23/01/2018

532 MORTS SUR LES ROUTES

les accidents font 532 décès par an (officiellement)

9005568-14295744.jpg

Les accidents de la circulation tuent en moyenne 532 personnes par an au Sénégal, a indiqué lundi à Dakar, Dr Mactar Faye, président du comité exécutif de la Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS). »De 2014 à 2017, au total 2130 décès pour cause d’accidents de la circulation ont été enregistrés au Sénégal. Ce qui fait une moyenne de 532 décès par an. C’est inacceptable, c’est trop », a dit Dr Mactar Faye.
Il ouvrait un atelier de quatre jours de Partners West africa qui marque le lancement du projet « Roadmaps To security in Sénégal and Burkina Faso » d’un coût global de 1,5 million de dollars.
« Face à ce taux élevé des décès dans des accidents, chacun est appelé à renforcer sa vigilance et à une utilisation rationnelle de l’espace de circulation. La sécurité routière n’a pas de recette magique. Il nécessite du courage et de la détermination », a dit Dr Mactar Faye, président du comité exécutif de la Nprs.
Ce qui fait dire au général Lamine Cissé, président du conseil d’administration de Partners West africa Sénégal, que « La sécurité routière est une coproduction entre les pouvoirs publics, les usagers et les populations ».
« C’est dans ce sens que le projet Roadmaps To security in Sénégal and Burkina Faso est initié. Il vise à renforcer la perception des populations sur le travail des forces de sécurité en matière de sécurité routière », a dit Dr Adjaratou Wakha Aidara Ndiay, directrice de Partners West africa Sénégal.
APA

Commentaires

Un précédent article du 19/01/2018 annonçait 473 morts en 2017 sur l'axe Dakar M'bour alors que cet article nous donne une moyenne de 532 morts pour tout le Sénégal (bien sûr c'est une moyenne sur 3 ans) mais je doute de la véracité des ces chiffres.
Si la route Dakar M'bour est très accidentogène et cause de nombreux morts, ces résultats montrent une proportion peu réaliste de tués sur cet axe par rapport à tout le reste du pays.
Quels sont les vrais chiffres?

Écrit par : Tiocan | 23/01/2018

Répondre à ce commentaire

si la gendarmerie faisait son travail : faire respecter le code de la route et un controle technique rigoureux ( quand on voit les poubelles qui roulent).

Écrit par : jacobus | 23/01/2018

Écrire un commentaire