26/01/2018

LE TOURISME MASSACRE EN CASAMANCE

Quatre touristes espagnols enlevés par des hommes armés.

rond point de bignona.jpg

Quatre touristes de nationalité espagnole dont trois femmes ont été enlevés en début d’après-midi entre le village de Karong et de Kataba 2, dans la commune de Diouloulou (Bignona, sud) par des hommes armés qui "ont violé les femmes avant de les libérer", a appris l‘APS de source sécuritaire.
"Il s’agit de quatre touristes espagnols. Il y a un homme et trois femmes conduits par un chauffeur sénégalais. Ils ont été enlevés, violés avant d’être libérés par une bande armée sur l’axe Diouloulou-Kataba, à hauteur du village de Karongé, a expliqué à l’APS le commandant de la brigade de gendarmerie de Diouloulou, Mamadou Samba qui a recueilli leur déposition.
Ces touristes qui étaient dans un véhicule de location conduit par un chauffeur sénégalais ont été dépouillés de leur argent. "Les hommes armés ont remporté 4400 euros et plus de 315 000 FCFA avant de s’évaporer dans la brousse", a indiqué le commandant de la brigade de Diouloulou.
"L’une des femmes est actuellement dans un établissement de soins à Kaffountine", a-t-il dit, renseignant que l’Armée sénégalaise et un dispositif de la gendarmerie nationale sont en train de mener des patrouilles dans la zone pour trouver les auteurs de ce braquage.
APS

Commentaires

Et bien une flèche de plus pour le tourisme et cela impactera tout le Sénégal !!!

Écrit par : eddy | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ils sont déjà en Gambie ou ailleurs.

Écrit par : Aminata Lô | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ils sont déjà en Gambie ou ailleurs.

Écrit par : Aminata Lô | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ils sont déjà en Gambie ou ailleurs.

Écrit par : Aminata Lô | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

4400.- euro?! comment? en cash, en bijou, montre rolex, card de credit? en tout cas, c'est ne pas normal.

Écrit par : Mouhamed | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

non ce n'est pas normal: d'être enlevées, violées, volées.

votre seul intérêt est la forme du butin: seriez vous .......................RECELEUR????????????????????????????????

ou juste un peu C..

Écrit par : amy | 26/01/2018

suis entièrement d'accord. On ne se promène pas avec autant de cash .

Écrit par : chris | 31/01/2018

Pauvre Casamance, ça commence à faire beaucoup et le tourisme va mettre longtemps à se redresser ou peut être même jamais.

Écrit par : Tiocan | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il est tard pour reprendre la situation en main désormais ..................
d'autant plus que la faiblesse de l'autorité de l'état (en Casamance) est mis en évidence !
et que les pirates violeurs devraient continuer de par ce fait!

Écrit par : oyster | 26/01/2018

La Casamance est devenue une zone de non droit. Dommage, ma visite est reportée...

Écrit par : Bernard11 | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Attention ! C'est peut être une INTOX, une histoire de Vols et de Viols totalement inventés de touristes espagnoles (qui se promenaient avec plus de 4 000 €uros sur elles dans une zone rebelle ??? ) => INTOX par les autorités sénégalaises pour diaboliser les rebelles de Casamance, afin de reprendre le plus vite possible des coupes de bois rares pour la mafia mourido-chinoise qui leur rapportent beaucoup de grasses enveloppes et de pots de vins jusqu'à laisser détruire le poumon vert de la Casamance qui a perdu 50 % de sa superficie en 7 ans de 2010 à 2017 faute de leur irresponsabilité et la corruption... La Corruption de l'Etat Sénégalais n'est pas à une INTOX près pour se remplir les poches aves des mensonges éhontés...

D'un autre côté, si c'est la vérité, cela confirme que nos sommes pas dans un pays civilisé avec des bandes armées, des vols et des viols de femmes... Plus des enfants talibés esclaves et la corruption dans toutes les strates du pays, qui prouvent que le Sénégal est abandonné des Dieux, d'Humanité et de Civilisation Humaine en s'enfonçant dans l'anarchie et la radicalisation islamiste...Ce qui est perceptible depuis le début des années 2010 et qui s'accélère dangereusement ces dernières années...

Bienvenue au Sénégal, Monsieur Macron, un petit tour en Casamance et dans les daaras esclavagistes d'enfants ou vous préférez rester avec vos gros copains corrompus à dépenser inutilement le fric des contribuables français en repentance du colonialisme responsable de leur éternelle misère pour avoir pillé leur pays ??? Selon eux et uniquement selon eux !
Car il est bien connu que les colonisateurs n'ont rien fait, n'ont rien amené, n'ont rien construit et surtout n'ont pas sorti les africains de l'Esclavage dans un pays où les habitants vivaient à poil , bouffaient des vers, des écorces et des racines, pour se torcher le cul avec du sable ou des cailloux... A les entendre encore aujourd'hui, les colonisateurs n'ont fait que du mal au pays et continuent encore à en faire ??? Alors qu'on s'est barré en 1962 et qu'ils sont dans les mains de leurs politiciens, leurs confréries MILLIARDAIRES, leurs marabouts, LES ISLAMISTES RADICAUX? la mafia chinoise ET LEURS FORTES DROGUES et le dictateur turc ERDOGAN pour bien continuer à les tenir dans la misère et la soumission superstitieuses les plus connes, les plus débiles et les plus inhumaines jusqu'à accepter l'esclavage des enfants talibés... Plus lâche et plus con, tu meurs ! Et ils sont en train de crever, sur les routes, dans les hôpitaux avec 50 % de mortalité et dans les daaras, assassinés en toute impunité... Inc Allach !
Que d'hypocrisie, de corruption, de mendicité déplacée, d'orgueil inutile, de lâcheté, d'incivisme, d'inhumanité, de mensonges, de gros oublis historiques, de haine, de racisme pour demander encore et toujours des aides et du fric aux autres quand on est incapable de se gérer l'héritage du colonialisme, le dénigrer et incapable de gérer le pays sans l'aide des autres ! Merde !
Restez en France, Monsieur Macron et ne dépensez pas le fric des français dans l'inutile !

J'espère que l'activiste panafricain Kémi Séba et les menbres de Y'en-A-Marre qui prônent la suprématie de la race noire au XXIème siècle, qui veulent le boycott des produits français au Sénégal, le départ des entreprises et des résidents français du Sénégal et qui veulent la sortie du franc cfa, sont invités à débattre avec le Président français lors de sa visite au Sénégal.
Ainsi que les résidents français au Sénégal soient invités pour expliquer à Macron, comment ils sont traités par les administrations sénégalaises... Comment et combien de fois, ils sont rackettés sur les routes par la police sénégalaise... Dans quelle insécurité, ils vivent au Sénégal dans des villas blockhaus avec des grilles aux fenêtres, sans aucune surveillance et patrouille de la police et les accueils dédaigneux dans les commissariats sénégalais à la suite de vols ou d'agressions... Que du bonheur ou du masochisme, çà dépend des goûts !
Bienvenue au Sénégal, Monsieur Macron, ouvrez bien les yeux et les oreilles et fermer le porte-monnaie, çà sert plus à rien...

Écrit par : issa gibb | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Non issa gibb ce n'est pas une intox RFI en parle

Écrit par : chees | 27/01/2018

Ça c'est fort. Bravo

Écrit par : Dave Niasse | 27/01/2018

Il n'y a pas qu'au Sénégal qu'on DIABOLISE la colonisation... Le pire est l'Algérie qui avec son Président DESPOTE et incapable de gérer et qui est à l'agonie....

http://www.lematindz.net/mobile/news/24858-algerie-france-repentance-et-vous-m-bouteflika-qui-vous-pardonnera.html

Nous devînmes pauvres, par inadvertance, un jour d’été
particulièrement chaud où l’on commémorait le cinquante-cinquième
anniversaire de l’indépendance, la fin d’une guerre dont personne ne
se rappelait plus si elle avait été gagnée ou perdue et que le
président nous apprit que les caisses de l’État étaient vides.

Ce jour-là, on revint sur terre : nous voilà pauvres pour longtemps !
Au 55è anniversaire de l'indépendance, nous apprîmes que notre pain,
nous l'achetions auprès de l'ancienne puissance colonisatrice !
Celle-là à qui le président algérien, expert en matière de diversion,
vient d'exiger la repentance pour les crimes coloniaux.

C'est toujours utile de sortir la carte de la mémoire et du
patriotisme, quand on veut noyer le poisson dans l'eau. Bouteflika
sait que les peuples sont incorrigibles : il succombent au premier
serment venu. Il suffit de poser la main sur le Livre ou de parler
d’une voix étranglée par l’émotion. C’est gagné ! Ça marche à tous les
coups. Ainsi se gouvernent les hommes.

Il convient de savoir faire semblant. Simuler est le seul lien qui
unit la base et le sommet. Simuler le bonheur, la démocratie, la
sérénité, l'amour de la patrie, la piété...Ou, comme sait si bien le
faire le président, invoquer Dieu, le Coran, les martyrs, la nation en
danger...

Ce 55è anniversaire de l'indépendance, Bouteflika a préféré parler de
"crise économique grave", d'appeler le peuple à la "résistance" et
d'exiger des dirigeants français qu'il se repentent de leurs actes de
colonisateurs. Oui, mais cela ne résout pas la question, la seule
question qui n'a jamais rencontré de réponse : comment est-on passé
d'exportateur de céréales à importateur de pain ?

En 1962, la part des hydrocarbures dans les ventes à l'étranger
n'était que de 53 pour cent ! Cela veut dire ce que cela veut dire :
47 pour cent de nos recettes provenaient de produits
hors-hydrocarbures. Aujourd'hui, ce taux est passé à 3 pour cent !
L'Algérie ne produit plus rien, n'exporte plus rien. Et ce n'est ni la
faute de Bigeard ni celle de Massu ! C'est la responsabilité des
"libérateurs" qui ont pris le pouvoir en 1962, et dont notre président
est un échantillon fort représentatif.

Aucune vision, aucune stratégie, rien que l'exercice absolu du
pouvoir. La gouvernance ? Plus tard !En près de 19 ans de règne,
Bouteflika n'aura pas diminué d'un seul dinar la facture alimentaire
du pays, bien que les caisses de l'Etat n'ont cessé de déborder de
dollars. Huit mille milliards de dollars plus exactement, de quoi
devenir un pays quasi-développé, capable, en tout cas, de se passer de
pétrole.

A l'échelle des crimes historiques, condamner 40 millions d'Algériens
à la précarité est-il plus pardonnable que le crime de les avoir
colonisés ?

Aucun président n'a bénéficié d'une si généreuse manne financière. Ce
5 juillet, un président digne de ce nom aurait annoncé à son peuple la
fin de la dépendance pétrolière, la fin du chômage et des
incertitudes. Au lieu de cela, il leur apprend qu'ils seront plus
pauvres et sans aucune politique de rechange.

Parce qu'il n'a pas diversifié l'économie nationale malgré un afflux
financier sans précédent, Bouteflika laisse une Algérie à l'agonie :
dès cet automne, les subventions seront supprimées, nous connaîtrons
le temps des licenciements de fonctionnaires, des produits de première
nécessité inaccessibles de même que l'électricité, le temps du retour
à la bougie et au charbon de bois, de la réduction des budgets santé
et de l'éducation. mais aussi de l’incertitude sur les versements des
retraites et des prestations sociales.

Vous attendez repentance des dirigeants français pour les crimes du passé.

Et vous, M. Bouteflika, qui vous pardonnera les crimes d'aujourd'hui
et de demain ?

Écrit par : Abdul | 29/01/2018

Vraiment Ca fout la honte

Écrit par : Ndiaye | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ceci n'excuse en rien la barbarie des bandits de Casamance mais les agressions sont le lot de tous les pays qu'ils soient socialement avancés ou pas. En Europe comme ailleurs, des actes inqualifiables sont commis comme partout et il n'y a pas plus d'insécurité au Sénégal qu'ailleurs, me semble t-il.
Je compatis pour ces malheureuses touristes qui ont vécu l'enfer et peut importe qu'elles aient perdu quelque argent, c'est leur honneur qui est à jamais volé et qui ne sera jamais remplacé. Ce qui est probable c'est que la justice et les moyens d'enquêtes dont dispose le Sénégal sont infiniment moins efficaces que leurs homologues européens. SI toutefois, les bandits sont capturés, ils finiront leur pauvre vie dans des prisons indignes sinon, il répondront de leurs actes ignobles devant leur dieu. Quoiqu'il arrive, ils sont déjà condamnés.
Quant aux touristes, quelle importance ? Mille pays aux mers chaudes et aux cieux azur les attendent à bras ouverts.

Écrit par : bill | 27/01/2018

Répondre à ce commentaire

Allez voir les commentaires sur l articles de Seneweb. Je vous résume ; en gros ils l ont bien cherché. Surtout les femmes violées; elles étaient la pour ça...

Écrit par : linlin | 27/01/2018

Répondre à ce commentaire

je reporterais ma visite ......

Écrit par : oyster | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, ce n'est pas une Intox étatique contre les rebelles de Casamance
Les viols de ces 3 touristes espagnoles ont été annoncés et confirmés par l'Ambassade d'Espagne au Sénégal...

Entre l'annonce de la mort à l'Hôpital de Dakar, dans d'horribles souffrances, de la petite Seynabou (4 ans) faute de soins convenables par des infections sur des brûlures graves de 3° degré... Plus la mort d'une autre petite fille sénégalaise de 11 ans, d'une appendicite aigüe à l'Hôpital de Thiès parce ce qu'on a refusé de l'opérer, les parents n'avaient pas la somme pour payer l'opération à ces pourris de médecins assassins... Plus l'arrestation mi-décembre 2017, du maître coranique Cheikh Diop à Diourbel (Dpt de Touba) pour acte contre-nature et viols sur 6 de ses talibés de moins de 13 ans, détournement de mineurs et avoir livrés 3 de ses talibés de 14 à 17 ans à un réseau de pédérastes avec enfin, une condamnation sérieuse à 10 ans de prison contre un marabout pédophile et proxénète par la Justice sénégalaise trop souvent corrompue par la mafia des marabouts... Plus la mort de 2 enfants talibés, cousins de 11 ans, Cheik Tidiane Sarr et Djin Sarr, enfermés et brûlés vifs dans une daara-mosquée en construction à Mbour, la nuit de Noël... Plus, les meurtres des 14 coupeurs de bois en Casamance par une bande armée... Et maintenant, le kidnapping, les vols et les viols de 3 touristes espagnoles en Casamance...
Le Sénégal, ce pauvre pays s'enfonce, en plus de sa radicalisation galopante, dans l'abject de l'Inhumanité...
Avec la mort récente du fils aîné de la dynastie mouride de Serigne Touba, il ne manque plus qu'un attentat terroriste au Sénégal et les 7 plaies du Sénégal sont atteintes...
Les sénégalais, ayant provoqué la colère des Dieux : Le Peuple Talibé pourra commencer à avoir l'espoir de sortir de l'Esclavage au Sénégal !

Côté Tourisme ??? çà un côté foutu, çà ne donne pas envie d'aller voir les magnifiques forêts de Casamance ou du moins, ce qu'il en reste... La Casamance ??? Non Merci... Pas Bon, Tonton ...

Écrit par : issa gibb | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

"Les viols de ces 3 touristes espagnoles ont été annoncés et confirmés par l'Ambassade d'Espagne au Sénégal..."
Des sources web fiables ? INTOX ?

Qui ment dans cette affaire, je ne pense pas que le ministre de l'intérieur en personne puisse faire une sortie publique pour démentir les viols alors que l'ambassadeur espagnole "aurait" confirmer ces viols. En gros, y a eu vol d'argent, mais pas de viols selon une des victimes.
https://www.exclusif.net/Le-ministre-l-interieur-dement-Il-n-y-a-pas-eu-de-vol-ni-de-viol-Certainement-pour-saboter-le-tourisme-en-casamance_a10581.html

Écrit par : Ndiaye | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Exclusive.net...tout est dit!!!

Écrit par : linlin | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

on avait un " bègue" ici.

on dirait qu'on en a trouvé un deuxième

Écrit par : amy | 29/01/2018

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Maintenant que l'information a été démenti, il 'y a pas de viol. Il faut refaire un autre article pour démentir..

Écrit par : Ba | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

3275,800 FCFA après conversion cela peut paraitre beaucoup de posséder autant de liquide pour des touristes ?
Refus d'examens pour valider ou pas la thèse des viols ?

Écrit par : oyster | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

Effectivement, cela fait beaucoup d'argent quand on est en excursion dans les forêts de Casamance ???
Puis les refus d'examens pour viols pour 2 touristes, et pronostic médical de non-viol pour la 3ème touriste ???
Cette histoire tourne en eau de boudin dans un pays musulman et n'encourage pas non plus à la visite de la Casamance.
Les journalistes trop empressés de faire des articles sensationnalistes détruisent à leur façon, la relance du tourisme au Sénégal
Car l'annonce des viols des 3 touristes espagnoles en Casamance à fait le tour du Monde sur Internet...
Le démenti des viols risque de faire un tout petit article et dans peu de journaux et qu'au Sénégal...
Après les 14 meurtres des coupeurs de bois...Pas bon pour le Tourisme, cette nouvelle histoire...Pauvre Casamance...

Écrit par : issa gibb | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

en plus elles ont refusé de porter plainte...

http://www.rfi.fr/afrique/20180129-senegal-touristes-agresses-casamance-zones-ombre-recits-espagnols

Écrit par : Ndiaye | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

Vrai ou pas, ca ne change pas les commentaires de seneweb

Écrit par : Linlin | 29/01/2018

Répondre à ce commentaire

0.2 % de commentaires odieux ne signifie pas "les commentaires"
y a des c...s partout.
Vous irez sur le lefigaro.fr vous trouverez quelques commentaires de ce genre...

Écrit par : Ndiaye | 30/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire