de développement certain dans ce pays .

Écrit par : oyster | 19/12/2017

Les chiens errants sont un vrai problème,un ami s'est fait mordre légèrement par un chien qui a eu peur résultat une injection anti-rabique une fois par semaine a Dakar ceci pdt 3 semaines ce problème devient récurant ,qu'attendent les autorités pour agir,la rage existe au Sénégal ne revons pas

Écrit par : chees | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

Franchement à mon sens l'expansion de Saly est devenu incontrolablen Irrectifiable. Il subit un développement anarchique depuis belle lurette. C'est trop tard pour y remédier.

Écrit par : Ndiaye | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

oui !!la seule solution de rectification c'est d'aplanir tout cela et de voir si on est pas capable de faire mieux ailleurs !!!

Écrit par : olive | 20/12/2017

Citation : "Bocar Ly indique que les études réalisées à Pointe-Sarène prennent en compte les erreurs et réussites de la station de Saly". AH... intéressant... il y a donc eu des erreurs ??? Et quelles sont les réussites ??? Quant au "développement anarchique", c'est quoi ? et à qui le doit-on ?... si tant est que cette déclaration signée Ndiaye soit exacte ? Je me demande sur quelles bases ses propos pourraient bien s'étayer ? mais comme d'habitude, ce sont des paroles en l'air, jamais justifiées, juste pour dire quelque chose quoi ! mais il est possible qu'il confonde avec Mbour, car là oui règne l'anarchie urbaine (à mon humble avis, bien entendu !).

Pour embrouiller les esprits et raconter des bobards, çà, les Sénégalais sont très forts ! trop forts ! Mais "entretien" et "maintenance" sont vraiment une vue de l'esprit ici, une aberration, une abstraction totale ! Y a pas encore d'émergence dans ce domaine....... Hihihi !

Écrit par : Xx | 20/12/2017

Répondre à ce commentaire

Pointe Sarène c'est pour les millions de chinois qui arrivent,n'oubliez pas les boutiques comme Dior ,Chanel , les chinois en raffolent !!!!!

Écrit par : maie | 23/12/2017

Répondre à ce commentaire

Du Dior, Chanel... les vrais produits ? ou des contrefaçons ? La Chine est experte en la matière paraît-il !
Moi j'attends de les voir sur place, ces millions de touristes Chinois qui arrivent... ou arriveront... peut-être... Mais bon, on va pas chinoiser !

Écrit par : Xx | 23/12/2017

Qu’elle est la place des locaux dans ces gros projets ? Ah oui , ils auront du travail, seront Boy, femmes de ménage et les devises s’il y en aura... aux riches investisseurs ? Ce qu’il faut au Sénégal notamment à Mbodiene c’et des petites structures, maison d’hôtes Impliquant les locaux, les toubabs sont bien évidemment les bienvenus mais aussi les locaux, s’il y’avait Plus de locaux investisseurs, ils sauront mieux défendre leur business, au Sénégal plus qu’ailleurs , il faut savoir élever la voix pour que les choses avancent, la saleté , les antiquaires hyper insistants et peut-être même les talibés ne resteront pas longtemps un frein au business d’entrepreneurs Sénégalais. Les locaux se sont trop longtemps contentés des miettes, ça ne va pas durer éternellement, j’invite La diaspora ,notamment ,à investir dans le tourisme, des petites structures accueillantes , avec toutes les commodités et le respect de la nature ,impliquant des locaux sans exclure les autres qui aiment et respectent le pays et ses habitants. Il y’a un potentiel important de développement du tourisme local, avec le développement d’une classe moyenne dans le pays et la sous région . Équilibrons l’offre avec la demande réelle, Saly est très marquée par le tourisme sexuel, je ne suis pas contre de l’ecotourisme à Mbodiene ou pointé sarene.

Écrit par : Mbodienois | 25/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire