16/01/2018

FOCUS SUR LE TOURISME

Promotion de la Destination Sénégal, de bons échos

21687950_10155616269809361_5454049415279508157_n.jpg

Grand focus sur le Sénégal. Après le groupe France Télévisions et d’autres médias français, la presse italienne prend le relais. Le pays de la Téranga suscite de plus en plus l’intérêt des médias internationaux. Intérêt qu’il doit à ses nombreuses potentialités touristiques. Son paysage à couper le souffle, le charme de ses terres, de ses côtes et plages et son hospitalité légendaire (Teranga en wolof, Ndlr) ne laissent pas la clientèle italienne indifférente.
Autant d’atouts présentés dans des reportages réalisés par des chaînes de télévision italiennes (Rai News 24 et Italia 1, Ndlr) qui, pour la circonstance, ont choisi de mettre un point d’honneur sur la politique touristique du pays. A cet effet, l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), tout dernièrement inauguré, constitue une infrastructure structurante et un puissant levier dans la compétitivité de la destination.
Pour Joséphine Alessio, le Sénégal peut être défini comme « le continent du futur. Un pays à fort potentiel économique qui offre des opportunités d’investissement dans tous les secteurs, notamment ceux de l’agriculture, de la pêche et plus précisément du tourisme ». Dans son reportage, la journaliste invite les agences italiennes qui veulent investir en Afrique à se rendre au Sénégal qu’elle qualifie de «pays à mille opportunités»
dakaractu.com

Commentaires

Paysages à couper le souffle ! Serait-ce la forêt de Baobab en face de Bandia rasé pour l’implantation d’une usine chinoise. Si oui, vous arrivez trop tard.

Écrit par : Reyser | 16/01/2018

Répondre à ce commentaire

PAYSAGES À COUPER LE SOUFFLE ????
Serait ce la vue de ces milliers de dépôts d ordures sauvages??
Ces plages!! le désert de Lompoul ????
La teranga !! tout ces arnaqueurs en tous genres ?????

Écrit par : YvesBzh | 16/01/2018

Répondre à ce commentaire

On peut penser qu'il y aura de fortes déceptions de la part de nos amis italiens;

Écrit par : Tiocan | 16/01/2018

Répondre à ce commentaire

Quand ils repartiront,pour le peu qui viendra,ils diront
«  MA CHE CAZZO , QUESTO PAESE DI ....A »

Écrit par : Yvesbzh | 16/01/2018

Répondre à ce commentaire

Com'è vèro !

Écrit par : rico | 16/01/2018

spiagge pulite i miei amici si sono spaventati. io amo il senegal ma bisogna fare di piu per il turismo

Écrit par : bianchi | 16/01/2018

Répondre à ce commentaire

L'AIBD constitue "une infrastructure structurante"... formule étonnante ! Quelqu'un pourrait m'expliquer ?

Écrit par : . | 18/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire