04/04/2018

FÊTE DE L'INDEPENDANCE

Quelque 8160 civils ainsi que 3949 militaires et paramilitaires attendus au défilé du 04 avril.

majorete-0002.jpg

Quelque 8160 civils ainsi que 3949 militaires et paramilitaires vont participer le 04 avril 2018 au défilé commémorant le 58e anniversaire de la fête de l’indépendance du Sénégal, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique)
Neuf aéronefs, 385 véhicules, 94 motos, 75 chevaux et 25 quads seront également mobilisés pour ce défilé qui va se dérouler sur le Boulevard du général de Gaulle à Dakar, précise-t-on de mêmes sources.
Les festivités marquant l’anniversaire de l’indépendance du Sénégal vont porter cette année sur le thème «Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale».
ouestaf.com

Commentaires

58 ans d'indépendance, ça se fête.
Mais la grande question est que le pays a t'il utilisé cette indépendance de façon profitable et constructive? A t'il progressé ou reculé?

Au vu de la situation actuelle, on peut avoir des doutes, même si dans de nombreux domaines le sort des sénégalais s'est amélioré.

Écrit par : Tiocan | 05/04/2018

Répondre à ce commentaire

On peut voir aussi le positif :
La démocratie existe dans ce pays ,et ceci n'existe pas partout sur ce continent !
l'essor économique du pays avec le pétrole et le gaz ouvre bientôt une période faste !
la fin des problèmes avec l'ex dictateur yaya.

Rassurez vous il existe des sujets ou la situation est difficile....

Écrit par : oyster | 06/04/2018

oui le Sénégal est une démocratie,mais existe t-elle vraiment? Le gaz et le pétrole arretons de rever ,on est pas prets d'en voir la couleur!!!

Écrit par : eddy | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

Défiler avec autant de faste pour célebrer une indépendance toute relative,est-on indépendant quand on passe son temps a tendre la main et a réclamer de l'argent,je ne le pense pas!!!!etre indépendant c'est etre libre !!!! on ne l'est pas quand on tend la main pour tout...

Écrit par : chees | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire