20/12/2017

PLUS D'EAU AU SENEGAL

Lancement des travaux de construction d’une nouvelle usine d’eau

Macky-Sall-au-lancement-des-travaux-de-KMS3-640x510.jpg

Le président de la république Macky SALL a procédé ce lundi 18 décembre 2017, à Thiès (70 kilomètres de Dakar) au lancement des travaux de construction de la nouvelle usine d’eau potable de Keur Momar Sarr dénommée « KMS3 ».
Cette infrastructure hydraulique contribuera, avec sa capacité journalière de 200 millions de litres, à sécuriser l’alimentation en eau potable de Dakar, sa Banlieue et les Nouveaux Pôles Urbains de Diamniadio, Lac Rose et la zone aéroportuaire de Diass.
La production prendra également en charge les besoins de Thiès, de la Petite Côte et des localités traversées par la conduite et situées dans les régions de Louga, Kébémer, Ndande, Pire, Mékhé, Tivaouane, Thiès et Rufisque.
KMS3 fait partie des ouvrages prévus dans le cadre du dispositif d’anticipation qu’est le Nouveau Schéma Directeur de Mobilisation des Ressources en Eau potable.
Les travaux dureront 24 mois. Sa mise en service est prévue dans le premier trimestre de l’année 2020.
D’un coût total de 274 milliards FCFA , le financement a été bouclé et toutes les conventions signées avec les partenaires techniques financiers à savoir la Banque Islamique de Développement (BID) ( 87,6 milliards FCFA), l’Agence Française de Developpement (AFD) (60,4 milliards FCFA), la Banque Européenne d’Investissement (BEI) (65,6 milliards FCFA), la BAD pour 42,6 milliards FCFA, l’Etat du Sénégal à travers la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) 13,5 milliards de FCFA et la Banque Mondiale 3, 9 milliards de FCFA.
D’après Alioune Badara Samb, préfet du département de Thiès, il n’ya pas eu de difficultés en ce qui concerne l’indemnisation de 383 personnes impactées par le projet. « Le paiement des impenses a été effectué sur la base de barèmes établis d’accord partie avec les partenaires. (…) Avec l’appui d’un cabinet choisi par la SONES le recensement est effectué et les chèques seront remis aux ayants droits avant le démarrage des travaux. Symboliquement 20 chèques ont déjà été remis à des bénéficiaires et le processus va se poursuivre », a-t-il expliqué.
Abdou TIMERA/ferloo.com

Commentaires

Il fallait bien ça pcq à DiamNiado, qui manque d'eau dans tous ses alentours, avec le fameux lac qui est soi-disant prévu....

Écrit par : rico | 21/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire