23/03/2018

LE MARCHE DE L'EAU SENEGALAISE

Gestion de l'eau au Sénégal : Deux multinationales françaises se positionnent pour concurrencer la Sde

21041538-24247382.jpg

Il y aura une rude compétition dans le renouvellement, par l’Etat du Sénégal, du contrat d’affermage relatif à la gestion de l’hydraulique urbaine et périurbaine qui arrive à échéance le 31 décembre 2018.
En plus de la Sénégalaise des eaux (Sde), deux autres grandes compagnies françaises sont en compétition pour gérer l’eau au Sénégal. Selon nos confrères de « Quotidien », il s’agit de Veolia et de Suez, les deux plus grands groupes au monde dans la gestion de l'eau et des déchets.
D’ici à septembre 2018 où la société adjudicataire sera connue, les responsables de la Sde se disent confiants et sereins quant à l’issue de cet appel d’offres. « Nous Sde, nous sommes confiants. Car, nous avons su établir des relations saines avec la Sones et l’Etat du Sénégal pour arriver à des résultats satisfaisants », a assuré Abdou Ball, Directeur général de ladite société.
La Sde Ball, c’est 22 ans de règne dans le secteur de l’eau au Sénégal, avec à en croire son actuel patron, un taux d’accès à l’eau de 98 % en milieu urbain et périurbain contre 80% au moment de son démarrage.
pressafrik.com

Commentaires

Veolia et Suez ? vous allez la payer chers amis Sénégalais l'eau de vos robinets !!!

Écrit par : dominique | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

La SDE de la région de MBOUR fonctionne très bien, tout signalement de fuite est traité rapidement, la gestion de la comptabilité client, impeccable, les techniciens sont réactifs pour toute intervention, les coupures d'eau pour des raisons techniques, rarissimes.
B.brun

Écrit par : Brun | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

bonjour MONSIEUR BRUN.... lisez mon courrier et vous venez passer une semaine a NDANGANE pas besoin de savon.....ni dentifrice.....pour la simple raison.....pas de FLOTTE!!!!! au plaisir de vous lire.........

Écrit par : vavat | 24/03/2018

Tout a fait d accord: restez sénégalais, vous aurez cette indépendance de service si nécessaire et vous pourrez, si vous le voulez, contrôler la gestion et le prix

Écrit par : Pdp | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour. Chez nous en france noys savons qu'un grand groupe n'est pas avantageux pour le client. Nous avons un syndicat des Eaux dans ma région sui fonctionnent très bien même si le tarif du traitement des eaux à considérablement augmenté l'an passé. Mais des qu'un grand groupe d'engouffre en prenant les commandes...bon courage amis Sénégalais

Écrit par : Dany | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour. Chez nous en france noys savons qu'un grand groupe n'est pas avantageux pour le client. Nous avons un syndicat des Eaux dans ma région sui fonctionnent très bien même si le tarif du traitement des eaux à considérablement augmenté l'an passé. Mais des qu'un grand groupe d'engouffre en prenant les commandes...bon courage amis Sénégalais

Écrit par : Dany | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

bonjour monsieur moi je peux vous dire que ,pendant 3mois a NDANGANE (SINE-SALOUM) pas une seule goutte avant 3h du matin une honte pour une région touristique comme celle-ci je peux vous affirmer que ...IMPOSSIBLE DE FAIRE SA TOILETTE,DE SE LAVER, DE FAIRE LA VAISSELLE,D ARROSER LE JARDIN oui MONSIEUR pendant 3 mois j ai une" vidéo" un filet d eau juste pour raffraichir les oiseaux je ne parle meme pas des hôtels comme "les Cordons bleus" ou autre SAF SAP que la clientele a déserté pour aller voir ailleurs (et je les comprends )une HONTE de vivre comme cela!! nous sommes au 21eme siecle je crois! quels souvenirs pour les nouveaux touristes apres le VISA c est l EAU.sans compter ces coupures intempestives!!! d électricité! il est vrai il nous reste le soleil et la téranga !!!et....bel ,un aéroport flambant neuf! .

Écrit par : vavat | 24/03/2018

Deux grands groupes spécialisés dans la gestion de l'eau et des déchets = Pour une saine gestion, il faut une concurrence avec la SdE. Ensuite, le grand groupe retenu pourra se faire des c... en or avec la gestion des déchets. Parce que là, il y aura beaucoup à faire !!!

Écrit par : Bernard | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

Cela ne sera pas les même factures.

Écrit par : linlin | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

monsieur chez nous a NDANGANE pas de facture pour l eau!!!!pourquoi me direz vous? pour la simple raison que il n y a PAS D EAU chez-nous.....oh pardon... si vers 3h du matin un petit filet ....pour se laver la moitié des dents!!!!(lisez mon courrier)

Écrit par : vavat | 24/03/2018

A N'gaparou et N'gerring ils ne sont pas mieux lotis,c'est ça l'émergence

Écrit par : maie | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

Pas d'eau!
pas étonnant ... sur toute la petite côte, vu les innombrables piscines aperçues depuis google earth, sans compter les fleurs, le jardin à arroser sur un terrain de 400m2 ou plus
Mais, faut bien réaliser ses rêves!

Écrit par : Ndiaye | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

jalousie quand tu nous tiens....moi je veux juste me laver le c..l pas vous ? et faire la vaisselle, enfin vivre normalement !!!! il n y a pas que les toubabs qui se plaignent MADAME NDIAYE les Sénégalais aussi en on marre !!! et c est compréhensible non? bonne journée

Écrit par : vavat | 24/03/2018

à Vavat : c'est pire que de la jalousie... le scripteur (du genre masculin ou féminin) auquel vous répondez, ignore certainement que ces "somptueuses propriétés" (comme celle, entre autres, de Maître Wade, pour autant qu'elle existe encore) sont probablement dotées de puits permettant effectivement d'arroser fleurs et jardins et accessoirement d'alimenter les piscines... Il ou elle ne sait pas non plus (ou veut ignorer sciemment) que bon nombre de propriétaires toubabs de ces "somptueuses villas avec piscine et jardins" laissent le libre accès aux autochtones pour venir s'approvisionner en eau dans "leur" puits en cas de pénurie de la SDE (SDE signifiant en fait "Sans Distribution d'Eau")...
Soyons indulgents, et pardonnons aux simples d'esprit qui ne regardent que par le petit côté de la lorgnette...

Écrit par : Xx | 24/03/2018

C'est ainsi, après avoir gaspillé l'eau durant des décennies, la population du monde s'aperçoit que l'eau manque dans certaines parties du globe et bien entendue, ce sont encore les régions pauvres qui trinquent. Il faut se faire à cette idée que le temps de l'eau qui coule à flots, de l'eau gratuite, de l'eau omniprésente, etc.. est terminé. Ce n'est pas faute dans parler, après les migrations politiques voici les migrations climatiques et ce n'est pas la taille ni le nom d'une société fut-elle européenne qui remplira les nappes phréatiques. Regardez Le Cap (Afrique du Sud) et ce n'est que le début. Les hôtels à touristes n'ont pas d'eau ? les pauvres.. et à la population des villages, on leur dit quoi ?

Écrit par : bill | 25/03/2018

JALOUSIE,JALOUSIE,voilà comment on fait battre des montagnes!!!!!

Écrit par : ?? | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

A Thies dans mon quartier pas de problème,facture plus que raisonnable.Mais beaucoup de personne d'autres quartier se plaignent de devoir remplir des bassines la nuit

Écrit par : stephane | 25/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire