24/03/2018

QUI SONT LES CRIMINELS?

Meurtres et enlèvements d’enfants au Sénégal : Qui sont les criminels ?

BB-FALLOU.jpg

Depuis quelques jours au Sénégal, plusieurs enfants sont enlevés. Ce sont en général des nourrissons de trois mois qui sont la cible. Plusieurs corps mutilés et sans vie ont été retrouvés. Un fait qui ne se déroule pas uniquement au Sénégal mais aussi en Guinée ou en Côte d’Ivoire.
Au Sénégal, le directeur de la sécurité publique a mis en place une » task force ». Elle a pour objectif d’appuyer le travail des différentes entités de police. Elle est placée sous la responsabilité et la supervision de l’autorité supérieure.
Actuellement, on ne parle plus de moyens matériels. L’Etat a mis à notre disposition les moyens nécessaires pour faire face à cette situation. C’est ce qu’a expliqué Abdoulaye Diop, le Directeur de la sécurité publique. Selon lui, ces moyens matériels concernent principalement des véhicules mis à la disposition des services de police.
« Les hommes qui sont en civil sont beaucoup plus nombreux que ceux en tenue. Ils exercent des missions de renseignement et de police judiciaire. Cela nous permet, en quelques jours, d’interpeller les fauteurs de trouble » dit-il. Compte de tout cela, l’Etat sénégalais a réuni des moyens forts et cohérents.
Dans une colère noire, des populations ont lancé une initiative pour venir à bout de ce phénomène. Elle consiste à mettre en place des comités de surveillance de proximité avec les chefs de quartier. « Cette initiative a été lancée de façon très spontanée parce que nous avons été choqués par tout ce qui se passe ces temps-ci, notamment le cas de Serigne Fallou qui a ému tout le Sénégal. Mais avant ce cas, il y en a eu bien d’autres, renseigne Fatou Thiam Ngom la coordonnatrice du Collectif. Osons dire la vérité. Les politiques ne s’intéressent pas des populations. »
Selon plusieurs témoignages, les auteurs pénètrent dans les maisons de leur cible en se faisant passer pour des personnes à la recherche d’un emploi. Une fois la porte ouverte, des hommes en profitent pour entrer et enlever l’enfant. Les populations soupçonnent les politiques d’être les commanditaires de ces enlèvements en vue de sacrifices pour les prochaines élections à venir.
africtelegraph.com

Commentaires

Bravo aux comités de surveillance de proximité avec les chefs de quartier, c'est très efficace!
B.brun

Écrit par : Brun | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo aux comités de surveillance de proximité avec les chefs de quartier, c'est très efficace!
B.brun

Écrit par : Brun | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

On croit cauchemarder en lisant ça. Quelle barbarie. AUCUNE CROYANCE j écris bien AUCUNE ne peut justifier de tels actes. Aucun pardon ne peut-être octroyé à ces barbares. Certains êtres humains dont abjects et ne méritent pas d être sur terre. Soyez vigilants surveillez vos enfants. PROTEGEZ LES.

Écrit par : Dufossez Petit | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

Quand on lit : "Les populations soupçonnent les politiques d'être les commanditaires de ces enlèvements (de nourrissons) en vue de sacrifices pour les prochaines élections à venir."
On se demande dans quel pays on est ??? Dans quelle époque, on est ??? Dans quelle civilisation, on est ??? Avec quel peuple arriéré, on est tombé ???
Au Sénégal !... Qui nous a habitué à le voir se marcher sur la tête, à sa volonté de tenir le peuple dans la misère, l'ignorance, la soumission et la superstition, à sa corruption, à son hypocrisie envers les droits de l'Homme, le statut inférieur des femmes, les mariages forcés des mineures, l'excision des fillettes et biensûr l'intolérable esclavage des enfants élèves mendiants talibés si toléré et si accepté par une majorité de la population...
Plus l'insécurité routière, les rackets policiers ou administratifs, les hôpitaux qui assassinent au lieu de soigner, la radicalisation islamiste galopante et les élites politiques et religieuses qui s'empiffrent sur le dos du peuple... Voici, les enlèvements d'enfants ou de nourrissons pour des sacrifices rituels meurtriers d'enfants ???
çà peut rappeler les sacrifices humains des hordes barbares préhistoriques ou ceux des sauvages indiens Mayas, Aztèques ou Incas ou encore le bon vieux temps du cannibalisme en Afrique... En tout cas, c'est un grand plongeon dans les fosses de l'Inhumanité et de l'Obscurantisme, pour ce pauvre pays et il ne lui manquait plus que çà, pour glorifier son émergence ????
L'Info est dure à passer... Mais dans un pays où toutes les saloperies, citées ci-dessus, sont faites au peuple... Plus rien ne m'étonne ! Le Sénégal disjoncte complètement et s'enfonce doucement, mais surement dans une connerie incontrôlée et incontrôlable

Quand aux enleveurs de nourrissons ou d'enfants pour les sacrifices pour gagner les élections ??? Attention à la RUMEUR populaire des politiciens commanditaires de ces rapts d'enfants ???
C'est un peu gros, très simpliste, proche de l'imbécilité populaire... Pourquoi ruiner sa carrière politique avec des meurtres d'enfants quand on prend déjà tout, au peuple et qu'on se gave sur son dos ???
Il serait plus judicieux que si les milices de quartiers arrivent à attraper, un ou deux enleveurs-sacrificateurs de bébés... Ils ne le lynchent pas ou ne les amènent pas à la police pour ne plus les revoir...Mais, leur brûler le sexe et les couilles pour les faire parler...De leurs commanditaires...
Et on ne sera pas surpris d'apprendre que les commanditaires de ces rapts de bébés ou enfants sont, soit des religieux obscurantistes pour continuer à assoir la soumission et la superstition sur le peuple sénégalais, soit par la mafia maraboutique pour qu'on leur confie plus d'enfants à exploiter, soit d'autres marabouts défoncés aux sortilèges pour les matchs de lutte ou de football (Coupe du Monde oblige), soit les radicaux intégristes qui souhaitent prendre le pouvoir en déstabilisant le pays dans la psychose des meurtres d'enfants...Et çà marche, tout le temps !
Encore mieux, dans un pays infestée par la religion et la superstition.. Pauvre pays, Pauvre peuple, Pauvres Gosses sacrifiés du Sénégal ! Au XXIème siècle...Messieurs, Dames !
Est ce que ce pays est sérieux et digne d'être dans le concert des Nations civilisées... What's the question ? I don't know, day after day...

Écrit par : issa gibb | 26/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire