28/01/2018

RELIGION: TRAFIC D'ENFANTS

Trafic d’être humains : Une centaine d’enfants guinéens bloqués au Sénégal

talibe_1-660x330.jpg

Une centaine d’enfants guinéens ont été bloqués à la frontière guinéo-sénégalaise et reconduits à Labé. Selon Les Echos, leur âge varie entre 9 et 17 ans.
Ces enfants partaient, dit-on, pour apprendre le Coran au Sénégal et en Mauritanie. Un prétexte qui n’a pas du tout convaincu les services de sécurité qui les ont tous reconduits à Labé, la capitale de la Moyenne Guinée.
Un agent joint au téléphone fait savoir à la source que les enfants sont souvent envoyés dans les zones d’exploitation artisanale de l’or. « L’apprentissage du Coran est un prétexte pour franchir la frontière », indique une source sécuritaire.
Aida KANE/senego.com

Commentaires

Quelle grande découverte ??? L'apprentissage du Coran est un prétexte pour franchir la Frontière et que les enfants sont souvent envoyés dans les zones d'exploitation artisanale de l'or ???
A le lire, le Mec, Adia KANE, journaliste à Sénégo n'a jamais entendu parlé de l'exploitation des enfants talibés (élèves coraniques) au Sénégal
Le Mec n'a jamais entendu parlé du trafic négrier d'enfants dans les pays voisins du Sénégal par des recruteurs à la solde des marabouts (maîtres coraniques)
Le Mec n'a jamais entendu parlé que la majorité des enfants sont livrés à l'esclavage de la mendicité forcée dans les daaras (écoles coraniques que de nom) sénégalaises.
Ignorant de tout cela ??? Ce Mec doit arriver d'une autre Planète ??? De la Planète "Pétard de Ganja" ou de la Planète "Tabou Hypocritia" pour ne pas appeler "Un chat, un chat"...

La vérité est si simple : cette centaine d'enfants guinéens était pour être livrés à la puissante mafia maraboutique sénégalaise pour en faire des petits esclaves mendiants §
Preuves que le trafic d'enfants continuent au Sénégal et dans les pays limitrophes... L'information qu'ils ont été reconduits à Labé est une très bonne chose...
Mais que sont devenus, les adultes accompagnateurs, les recruteurs à la solde des marabouts esclavagistes et trafiquants d'enfants... Aucune Info sur leurs sorts ???? Comme d'habitude
Une centaine d'enfants repérés et reconduits à Labé, mais combien de milliers sont passés ???
On évalue qu'il y a 50 000 enfants talibés, rien qu'à Dakar dans environ 1 700 daaras... Il y a 200 000 enfants talibés dans tout le Sénégal répartis à 65 % d'enfants sénégalais et 35% d'enfants étrangers provenant de la traite négrière maraboutique d'enfants...
Malgré les condamnations de cet abject système maraboutique, le très à la mode "Esclavage Moderne" pour ne rien faire... Le nombre de talibés ne cesse d'augmenter et le nombre de daaras (écoles coraniques que de nom) ne cesse de se construire... Pire encore, ce système abject d'exploitation des enfants talibés, s'exporte Très bien et se développe dangereusement :
- En Guinée Bissau et en Guinée Conakry, les 2 principaux pourvoyeurs du trafic d'enfants pour les marabouts sénégalais avec échanges d'enfants talibés sénégalais envoyés dans ces 2 pays.
- Même cas, pour la Mauritanie et le Mali (17 000 enfants talibés mendiants recensés à Bamako en 2017) avec des enfants talibés sénégalais qui se retrouvent dans des daaras de ces 2 pays.
- La Gambie qui était épargné de ce fléau par la volonté du dictateur Yaya Jammeh n'est plus en reste, des daaras apparaissent désormais avec des enfants talibés mendiants.
- Tout comme, la Casamance (qui vient de se faire remarquer avec l'assassinat de 14 coupeurs de bois et les viols de 3 touristes espagnoles) jusqu'ici épargnée la présence d'enfants talibés, les blogs et réseaux sociaux dénoncent leurs présences, de plus en plus nombreux à Ziguinchor et jusque dans des villages de Casamance...
- Même au Burkina Fasso, l'exploitation des enfants talibés se développe et le Sénégal à monter l'exemple aux autres pays, à des adultes pour faire de l'argent facile sur le dos d'enfants innocents et sans défense... Une grande exemple de religiosité et d'humanité qui me fait penser de plus en plus, si le Sénégal est vraiment un pays civilisé ???????????????????????????

Les irresponsables qui ne prennent pas conscience que ce phénomène ignoble ne cesse d'augmenter et se propager dans toute l'Afrique de l'Ouest, d'autres qui se cachent derrière la souveraineté du Sénégal pour se disculper d'un Crime contre l'Humanité qui concerne l'Humanité et des les lâches qui acceptent ces pratiques esclavagistes sur des enfants sous couvert d'un "Intouchable" Coran bien dévoyé, voir satanique à mettre des enfants en esclavage de la mendicité forcée... Alors que le Prophète Mahomet interdit la mendicité des enfants dans ce même livre saint appelé Coran ??? Cherchez l'erreur !
Une question d'interprétation, diront certains ??? Le nombre d'interprétations du Coran, les guéguerres incessantes des musulmans sunnites et chiites qui ensanglantent le Monde et peut être aussi l'absence d'un leader unique dans la religion "Islam" pour montrer le chemin, pourraient expliquer les dérives de cette religion avec l'autre problème qu'elle se croit supérieure aux lois des Hommes.
Entre Islam tolérant, modéré ou soufie où les fidèles croyants pleurnichent à chaque attentat terroriste dans le Monde et rejettent leurs frères terroristes de leur religion...Dixit : "Ne vous trompez pas, ils sont le bras armé de l'Islam, la branche du Djihad wahhabite qui a pris le pouvoir sur l'Islam tolérant et soufie et ils gouvernent désormais l'Islam - Salman Rushdie en 2016)...
Entre les sectes confrériques sénégalaises soufies qui exploitent les enfants talibés dans l'esclavage de la mendicité forcée au Sénégal et dans l'Afrique de l'Ouest, les pogroms anti-chrétiens fréquents en Indonésie, la première nation musulmane du Monde, l'obscurantisme de la condition de femmes musulmanes inférieures aux hommes, les rétrogrades frères musulmans égyptiens, l'obscurantisme des salafistes et wahhabites saoudiens sunnites et des arriérés mollahs iraniens, les mollahs afghans et pakistanais pédophiles dans leurs madrassas et pour finir, les groupes terroristes comme Al Quaïda, Aqmi, Boko Haram ou Daesh et son Etat Islamique qui commettent ses attentats dans une guerre sans fin, au nom d'Allah ???
Un gros bordel ou chacun fait ce qu'il veut, au nom du Coran, de l'Islam et d'Allah, le Tout Puissant et son Prohète Maghomet en se protégeant "mutuellement" par une "Question d'interprétation du Coran" ... Un peu facile ! Non, à y regarder de plus près !

L'esclavage des enfants talibés et le trafic d'enfants en Afrique de l'Ouest est un Crime contre l'Humanité... Quand on dit Humanité, c'est la Communauté Humaine qui doit réagir, le Sénégal en "volontairement" incapable" et les marabouts esclavagistes et leurs recruteurs trafiquants et recruteuses trafiquantes d'enfants doivent arrêter par Interpol, juger par la Cour Internationale de la Haye pour Crime contre l'Humanité et condamner aux travaux forcés à perpétuité pour le mal fait aux enfants tout d'abord et à l'Humanité, ensuite ???
Et ne pas avoir peur de cracher à la gueule des marabouts esclavagistes d'enfants au Sénégal ou leur casser quelques côtes pour le plaisir !

Écrit par : issa gibb | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Cher Issa Gibs je me suis abonnée à cette page pour avoir le plaisir de lire vos commentaires toujours aussi pertinents. Croyez bien que je partage vos pensées et ça me fait du bien d'entendre des paroles qui ont tant de franchises. Le Senegal à besoin de plus de gens comme vous.
Cordialement

Écrit par : Audrey Badiane | 28/01/2018

merci Issa ...
je suis toujours révoltée , je partage ces articles et tellement triste de voir que rien ne bouge !

Écrit par : gandet francia | 28/01/2018

Le pouvoir "politique" au SENEGAL est il assez fort ou possède il la volonté de résoudre l'esclavagisme des enfants talibés ?

Écrit par : oyster | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Oyster et bon dimanche !
Je vous répondrai tout de suite, pour les moyens de le faire : Non ! Le fiasco du retrait des enfants de la rue en 2016 est l'exemple flagrant de l'incompétence et de la désorganisation généralisée des autorités sénégalaises avec en apothéose de la connerie humaine, de remettre les enfants ramassés dans leurs daaras maltraitantes, au lieu de prendre le temps de les remettre dans leurs familles...
Je vous répondrai aussi, pour la volonté de le faire : Non plus ! Ce n'est pas rentable pour les politiciens trop occupés à faire du fric rapidement, tant qu'ils sont au pouvoir...Et comme, vous le dites souvent "pour ne pas mettre le feu" entre eux et les religieux musulmans qui gouvernent le peuple sénégalais à leurs places et avoir leurs niggels pour les élections... Mais quand on est un politicien imbu, égoïste et corrompu, on peut comprendre qu'ils se foutent pas mal du sort des enfants talibés, comme du peuple sénégalais

Mais ces explications sont elles, acceptables pour tolérer l'esclavage d'enfants africains, pauvres, noirs et innocents appelé Crime contre L'Humanité, dans d'autres temps pas si lointains, condamnés et toujours rappelés par toutes les Instances Internationales comme un Mal absolu fait à l'Homme : L'Esclavage... Sauf, au Sénégal et en plus des enfants esclaves ???
C'est pourquoi, comme le Sénégal est incapable d'arrêter l'esclavage de ces enfants... C'est à la Communauté Internationale à éradiquer ce Crime contre l'Humanité...
Même le problème d'ingérence dans un pays souverain n'est plus audible... D'autant plus, que ce n'est plus une spécificité religio-culturelle du Sénégal et que cette pratique d'esclavage d'enfants déborde dans toute l'Afrique de l'Ouest et çà s'appelle toujours un Crime contre l'Humanité qui doit être condamner et interdit comme dans les temps pas si anciens...

Avec la radicalisation islamique que subit l'Afrique depuis cette dernière décennie, on met des armes dans les mains de ces enfants talibés décérébrés par l'apprentissage maltraitant du Coran
et on en fait des enfants-soldats assassins, toujours dans la même pratique douteuse et martyre du Coran... On comptera les morts innocents, tandis que les fumeurs de gros cigares à l'ONU feront semblant encore une fois, de ne pas avoir eu vent des dérives aux Droits de L'Homme et à la Protection de l'Enfance en Afrique et au Sénégal, en particulier...
Pourtant, une condamnation du Sénégal pour esclavage d'enfants et quelques sanctions économiques et financières, feraient rentrer très vite le Sénégal dans le droit chemin de l'Humanité et de la Civilisation, au lieu de laisser s'enfoncer dans la radicalisation islamiste et l'esclavage d'enfants... Frappé au portefeuille, le Sénégal serait capable de tout ! Se lever comme un seul Homme, anéantir les marabouts et sauver les enfants talibés... Si on le frappe, là où çà fait mal, au portefeuille... Mais personne ne se décide à le frapper au portefeuille ??? Les talibés peuvent crever !

Même si le Sénégal n'est pas au mieux de sa forme, avec les 2 enfants talibés enfermés et morts brulés dans la daara-mosquée en construction de Mbour, le soir le Noël 2017... Avec les 14 meurtres des coupeurs de bois en Casamance et le viol des 3 touristes espagnoles, toujours en Casamance... Comme si ce pauvre pays esclavagiste d'enfants, était abandonné des dieux ???
Le pire, c'est de se taire sur le sort des enfants talibés au Sénégal et les abandonner... La notion même, d'Humanité n'aurait plus aucun sens !

Écrit par : issa gibb | 28/01/2018

"Le pouvoir "politique" au SENEGAL est il assez fort ou possède il la volonté de résoudre l'esclavagisme des enfants talibés ?"

Visiblement, non

Écrit par : Ndiaye | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

c bon kils l'apprennent chez eux , ils vont nous envoyer des mendiants on a en assez déjà merci

Écrit par : diouf | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

c bon kils l'apprennent chez eux , ils vont nous envoyer des mendiants on a en assez déjà merci

Écrit par : diouf | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire