04/02/2018

DAKAR-BAMAKO SERA INDONESIEN

PT INKA (Indonésie) sur les rails pour la ligne ferroviaire Dakar-Bamako

index.jpg

Le gouvernement indonésien prévoit d’importer des trains made in Indonesia au Sénégal.
En effet, le Sénégal en a fait la demande à l’état Indonésien afin de redynamiser la coopération entre l’Indonésie et le Sénégal dans le domaine des chemins de fer qui a commencé par la visite d’une délégation commerciale conduite RI Wamenlu au mois de Juin de l’année dernière.
Actuellement, le gouvernement du Sénégal a étudié les propositions de coopération soumises par la société de chemin de fer indonésienne PT Industri Kereta Api (INKA)
Le Ministre Abdou Ndene Sall, lors de sa rencontre avec l’ambassadeur indonésien à Dakar, Mansyur Pangeran, a déclaré que les produits de la société PT Industri Kereta Api (INKA) répondent aux caractéristiques des besoins au Sénégal, a expliqué l’ambassadeur Dimas Prihadi dans une déclaration à Antara samedi.
Le ministre Abdou Ndene Sall, a déclaré que les trains de la société PT Industri Kereta Api (INKA) serviront à soutenir les projets prioritaires de la ligne ferroviaire Dakar-Bamako (Mali).
« On s’attend à ce que la société PT Industri Kereta Api (INKA) puisse immédiatement l’inviter à se rendre en Indonésie pour poursuivre suivre la coopération et les discussions
Selon le plan, il apportera des délégués techniques de plusieurs ministères concernés (transport terrestre, aérien et maritime) pour discuter de questions techniques « , a-t-il dit.
L’Ambassadeur Mansyur a salué l’intérêt du Ministre à visiter l’Indonésie et a suggéré que la visite puisse se faire en marge du « Forum Indonésie-Afrique » à Bali, les 10 et 11 avril 2018.
L’ambassadeur espère que le ministre peut assister au forum, ainsi que faire une visite à PT. INKA, PT, PAL Indonésie et PT. IN.
Le Sénégal développe actuellement des modes de transport terrestres, maritimes et aériens pour en faire un hub en Afrique de l’Ouest. « Nous devons saisir cette opportunité en or avant que le Sénégal ne passe à d’autres pays tels que la Chine et la Turquie », a déclaré l’ambassadeur.
« Au cours de la réunion, le ministre Ndéné Sall a également l’intention de regarder les industries stratégiques directes d’usine tels que PT, AT et PT. PAL. En plus des avions CN-235, le Sénégal envisage également l’achat de navires commerciaux et de patrouille de l’Indonésie », at-il dit.
dakarecho.com/j.Louis Verdier

Écrire un commentaire