24/01/2018

VOLS SUR LE TER

Thiaroye - Des charretiers volaient et revendaient des rails du TER la nuit

09e37c3fa9dcb2035b10f58735fff5555b8bae9e.jpg

Au rythme où ils dérobaient la ferraille, le projet de Train express régional (Ter) risque de ne pas être inauguré en 2019 comme prévu par les autorités. À Thiaroye dans la banlieue dakaroise, des charretiers guettaient la tombée de la nuit pour voler et revendre des rails destinés aux travaux du Ter. Ils ont été appréhendés par des flics en patrouille, qui soupçonnaient un vol, informe le quotidien "Les Échos" qui évoque une course-poursuite entre les malfaiteurs et les forces de l'ordre.
Des bouts de ferrailles qu'ils revendaient à 40 000 francs l'unité, auprès de ferrailleurs de la banlieue de Dakar. Des receleurs que ces conducteurs de calèches finiront par balancer suite à une enquête ouverte par la police.
Voleurs et receleurs ont été présentés au procureur de la République et placés sous mandat de dépôt.
Seneweb news

Commentaires

"VOL de NUIT" Saint EX n'était pas au courant !....

Écrit par : oyster | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Idem pour les plaques d'égout, "tout est bon dans le cochon" !

Écrit par : falbala | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

les batards !!! A mort ces chiens

Écrit par : diouf | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Chez nous ce sont les Roms qui volent les câbles en cuivre des alimentations des caténaires....

Écrit par : Abdul | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Aux charretiers : Allez démonter les barrières du page de l'autoroute ......

Écrit par : Allah | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire