03/02/2018

L'EDUCATION AVEC MACRON & RIHANNA

Au Sénégal, Macron veut mobiliser pour l'éducation

Macky-Sall-Emmanuel-Macron-et-Rihanna.jpg

Lors de la conférence du Partenariat mondial pour l'éducation (PME) à Dakar vendredi, Emmanuel Macron a annoncé le versement de 200 millions d'euros (250 millions de dollars) pour l'éducation
Le président français a commencé jeudi une visite officielle de deux jours au Sénégal. En compagnie de son homologue Macky Sall et de la chanteuse Rihanna, il a soutenu un programme international pour lever 3 milliards de dollars afin d'augmenter le taux de scolarisation des pays pauvres.
Emmanuel Macron est de retour en Afrique. Deux mois après son discours fleuve de Ouagadougou, le président français a commencé jeudi une visite de deux jours au Sénégal, pays pivot des relations franco-africaines. Les détracteurs de l'ex-puissance coloniale ont promis un accueil «frais» à Emmanuel Macron, mais la visite est moins bilatérale qu'internationale, l'objectif premier étant d'ouvrir, avec son homologue sénégalais Macky Sall, la troisième conférence de financement du Partenariat mondial pour l'éducation (PME).
L'Afrique a déjà fourni des efforts considérables pour atteindre les 80% d'enfants scolarisés en primaire selon l'ONU. Un bon de 20% en deux décennies
Que la présence des deux présidents soit largement éclipsée par celle de Rihanna, ambassadrice du PME, n'empêche pas la réunion d'afficher de grandes ambitions: lever 3 milliards de dollars, sur la période 2018-2020, pour aider quelque 60 pays en développement à renforcer leur système éducatif et réduire le nombre d'enfants sans école estimé à 260 millions. Dans ce domaine, l'Afrique a déjà fourni des efforts considérables pour atteindre les 80% d'enfants scolarisés en primaire selon l'ONU. Un bon de 20% en deux décennies.
Tanguy Berthemet/lefigaro.fr

Commentaires

Je me pose 3 questions :
3 milliards de dollars pour aider 60 pays à renforcer leurs systèmes éducatifs :
çà ne fait que 50 millions de dollars au final pour l'éducation des enfants, par pays...
Où, il faut retirer tous les détournements en puits sans fond auxquels on est habitué
Il ne va pas rester beaucoup d'argent pour l'éducation des enfants dans ces 60 pays...

Dans les 60 pays concernés, ils estiment que 260 millions d'enfants ne sont pas scolarisés ???
Est ce que les 200 000 enfants talibés esclaves de la mendicité forcée dans les daaras au Sénégal
sont considérés par l'ONU comme des enfants scolarisés ou non-scolarisés
sous couvert de l'unique enseignement du Coran pour seul bagage pour l'avenir...
Sujet grand absent, tabou ou oublié de ce grand sommet du Partenariat Mondial de l'Education
ou PME = petites et moyennes entreprises pour ne rien faire... Le signe est déjà pris, il y a vis de forme pour tout annuler

Est ce que quelqu'un a averti Monsieur Macron et Madame Rihanna qu'ils sont en train de balancer de l'argent au Sénégal... Pour rien ???
Entre corruption et détournements incessants des aides au Sénégal, les enfants sénégalais ne risquent pas de voir un seul dollar...
D'abord, il y a les paiements des ministres et des officiels, puis le paiement des retards de salaires aux instituteurs et aux professeurs
Déjà estimé par le Ministre sénégalais de l'Education Nationale Thiam pour expliquer qu'il ne reste plus grand chose pour réparer ou construire des écoles.
Ou, comment il a déjà imaginé tout ce charitable fric occidental dans ses poches et en redemander d'autre (fric)
pour atteindre les 80 % d'enfants scolarisés en primaire et faire le bon de 20% en 20 ans...
Car le Sénégal, se traîne lamentablement en queue de la scolarisation des enfants avec seulement 37 % des enfants scolarisés au Sénégal
Loin, très loin, derrière des pays comme le Maroc, le Rwanda ou l'Ethiopie ??? Chercher l'erreur , malgré toutes les aides que peut recevoir ce pays ???

Monsieur Macron, il faut arrêter de donner l'argent des contribuables français au Sénégal... Pour Rien !

Écrit par : issa gibb | 03/02/2018

Répondre à ce commentaire

une fois de plus "Tout est dit", Issa Gib avez-vous écrit à Monsieur MACRON pour lui faire part de vos réflexions ?
Pour ma part, j'ai informé mon député sur"la gestion des aides et subventions" accordées à ce pays par la FRANCE pour mettre fin à divers fléaux, photos à l'appui.... j'attends la suite mais je ne lâcherais pas. Expos, conférences dans les communes afin d'informer, les contribuables français ont le droit de savoir l'utilisation qui est faite de leur argent !

Écrit par : falbala | 03/02/2018

Tout ce tapage médiatique pour 3 petits milliards de dollars à se partager par 60 pays sur 2 ans.
Le budget annuel du petit sénégal avoisinant à lui seul les 5 milliards de dollars
L'autoute ila touba non prioritaire coutant à lui seul 1 millairds de dollars
Le ter coutant à lui seul 1.5 milliards de dollars

Franchement faut qu'on commence à dire : investissez plus ou garder vos miettes

Écrit par : Ndiaye | 03/02/2018

Répondre à ce commentaire

Il est grand temps que l'on garde nos miettes, ras le bol d'engraisser le soi disant haut du panier,j'ai mis un petit mot a mr macron pour lui dire ce que j'en pensais,et les talibés continueront a mendier, a se faire martyriser, pas d'éducation scolaire pour eux

Écrit par : eddy | 03/02/2018

Répondre à ce commentaire

C'est facile de distribuer l'argent des autres,donnez le votre si ça vous chante,mais n'obligez pas les citoyens a participer a fond perdu,en leur rendant la vie plus difficile,vous finirez par perdre...

Écrit par : chees | 04/02/2018

Répondre à ce commentaire

Et voilà, on est Lundi matin, 5 février 2018, Macron, Brigitte et Rihanna sont partis du Sénégal
Macky Sall a ramassé plein de fric, en particulier de la France-Afrique qui continue à exister bien généreusement dans un seul sens, au Sénégal, pays-roi mendiant.
Les enfants talibés cachés pendant la présence des grands invités, ont été ressortis de leurs daaras pourries où ils étaient enchainés aux pieds pour ne pas les montrer et ils sont repartis mendier comme si rien ne s'était passé... Et les potentats sénégalais vont parler de la grande réussite de la PME (Partenariat Mondial de l'Education) ??? Chercher l'erreur !
Par contre, en France, sur tous les réseaux et les bloggs, les largesses macroniennes ont du mal à passer avec les restrictions demandés aux classes moyennes, aux étudiants et étudiants précarisés, aux hôpitaux engorgés, aux 6 millions de chômeurs avec la baisse des allocations, les migrants à nourrir dans les centres d'accueil et les sinistrés des inondations dans 30 départements que Macron à l'air de s'en foutre comme sa première chemise... La générosité de Macron avec le fric des autres, passe très mal au pays du béret et de la baguette !

Écrit par : issa gibb | 05/02/2018

Répondre à ce commentaire

NB § : Aux étudiants et retraités précarisés

Écrit par : issa gibb | 05/02/2018

Écrire un commentaire