05/01/2018

SENEGAL: 15 MILLIONS D'HABITANTS

La population du Sénégal est estimée en 2018 à 15 millions d’habitants

8371154-13123540.jpg

La population sénégalaise connaîtra une hausse considérable en 2018 selon l’agence nationale de statistique et de la démographie. La population du Sénégal est estimée en 2018 à 15.726.037 d’habitants, selon les projections de l’ANSD. Les femmes font 7.896.040 et les hommes 7.829.997, selon l’ANSD.
Moustapha MBAYE/senego.com

Commentaires

Quelques chiffres :
En 2012, le Sénégal comptait 12 millions 700 000 habitants
Fin Décembre 2017 - Début Janvier2018, la population du Sénégal est estimée à 15 millions 700 000 habitants
Soit 3 millions d'habitants de plus, en 5 ans au Sénégal !

Avec une mortalité infantile (0 à 5 ans) qui reste tristement dans un taux stagnant de 50 % => 500 enfants sur 1000 n'atteignent pas leurs 5 ans au Sénégal au XXIème siècle ???
Avec l'article "évolution des mœurs", où une jeune lycéenne délurée de 15 ans, ayant croqué la pomme ou vu le jésus, fait l'apologie des distributions de pilules dans les centres de Santé du pays pour les jeunes filles citadines, scolarisées et privilégiées, avec un avertissement-chantage, que sans les pilules, la population du Sénégal aurait déjà atteint les 40 millions d'âmes...

Preuve que çà baise dur au Sénégal... Mais preuve aussi, que la jeunesse baise aussi dur et que l'école est devenue un lieu important de l'activité sexuelle des jeunes au Sénégal... Ce qui n'est pourtant pas son but initial... Une Jeunesse privilégiée d'être scolarisée et responsable en pratiquant des rapports sexuels avec protection pour éviter "La Honte" de la famille dans le village aux forts tabous sur la sexualité... On baise dur au Sénégal, mais on en parle pas... Les mères n'éduquent pas les filles à la sexualité et c'est souvent trop tarde ... On pratique toujours l'éloignement de la fautive qui se retrouve dans des situations encore plus précaires, avec en plus, un gosse sur les bras... De quoi, mettre à mal, la soit-disante grande entraide dans les familles sénégalaises.... Face au sexe, c'est chacun pour soi ???

De quoi, comprendre l'argument de Macron, ce Président de l'ancienne puissance coloniale qui se permet, lors de sa visite au Bukina Fasso, de faire la leçon aux Africains en Afrique, sur l'impossibilité de sortir de la misère quand des peuples ont des femmes qui ont 8 à 9 enfants... A méditer, même si c'est un toubab qui parle, le mec est arrivé Président de la France à 39 ans !
Que des Africains mettent d'autres Africains en esclavage au XXIème siècle, faisant allusion aux migrants et oubliant les talibés sénégalais ???... Pour finir, en refusant de faire réparer la ventilation de l'amphithéâtre de l'école, à la demande d'une étudiante burkinabée... Sans doute pour faire des études, plus au frais ou pour baiser à l'école, plus au frais, loin des parents ???
Attention tout de même : Il va falloir nourrir tout ce beau monde ! Les occidentaux se désengagent et ceux ne sont pas, les chinois qui donneront à manger aux Africains, gratuitement !
Vive la pilule, pour moins d'enfants talibés esclaves des marabouts au Sénégal ! Une très bonne politique de Macky Sall en distribuant les pilules aux jeunes filles sénégalais pour limiter difficilement la natalité au Sénégal... Un président conscient que tous ces enfants ne seront pas heureux, n'auront pas de travail futur et que çà ne fera pas le bonheur du Sénégal...
Les intégristes ne sont pas loin et ils attendent leur heure pour en faire leurs bras armés, en profitant de la misère... Inch à Allah !

Écrit par : issa gibb | 05/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il faut savoir ce qu'on veut importer des immigrés et discriminer leur descendance ou alors produire sa propre main d'oeuvre.

Écrit par : Ndiaye | 05/01/2018

Répondre à ce commentaire

"De quoi, comprendre l'argument de Macron, ce Président de l'ancienne puissance coloniale qui se permet, lors de sa visite au Bukina Fasso, de faire la leçon aux Africains en Afrique, sur l'impossibilité de sortir de la misère quand des peuples ont des femmes qui ont 8 à 9 enfants... A méditer, même si c'est un toubab qui parle, le mec est arrivé Président de la France à 39 ans ! "

Merci pour la leçon, mais comme dirait l'autre, qu'il s'occupe de ses enfants à lui!

Écrit par : Ndiaye | 05/01/2018

Répondre à ce commentaire

Le SENEGAL est indépendant depuis plus de cinquante ans , mais en remettre une couche sur "la puissance coloniale" n'est plus crédible pour excuser tous problèmes ,et, bien maladroit lorsque nous voyons les "aides" de la FRANCE .
Quant à l'explosion démographique avec 8 ou 9 enfants par femme ,il est de bon sens de se poser des questions sur l'avenir .

Écrit par : oyster | 06/01/2018

Quelle bande de conards

Écrit par : Psa | 05/01/2018

Répondre à ce commentaire

Mais laissons les faire autant de gamins qu'ils veulent et s'enliser dans leur m---e,arretons de les soutenir,fermons nos frontières et nos portes monnaies... ils sont libres de vivre dans la misère ,si tel est leur désir ...leur propre main d'oeuvre,pour faire quoi entretenir leur famille qd ils seront en age de travailler, un qui travaille pour 10 qui regardent,les temps changent et meme en Afrique c'est maintenant chacun pour soi!!!!

Écrit par : maie | 06/01/2018

Répondre à ce commentaire

C est l Afrique .

Écrit par : linlin | 06/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire