25/01/2018

BILAN 2017 DES PANDORES

Bilan annuel de la gendarmerie : les pandores ont élucidé 167 crimes et 7.532 délits en 2017

gendarmerie-678x381.jpg

Le Haut Commandant en second de la Gendarmerie, Général Cheikh Sène a révélé mercredi que durant l’année 2017, la gendarmerie est parvenue à élucider 167 crimes et 7.532 délits. Des propos qu’il a tenus lors de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an.
Faisant d’une pierre deux coups, les autorités de la Gendarmerie nationale ont profité hier, de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an pour présenter leur bilan d’activités durant l’année 2017. Sur ce, la gendarmerie est parvenue à élucider 167 crimes et 7.532 délits. « Grâce à sa stratégie de prévention et l’amélioration de ses techniques d’intervention, la maréchaussée a interpellé 8.094 personnes », a souligné le Haut Commandant de la Gendarmerie, dans les colonnes de L’AS Quotidien.
3.907 kilogrammes de chanvre indien, 953 grammes de cocaïne ont été saisis
Le Général Cheikh Sène se réjouit des résultats tangibles obtenus dans le cadre de la lutte contre la drogue. « Ainsi, 3.907 kilogrammes de chanvre indien, 953 grammes de cocaïne, 54 grammes d’héroïne et 280 tablettes de méthamphétamine ont été saisis par les différentes unités.
Malgré ces résultats on ne peut plus satisfaisants, le Commandement est particulièrement préoccupé par le taux d’accidents qui constitue la tâche noire du bilan. Car le nombre d’accidents de la circulation, autant sur le plan des dommages matériels que sur celui des décès, a augmenté. En effet, il est passé de 2.203 accidents avec 503 décès en 2016 à 2.518 avec 520 décès en novembre 2017, soit une augmentation moyenne de 14,29% », a indiqué la Général Cheikh Sène.
Cette situation découle-t-elle du relèvement de la limite d’âge des véhicules importés ? Difficile de répondre à cette question. Mais toujours est-il que le relèvement de la limite d’âge des véhicules importés, de 5 à 8 ans, a favorisé l’ouverture du marché des véhicules d’occasion. Celui-ci est passé de 9.547 à 23.334 entre 2014 et 2015. Conséquence : le parc automobile national connaît une croissance de 7,5% par an.
4.223 TÊTES VOLÉES DONT 2.097 RETROUVÉES AVEC 762 ARRESTATIONS EN 2016
Dans le cadre de la lutte contre le vol de bétail, M. Sène souligne que la Gendarmerie a engrangé de bons résultats. D’autant que ce fléau préoccupant a connu une baisse drastique. De 4.223 têtes volées dont 2.097 retrouvées avec 762 arrestations. En 2016, le fléau est passé à 3.132 têtes volées dont 1.605 retrouvées avec 868 arrestations en 2017. Tout ceci a été possible, selon le Haut Commandant en second de la Gendarmerie, grâce à la nouvelle stratégie de prévention mise en place et à l’amélioration des techniques d’intervention.
Awa Diallo/mediasenegal.sn

Commentaires

Je pense que les accidents sont sûrement causés par les véhicules bien au delà de 8 ans qui sont De véritables ´poubelles' roulantes et qui De plus transportent des passagers .
Voir les fameux 7 places qui sont hors d'âges et circulent toujours à fond...À cela rajoutons les très vieux bus ,et tous passent sans problèmes aux mines .....

Écrit par : Thaury | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Les véhicules circulant au Sénégal on en moyenne plus de 30 ans.....
Il faut au contraire importer des véhicule jusqu'à 10 ans d'âge, en meilleur état que le parc actuel, et à la portée financière des Sénégalais, de façon à renouveler le parc automobile dans sa globalité. Renforcer les contrôles techniques sur les véhicules vieux de plus de 10 ans et réformer les autos en mauvais état.

Écrit par : Abdul | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas le travail qui manque pour les forces de l'ordre!!! mais pourquoi malgré les arrestations des voleurs,les objets volés ne sont jamais retrouvés et jamais remis a leur propriétaires,je pense qu'ils se rendent au domicile de ces voleurs pourtant...Mais jamais de convocation pour reconnaitre les biens volés ,qu'en penser??

Écrit par : eddy | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Abaisser les taxes sur les véhicules importés : Actuellement c'est 52% sur la valeur argus.
C'est à dire qu'un véhicule en bon état d'une valeur argus de 10 000 € reviendra à 15 200 € dédouané, ajouter les frais d'import....
C'est pas en rapport avec le budget du citoyen lambda....

Écrit par : Abdul | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Je croyais que c'était 57%? quoiqu'il en soit, cela représente une somme conséquente avec tous les frais annexes.

Écrit par : Tiocan | 26/01/2018

Écrire un commentaire