05/05/2017

L'ELITE DU BASKET AFRICAIN A SALY

Saly Portudal va abriter l’académie NBA-Afrique

nba-africa.jpg

L’institut de football Diambars, implanté à Saly, va abriter l’académie NBA-Africa, première structure de formation de la Ligue nord américaine de basket sur le continent africain, a annoncé Amadou Gallo Fall, son vice-président pour l’Afrique.
« Cette académie NBA-Afrique va ouvrir ses portes à Saly, sur le site de Diambars. Un partenariat a été noué entre Seed Academy, NBA-Africa et Diambars, pour que Diambars abrite cette première académie’’, a-t-il dit en conférence de presse, rapporte l’agence de presse sénégalaise.
Cette académie, dont l’ouverture a été décidée par la NBA au Sénégal, en collaboration avec la fondation Seed, fait partie d’une série de structures de formation que la Ligue de basket américaine compte créer sur trois continents pour participer au développement de la discipline.
Selon Gallo Fall, « un investissement considérable » sera fait à Diambars, avec l’installation d’une salle de basket avec deux terrains.
« Nous avons recruté des entraîneurs de niveau mondial. Nous allons créer un environnement propice à l’éclosion de talents’’, a fait savoir M. Fall.
Des kinésithérapeutes et des préparateurs seront également engagés, le premier groupe, devant être constitué de garçons, va démarrer dès la rentrée, a-t-il annoncé, avant de souligner : « L’objectif de l’académie est de produire des talents NBA« .
Le président de Seed Academy, Mohamed Niang, a pour sa part salué le partenariat scellé entre Diambars et NBA-Africa, en relevant que sa structure va ce faisant aborder « un nouveau tournant« . « Nous sommes fiers d’être partenaires de la NBA« , s’est réjoui M. Niang.
Le président de Diambars, Saër Seck, affirme lui que sa structure « est excitée » de recevoir NBA Academy Africa sur ses bases, ajoutant que les impacts de cette installation « seront importants » en termes de professionnalisation.
NBA Academy Africa va accueillir 24 pensionnaires en pension complète et en mode études et sports. Elle sera mise en réseau avec les autres académies du même genre implantées en Chine, en Inde et en Australie.
senego.com

02/05/2017

NIANING A SON NOUVEAU STADE

Inauguration du stade municipal de Nianing : 160 million investis

18192364_649774945221308_4337084486135261432_o-696x392.jpg

Une foule en liesse. Une population hilare. L’inauguration du stade municipal de Nianing, ce 1èr mai, a drainé du monde. Un montant de 160 million de francs Cfa a été investi pour la réalisation du stade municipal de Nianing. L’annonce a été faite par les autorités venues inaugurées ladite structure sportive. Selon le maire, Maguette Séne, ‘’le sport est devenu très populaire et sa pratique est très souvent associée aux politiques de santé et d’éducation. Mais son développement fulgurant procède surtout de son utilité socio-économique. En effet, il s’est imposé comme un outil de rentabilité économique, de réussite sociale, de cohésion et d’intégration’’. Raison pour laquelle toute l’équipe municipale est satisfaite que Nianing soit doté d’un tel joyau pour le grand bonheur des amateurs du sport. ‘’Cette infrastructure sportive permet d’avoir un cadre adéquat offrant un minimum de confort pour la pratique du sport’’, a indiqué Maguette Séne. Pour qui, cet ouvrage revêt un intérêt tout particulier, compte tenu que c’est une plateforme adaptée à la pratique du basket, du hand-ball, du volley-ball et des arts martiaux. Mieux, au-delà du sport, ce stade, peut aussi servir à l’organisation de manifestation culturelle, religieuse ou politique. Composé de 600 places, le bienfaiteur Patrick Thélot promet de l’améliorer avec l’installation de toilette, de vestiaire, d’un logement pour le gardien. ‘’J’aime ce peuple, j’aime ce pays. Vous êtes un peuple digne et fort. La France et le Sénégal ont une longue histoire en commun. Le sang des sénégalais a coulé pendant les deux guerres mondiales. Nous vous devons beaucoup. Donc, il est normal que nous participons au développement du Sénégal’’, a témoigné Patrick Thélot. La cérémonie a eu lieu en présence de toutes les autorités coutumières, administratives, culturelles et religieuses de ladite ville. En outre, les autorités ont invité les populations à entretenir, dans un esprit citoyen, ce joyau, dont le directeur est Gane Gning.
NIANING INFOS

20/04/2017

TOUR CYCLISTE DU SENEGAL

Une dizaine d’équipes attendues au tour cycliste international du Sénégal 2017

Cyclisme02-une.jpg

Une dizaine d’équipes venant de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe sont attendues au 16e Tour cycliste international du Sénégal (22-29 avril), a-t-on appris auprès des organisateurs.
Six étapes en ligne et deux circuits fermés sont au programme de cette compétition, précisent-ils dans un communiqué transmis mardi à l’APS.
De Dakar à Saint-Louis, en passant par Thiès et Kaolack, le 16e Tour cycliste international du Sénégal va se courir sur un total de 1082 km.
Voici la liste des équipes participantes :
Sénégal A, Sénégal B, Maroc, Mali, Gambie, Burkina Faso, République démocratique du Congo, Sovac (Algérie), Club de la défense (France), Chartrain (France), Embrace The Workad (Allemagne), Chils Bike (Angleterre), Team vélo+Basse-Terre (Guad"loupe), Natura Blue (Belgique), Global Cycling Team(Hollande).
Première étape, samedi 22 avril : Dakar-Niayes-Thiès (144km)
Deuxième étape, dimanche 23 avril : Thiès-Saint-Louis (182,5 km)
Troisième étape, lundi 24 avril : Saint-Louis-Pire (150 km)
Quatrième étape, mardi 25 avril : Circuit fermé de Thiès (88 km)
Cinquième étape, mercredi 26 avril : Thiénaba-Kaolack (134 km)
Sixième étape, jeudi 27 avril : Kaolack-Joal (142,5 km)
Septième étape, vendredi 28 avril : Somone-Plateau de Diass-Ngaparou (150 km)
Huitième étape, samedi 29 avril : Circuit fermé de la Corniche Ouest de Dakar (91 km)
APS

24/03/2017

SENEGAL 1 - NIGERIA 1

Amical Sénégal-Nigeria (1-1) : Les Lions rattrapés en fin de partie

6a797da5318d84d07dab659f4cb12fa1_L.jpg

Le premier match d’après Can 2017 des « Lions », hier au Hive Stadium de Londres, s’est terminé sur un nul (1 but partout) face au Nigeria. Après une première mi-temps vierge, le Sénégal a ouvert le score par Moussa Sow à l’heure de jeu et a longtemps cru à la victoire. Mais les « Super Eagles » sont revenus à la marque dans les 10 dernières minutes sur un penalty transformé par Kelechi Iheanacho, l’attaquant de Manchester City. Selon nos informations, la rencontre a été assez plaisante et très rythmée et engagée comme en témoignent les nombreux cartons jaunes distribués (3 côté nigérian et un pour le Sénégalais Cheikh Mbengue entré en cours de match).
Pour ce match de reprise après la Can où le Sénégal s’était arrêté en quarts de finale, éliminé aux tirs au but par le Cameroun, futur vainqueur de l’épreuve, Aliou Cissé avait lancé d’entrée 4 joueurs qui étrennaient leur première sélection dans la grande Tanière : Pape Seydou Ndiaye dans les cages, Moussa Wagué et Adama Mbengue, respectivement sur les flancs droit et gauche de la défense et Opa Nguette en attaque. Au total, le Sénégal s’est présenté dans un onze de départ totalement inédit (sans Sadio Mané entré seulement en milieu de seconde période) mais qui a plus ou moins tenu la distance.
A défaut d’une victoire qui leur tendait les bras, les « Lions » se contentent donc de ce nul sur lequel ils ne cracheront certainement pas. Maintenant, ils vont se tourner vers leur deuxième match de préparation, lundi à Charléty, en France, face aux «Eléphants » de Côte d’Ivoire.
Onze de départ du Sénégal : Pape Seydou Ndiaye, Moussa Wagué (puis Sadio Mané), Kalidou Koulibaly, Cheikhou Kouyaté, Adama Mbengue (puis Cheikh Mbengue), Idrissa Gana Guèye, Cheikh Ndoye, Salif Sané, Opa Nguette, Mame Biram Diouf, Moussa Sow (puis Famara Diédhiou).
Lesoleil

11/03/2017

LES LIONCEAUX EN FINALE

CAN U20 2017: le Sénégal défiera la Zambie en finale

Souleyman-Aw-170309-Inaction-BPP-300.jpg

L’équipe du Sénégal s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans en battant celle de Guinée 1-0, le 9 mars à Ndola. Les Sénégalais affronteront les Zambiens le 12 mars à Lusaka.
Deux après sa défaite à domicile, le Sénégal va retenter sa chance en finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Battus 1-0 par le Nigeria en 2015, les Sénégalais feront cette fois face aux Zambiens, en finale de la CAN U20 2017.
Les « Lionceaux de la Téranga » auront une double pression, le 12 mars à Lusaka : celle du public, évidemment acquis à la cause des Zambiens ; et celle de l’histoire, le Sénégal n’ayant jamais remporté une Coupe d’Afrique de football (1).
Un penalty manqué en demi-finale
Pour pouvoir défier la Zambie en finale, les « Lionceaux » ont dû écarter les Guinéens en demi-finale du tournoi. Cette rencontre a été stressante pour Joseph Koto et ses joueurs. Ceux-ci ont certes ouvert le score rapidement par l’entremise d’Aliou Badji (12e). Mais ils ont ensuite manqué un penalty.
« Mes joueurs avaient la pression sur le terrain, a expliqué le sélectionneur. C’est pour ça que notre jeu était un peu décousu par moment. Le penalty qu’on a raté a beaucoup pesé sur nous. Dans ce genre de rencontre, si tu rates un penalty qui t’aurais permis de tuer le match, la pression pèse sur toi et l’équipe adverse se réveille ».
La Guinée pense déjà à la Coupe du monde
La sélection guinéenne ne s’est toutefois pas assez « réveillée » pour que la partie se prolonge au-delà du temps réglementaire. « La Guinée a produit du beau jeu par rapport à ses autres matches. Mais les dieux du football n’étaient pas avec nous aujourd’hui, a réagi le sélectionneur guinéen Mandjou Diallo. Maintenant qu’on est éliminé de cette compétition et qualifié pour la Coupe du monde, il faudra qu’on revoit un peu notre manière de défendre ».
Les Guinéens, tous comme les trois autres demi-finalistes (Afrique du Sud, Sénégal et Zambie), disputeront en effet la phase finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, prévue en Corée du Sud du 20 mai au 11 juin 2017.
(1) Sauf si l’on prend en compte la CAN de beach soccer remportée quatre fois par les Sénégalais. Le Sénégal a par ailleurs gagné les Jeux Africains 2015.
RFI

05/02/2017

SALY LES BOULES...

Pétanque : 450 boulistes attendus au tournoi international de Saly

petanque_tournoi_large.jpg

Le temps d'un weekend, Saly sera le point de convergence de la crème mondiale de la Pétanque à l'occasion de la première édition du tournoi international organisé par le club de la petite côte Saly bouliste.
Ce grand rendez-vous auquel répondront présents les plus grandes nations de la Pétanque mais aussi les clubs de renommée mondiale, aura lieu dans la période du 10 au 12 février prochain.
Doté d'un premier prix de deux millions de francs Cfa pour l'équipe vainqueur, ce tournoi international de Saly va se jouer en triplettes choisies. Toutefois il faut souligner que pas moins de 150 équipes sont attendues pour 450 boulistes.

infos: 00221/775740709 ou 00221/774291422 - salybouliste@gmail.com
Abdou Diawara/Seneweb.com

29/01/2017

TRISTE FIN DE CAN

CAN-2017 : aux tirs au but, le Cameroun élimine des Sénégalais dominateurs

maneetskkiani_0.jpg

Le Sénégal s'est incliné 0-0, 5 tirs au buts à 4 face au Cameroun. Dominateurs, les Sénégalais ont raté trop d'occasions. De ce duel de Lions, ce n'est pas le favori qui est sorti vainqueur. Aux Indomptables de jouer une demie finale de CAN.
Après l'Algérie et la Côte d'Ivoire un autre favori de la compétition est tombé.
Au terme d'un match étouffant, le Sénégal s'est incliné 0-0, 5 tirs aux buts à 4 face au Cameroun. Dominateurs sur l'ensemble du match, les Sénégalais n'ont pas trouvé la faille et ont raté trop d'occasions. Leur beau parcours lors de cette CAN-2017 s'achève par une immense déception.
Comme lors de la finale 2002 au Mali, le Sénégal s'est fracassé contre le Cameroun, et encore une fois après un 0-0 et des tirs au but.
Des Sénégalais dominateurs mais pas assez tranchants
L'issue est cruelle pour Sadio Mané, dont le talent a menacé de faire craquer les Lions Indomptables à plus d'une reprise : son tir au but a été arrêté par l'impeccable gardiens camerounais Fabrice Ondoa.
Benjamin Moukandjo, l'attaquant camerounais a lui fait partager sa joie: "C'est énorme d'autant plus que personne ne nous attendait là. Il y a que nous qui avons cru en nous. Le coach a fait un boulot extraordinaire. On savoure, on prend du plaisir."
Victoire tactique et psychologique des Camerounais
Pendant 90 minutes, le Sénégal a été dominateur, tant dans la possession de balle que dans les occasions, notamment avec un très bon Keita Baldé Diao. Puis, au cours des 30 minutes de prolongations, les Lions de la Teranga ont eu plusieurs occasions vraiment franches qu'ils n'ont pas su convertir.
Le Cameroun et son gardien, Fabrice Ondoa, avait la baraka et ils en ont tiré un avantage psychologique indéniable.Au fil des minutes, les Camerounais ont senti qu'ils pouvaient résister jusqu'au bout. S'ils se sont montrés dangereux, à quelques occasions, ils se sont souvent contentés de fermer le jeu.
C'est finalement le Camerounais Aboubakar qui a offert la victoire aux Lions Indomptables sur l'ultime tir au but. Le Sénégal peut avoir des regrets. En dépit de la qualité de son jeu, il vient de vivre une soirée de cauchemar qui renvoie les Lions de la Teranga à la maison. Les autres Lions vont, eux, se mesurer en demie finale au vainqueur du match entre le Ghana et la RD Congo ce dimanche à Oyem.
David GORMEZANO/France24

23/01/2017

LES LIONS B PARTAGENT

Football – CAN 2017 : pour l'Algérie, c'est déjà fini !

2006164-42118767-2560-1440.jpg
Tenus en échec face au Sénégal (2-2), les Fennecs sont éliminés de la compétition. Les Lions de la Téranga et la Tunisie se hissent en quart de finale.
Les Sénégalais de Pape Moussa Konate ont réussi à tenir en échec Adlene Guedioura et les Fennecs. Les Algériens sont éliminés dès le premier tour dans cette CAN.
L'espoir était mince et il a surtout été de courte durée pour l'Algérie. Présentée comme un outsider au début de la compétition, les Fennecs n'ont fait que de la figuration. Après un nul (contre le Zimbabwe 2-2) et une défaite (face à la Tunisie 1-2), ils devaient s'imposer contre le Sénégal, déjà qualifié, et espérer une défaite des Aigles de Carthage pour se hisser en quart de finale. C'est tout l'inverse qui s'est produit avec un nul (2-2) contre les Lions de la Téranga et un triomphe de la Tunisie (4-2). Retour sur un match où les Algériens n'ont pas eu le temps d'espérer.
Slimani avait montré la voie
Après un round d'observation en début de match, marqué par un centre de Sarr (1e), les Algériens accélèrent. Slimani jaillit au second poteau, récupère un centre d'Hanni et ouvre le score (0-1, 10e). Mais au même moment, la Tunisie éteint la lumière de l'espoir pour les Fennecs en faisant trembler les filets à Libreville grâce à Sliti (10e). Les Algériens pressent encore mais Mandi manque sa reprise (13e).
Progressivement, les Sénégalais reprennent confiance et Moussa Saw manque de peu son duel avec le portier algérien, Asselah (22e). Mahrez tente de répliquer (28e) et Saw se procure deux coup-franc consécutifs (29e, 31e) sans parvenir à contourner le mur. Les Lions de la Téranga monopolisent le ballon et les Algériens s'agacent, à l'image des cartons jaunes écopés par Ghoulam (39e) et Bentaleb (40e). Ils finissent par être sanctionnés : la frappe flottante de Diop transperce les cages d'Asselah (1-1, 43e). Dans le même temps, la Tunisie s'est déjà envolé (4-1 à la mi-temps).
Slimani et Saw font le show
A la reprise du jeu, les Fennecs repartent de l'avant. Slimani reprend un centre de Mahrez et tente sa chance : sa frappe contrée tape la barre transversale avant de passer la ligne de but (1-2, 51e). Une minute plus tard, Saw réplique avec un tir puissant à l'entrée de la surface de réparation qui ne laisse aucune chance à Asselah (2-2, 53e).
Ensuite, le rythme s'estompe, les fautes se multiplient (carton jaune pour Diedhou 73e). Slimani manque pourtant le triplé en croisant trop sa frappe face à Ndiaye (78e). Diamé bute une nouvelle fois sur le portier algérien (85e) alors que Mahrez manque le cadre de peu (88e). L'Algérie quitte donc la CAN sans avoir remporté un seul match !
Si la compétition s'achève donc pour les Fennecs, le Cameroun et la Tunisie se hissent en quart de finale. Les Tunisiens défieront le Burkina Faso samedi prochain (à 17 heures) alors que les Lions de la Téranga tenteront de s'imposer face au Cameroun samedi (à 20 heures, deux matchs à suivre en direct commenté sur Le Point Afrique).
Antoine Grenapin/Lepointafrique

22/01/2017

QUELLE AFFICHE EN QUART!

CAN 2017 : Sénégal - Cameroun, l’affiche des quarts de finale pour un choc Lions

senegal-zimbabwe-can-2017-qualifie-quarts-696x392.jpg

Le Sénégal, première équipe de la CAN 2017 qualifiée en quarts de finale affrontera le Cameroun le samedi 28 janvier à 19h GMT à Franceville. Un choc entre les Lions de la Téranga et les Lions indomptables.
Qualifiés dés leur deuxième match face au Zimbabwé, les Lions du Sénégal entrent dans les matchs à élimination directe sans avoir de pression pour le dernier match de groupe face à l’Algérie.Le Sénégal est certain de terminer à la première place.
Aliou Cissé et son staff doivent commencer à préparer ce match important. Face à l’Algérie, le Sénégal aura certainement à faire tourner son équipe et laisser ses cadres au repos, ce qui sera de très bonne augure. Le Cameroun avec son match nul face au Gabon, pays organisateur, dans le groupe A, n’a pu terminé que deuxième de ce groupe serré jusqu’à la dernière journée.
Fatima Diop/Senenews

19/01/2017

LES LIONS EN QUART DE FINALE

CAN: le Sénégal se qualifie

CAN-le-Senegal-premier-qualifie-pour-les-quarts-de-finale.jpg

Le Sénégal, après sa victoire contre la Tunisie lors de la première journée du groupe B (2-0), était en position de force dans sa poule. Et les Lions de la Terranga se sont imposés aussi ce jeudi soir contre le Zimbabwe (2-0).
La victoire d’Idrissa Gueye et de ses coéquipiers s’est dessinée en première période. Sadio Mane, sur une passe de Keita a ouvert la marque en début de rencontre (1-0, 9e), avant qu’Henri Saivet ne double la mise sur un sublime coup franc (2-0, 14e). Le Sénégal est qualifié pour le tour suivant de la CAN.
Constant Wicherek/footmercato

PETANQUE - 1ERE EDITION DU TOURNOI INTERNATIONAL DE SALY

LES «72H DE SALY» POUR BOOSTER LE SPORT BOULE AU SENEGAL

Saly-Bouliste-Club.jpg

La station balnéaire de Saly s’ouvre au monde des sports de boule avec les «72 heures» de pétanque qui se joue en triplettes choisies les 10, 11 et 12 février. Ce tournoi d’envergure, initié par Saly bouliste club en collaboration avec la Fédération sénégalaise des sports boules (Fssb), sera une première au Sénégal. Les organisateurs ont présenté hier, lundi 16 janvier, l’événement sportif qui devrait booster le niveau de la discipline au Sénégal. Le plateau promet d’être en tout cas relevé puisque pas moins d’une quinzaine équipe en provenance d’Afrique, d’Europe et d’Asie sont attendus sur les boulodromes de Saly.
La Petite côte sera le lieu de ralliement des boulistes de tout horizon à l’occasion des « 72 heures » de pétanque de Saly organisées les 10, 11 et 12 février 2017 par le Saly Bouliste Club en collaboration avec la Fédération sénégalaise des sports boules (Fssb). Bassirou Seck, président de Saly bouliste et Corinne Luiz, trésorière dudit club ont présenté hier, lundi, le format de cette compétition internationale qui verra la participation d’équipes d’une quinzaine de pays.
En attendant leur confirmation, le Maroc, le Liban, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Mali, la France, le Bénin, la Belgique, la Suisse, le Burkina, la Guinée, la Tunisie et d’autres équipes de Thailande ou encore de la Suède sont attendus sur les boulodromes de Diambars, de la Pirogue et ceux de Terrou-Bi de Saly. Les organisateurs qui ont tablé sur un budget prévisionnel de 15 millions de FCfa entendent ainsi réussir le pari de l’organisation et faire de ce tournoi international, qui se tiendra tous les deux ans, un événement qui va magnifier l’adresse des joueurs sénégalais en pétanque.
Des joueurs qui se sont pourtant largement illustré au plan international à l’image de François Ndiaye «Fara», pensionnaire de Saly bouliste et ancien recordman mondial de tir de précision. Selon l’ancien entraîneur Biram Touré et Jacob Ndir, représentant la Fédération sénégalaise de sport boule, ce tournoi est en tout cas tout bénéfice dans l’évolution du sport boule puisqu’il constitue une occasion opportunité pour booster la discipline et qui va permettre à ses pratiquants de se mesurer avec le haut niveau mais surtout de préparer les «Lions» du Sénégal aux JO de 2020 au Japon où la pétanque deviendra enfin une discipline olympique à part entière.
Pour la compétition proprement, les 72 heures de pétanque vont se disputer en formule triplettes choisies. Chaque joueur engagé donnera 10 000 pour un total de 30 000 par triplette. La triplette vainqueur de ce tournoi recevra deux millions. Un million pour l’équipe finaliste. Les demi-finalistes recevront chacune 650 000 et les quart de finalistes 320 000 par formation.
A noter qu’une Coupe des nations, traditionnellement désignée consolante, est prévue à cet effet pour les équipes éliminées prématurément dans les phases de poules.Pour résorber le déficit en arbitrage constaté au niveau de la pétanque sénégalaise, une session de formation en arbitrage national sera au menu et sera dirigée par l’arbitre international de pétanque.
Patrick Grignon/Omar DIAW/Sudonline

16/01/2017

EXCELLENTS DEBUTS POUR LES LIONS!

Des Lions braves et combattants venus à bout d’une belle équipe de Tunisie, selon Aliou Cissé

10966995-18160676.jpg

Le sélectionneur national, Aliou Cissé a qualifié son équipe qui a battu celle de la Tunisie par 2-0 de ‘’brave et combattante face à une belle équipe de la Tunisie qui a dominé par moments’’.‘’Je suis satisfait de la victoire même si par moments notamment en première période, on a beaucoup souffert’’, a dit le sélectionneur national en conférence de presse.
Evoquant la victoire pour le premier match, il a indiqué qu’il était important et dans le haut niveau, le plus important reste la victoire.
‘’Je ne suis pas content de la défense, je n’ai pas aimé et c’est à ce niveau qu’il faut rectifier’’, a-t-il dit soulignant que son arrière garde a été fragile par moments.
Au sujet de la performance de son gardien de but, Abdoulaye Diallo élu homme du match, le capitaine des Lions à la CAN 2002, a rappelé que toute grande équipe a besoin d’un grand gardien.
‘’Il n’a pas eu beaucoup de choses à faire pendant les éliminatoires et ce n’est pas le cas ce soir où il fait un grand match’’, a-t-il relevé.
Au sujet du Zimbabwe, le prochain adversaire, Aliou Cissé a laissé entendre que cette équipe qui a donné du fil à retordre à l’Algérie (2-2) est loin d’être un manchot.
‘’Nous allons bien préparer ce match après le repos de demain (lundi)’’, a-t-il assuré au sujet de cette deuxième sortie prévue le jeudi 19h à 19h GMT.
APS

11/01/2017

DES LIONS PROMETTEURS GAGNENT ENCORE

CAN 2017: Matchs de préparation des lions, ces joueurs qui ont brillé

15940954_1044840575621486_5259943741887614230_n-696x392.jpg

Les lions ont disputé jusque-là deux matchs de préparation en vue de la CAN 2017 qui va débuter ce samedi 14 janvier 2017. Des joueurs ont tiré leur épingle du jeu laissant Aliou Cissé une marge de manœuvre beaucoup plus large.
D’abord victorieux face à la Libye par 2 buts à un, avant de venir à bout des congolais (2-0), les lions ont ainsi bouclé leurs matchs de préparation pour la CAN 2017. Durant ces deux matchs, des joueurs se sont montrés très à leur avantage.
Kalidou-Kara, la paire qui rassure derrière :
Ils sont costauds derrière et comme à l’accoutumée lors qu’ils sont alignés ensemble, ils ont eu à remplir leur rôle. Aujourd’hui Kalidou et Kara Mbodj ont joué ensemble durant une trentaine de minutes et ont montré une certaine assurance qui devrait grandement plaire à Aliou Cissé.
Saliou Ciss, Zargo Touré, on défend avant toute chose :
Jamais durant les deux rencontres, ces deux défenseurs n’ont pu être inquiétés par les attaques adverses. Bien solides sur leurs bases Saliou Ciss et Zargo Touré à l’image de leurs performances en club ont assuré le travail premier qui leur est assigné, bien défendre.
Gana Guèye, Pape Kouly Diop, Pape Alioune Ndiaye, Kouyaté Cheikhou : Aliou Cissé a le choix
Devant la défense, Idrissa Gana Guèye à ratisser large dans un style qui lui est connu. Le joueur d’Everton a annihilé les attaques adverses et a contribué au jeu des lions. Pape Alioune Ndiaye, dans la lignée de ses performances en club a été décisif et très présent dans l’entre-jeu. Pape kouly Diop aussi s’est montré à son avantage : une passe décisive contre la Lybie, une maîtrise technique parfaite lors de la rencontre contre les congolais, son coup-franc en première mis-temps a failli terminer sa course au fond des filets. Quant Kouyaté, en capitaine courage, il a encore montré sa capacité à occuper plusieurs postes et a toujours y être performant.
Sadio Mané, Diao Baldé Keïta et Ismaïla Sarr puissance 47 :
47, comme l’addition de leur numéro respectif, ces trois joueurs ont montré toute leur aisance durant ces deux matchs. Sadio Mané qui n’a lui disputé que celle les opposant au Congo a montré sa classe et sa technique au-dessus de la norme. Dans une action dont il est à la source, sa passe pour Biram Diouf aurait pu trouver plus heureuse fin. Keïta Diao Baldé a été décisif contre les Diables Rouges, l’ancien de la Masia a encore une fois de plus montré ses capacités de finisseur. Ça va vite, ça percute, ça marque alors qu’il n’est que le benjamin de l’équipe, Ismaïla Sarr a montré qu’il n’avait pas de complexe et a joué sa partition comme il se doit.
Deux matchs de préparation qui ont ainsi permis à Aliou Cissé de mieux juger sa préparation avant de s’envoler pour France-Ville demain matin.
Mamoune Tine/Senenews

09/01/2017

TOUS AU LAC ROSE SAMEDI

SAINT LOUIS > DAKAR

5e194cd3-2312-481b-d9c8-75ccd547de14.jpg
Etape 12 - 14 janvier 2017 - 292 km
LIAISON : SAINT LOUIS / NIOKHOB : 230 km
SPÉCIALE : NIOKHOB / LAC ROSE : 22 km
LIAISON : LAC ROSE / DAKAR : 40 km
Après une dernière nuit sous le sublime ciel étoilé du Sénégal, les finishers de l' AFRICA ECO RACE® 2017 s'élanceront à l'aube dans l'ultime liaison vers Niokhob, village en bordure de l'Océan Atlantique. Le traditionnel départ en ligne sera donné sur la plage. Un moment unique et la dernière occasion de lâcher les chevaux de son véhicule pour tenter de s'imposer une dernière fois. Les 22 derniers kilomètres de spéciale sonneront comme une récompense et même, pour certains, comme une délivrance. Le podium dressé sur les bords du Lac Rose sur lequel tous les héros de cette 9ème édition recevront leurs trophées devrait être, une fois encore, le théâtre de beaucoup d'émotion et de joie.
Tous au Lac Rose samedi!
http://www.africarace-live.com/fr

LES LIONS ONT DEJA GAGNE

Sénégal vainqueur de la Libye, un match alerte avant les choses sérieuses

10879860-17995183-696x436.jpg

Le Sénégal a gagné son match face à la Libye sur le score de 2 buts à 1. A noter qu’il y a quelques lacunes à corriger avant l’entame véritable de la CAN 2017, ce 15 janvier.
Les lions ont gagné face à la Libye grâce à des réalisations de Moussa Sow et d’Ismaïla Sarr mais à quelques minutes du terme, les protégés d’Aliou Cissé ont pris un but.
Ce but encaissé montre qu’il faudra quelques ajustements avant de réellement commencer la compétition car dans ces genres d’échéances, il faut une concentration de tous les instants.
Les points positifs de ce match restent la bonne forme de Moussa Sow qu’il confirme en équipe nationale et le premier but d’Ismaïla Sarr avec l’équipe première. Malgré le turn-over, les lions ont aussi su montrer une certaine identité de jeu.
Mamoune Tine/Senenews

08/01/2017

TOURNOI DE PETANQUE DE SALY

Communiqué de l'organisation du tournoi

2739429755.jpg

Bonjour à toutes et à tous. Le jour "J "approche à pas d'éléphant et les inscriptions ont commencé. Nous avons limité le nombre d'équipes à 134 , et à ce jour nous comptons déjà 56 inscrits. Alors dépêchez vous . Merci de confirmer les inscriptions :
noms des participants, Pays, adresse mail et tel à: salybouliste@gmail.com ou par tel 00221-77-429-14-22
REGLEMENT TOURNOI INTERNATIONAL DES 72h DE SALY DU 10 AU 12 FEVRIER 2017
TOURNOI EN TRIPLETTE FORMEE EN 6 PARTIES ET PAR ELIMINATION DIRECTE EN 32ème 16ème 8ème 1⁄4 1⁄2 ET FINALE
Le concours se déroule en 6 parties système (GG et PP)
Les parties se jouent sur le terrain numéroté qui est attribué en 13 pts temps limité entre 55’ et 1h + 1 mène
Les 64 premières équipes sont qualifiées pour les 32ème 16ème
Puis: 8ème, 1⁄4, 1⁄2 et finale
Les autres équipes à partir de la 65ème place sont qualifiées pour la coupe des nations
En cas d’égalité :
1) Le goal-average particulier entre les équipes
2) La différence du goal-average + et –
3) La différence du goal-average + et – le meilleur score en +
4) 2 mènes, si égalité 1 mène supplémentaire
Le règlement, régissant ce concours est celui de la pétanque en terrain cadré
Les parties sont arbitrées par les joueurs.
En cas de litige, les joueurs peuvent demander l’arbitrage de la table.
Tous les participants s’engagent à concourir dans le respect de l’adversaire et de ses partenaires, et de jouer dans un climat de fair-play et de convivialité.
Tout manquement grave peut engager une disqualification.
Tous les participants s’engagent à respecter ce présent règlement.

Pour les extérieurs , Le règlement de la participation ( 45€/30 000 XOF) est exigible au plus tard le 09 février au point d'accueil situé au « Casino Terrou Saly » à Saly . Les résidents à Saly, et alentours devront s'acquitter des droits d'inscriptions au plus tôt et avant le 06 février 2017.
LES FICHES D'INSCRIPTION sont à réclamer à salybouliste@gmail.com ou 00221-77-429-14-22 Corinne ou 00221-77-574-07-09 Xavier
BONS MATCHS / BONNE JOURNEE....ET QUE L’AMITIE SOIT GAGNANTE....

05/01/2017

TOURNOI INTERNATIONAL DE PETANQUE A SALY

1ER GRAND TOURNOI INTERNATIONAL DE PÉTANQUE

affiche petanque.jpg
PROGRAMME 72 HEURES DE PETANQUE DE SALY
JEUDI 09 FEVRIER :
Accueil des équipes et point informations au Casino Terrou Saly
VENDREDI 10 FEVRIER 2017 :
9H00 : Ouverture du Tournoi et inscriptions des triplettes
mise en vente de tee-shirts pour l'évènement
Triplette choisie: participation 45 € par triplette
Licence demandée: si vous ne l'avez pas, se munir de 2 photos d'identité + 10 000 XOF ( 15 €)
Chaque joueur quel que soit son classement fera au moins 6 parties. Les éliminatoires prendront effet dès les 8ème de finale.
Le nom des triplettes devra nous parvenir dans les meilleurs délais .
Un centre d'accueil et d'information sera mis en place au casino " TERROU SALY " à partir du jeudi .
( les heures d'ouverture seront transmises ultérieurement )
Pour toute inscription d'équipes actuellement au Sénégal, il est recommandé de confirmer dès maintenant.
infos: 00221/775740709 ou 00221/774291422
9H30 : ACCUEIL DES AUTORITES
10H45 : BREAFING sur le déroulement du tournoi (au siège social de Saly Bouliste, « La
Pirogue » à « Saly Niakhniakhal)
11H30 : Jet du but : 1ère partie (6 parties qualifiantes)
13H : COUPURE : Déjeuner (plat sénégalais) au siège social de Saly Bouliste « La Pirogue »
Saly Niakhniakhal)
14h30 : reprise des parties qualifiantes
Soirée :
21H : Dîner au restaurant « Le Treizeguy » (payant sur réservation)
SAMEDI 11 FEVRIER 2017 :
9H30 : REPRISE DU TOURNOI INTERNATIONAL
13H00: PAUSE ET REPAS TIEBOUDIENE AU SIEGE SOCIAL DE SALY BOULISTE « LA
PIROGUE »
14H00 : REPRISE DES PARTIES ELIMINATOIRES
ANIMATION assurée par le DJ Paolo
17h : Qualifications pour les tirs de précision de tir de précision
20H : Dîner au Nouveau Safari Beach
DIMANCHE 12 FEVRIER 2017
9h30 : 8ème de finale sur les terrains de pétanque du siège social de Saly Bouliste « La
Pirogue « à Niakh Niakhal
11h : 1/4 de finale
12H 30: repas au Terrou Saly (sur réservation)
OUVERTURE DES DEMI-FINALES ET FINALES
QUI SE DEROULERONT AU TERROU SALY
ACCES V.I.P SUR PRESENTATION DE LA CARTE MEMBRE (réservation auprès du Terrou
saly ou au 00221-77-574-07-09)
14h30 : 1⁄2 finale de la coupe des Nations
15h30 : 1⁄2 finale du tournoi international
16H30 : Finale de la Coupe des Nations
17h30 : Finale du grand Tournoi international
20H : Remise des Prix et remerciements des partenaires et autorités.
21h : Gala de clôture du Tournoi au Terrou Saly (payant , sur réservation au Terrou saly) ,
avec Cocktail de bienvenue et dîner
Animation musicale assurée par Paolo.
AVEC LA PARTICIPATION DE LA FEDERATION SENEGALAISE DE PETANQUE

contact mail: salybouliste@gmail.com

04/01/2017

LES LIONS POUR LA CAN

CAN 2017 : la composition de l’équipe sénégalaise dévoilée

senegal_can-592x296-1483367929.jpg

Sur les 23 Lions représentant le Sénégal pendant la CAN 2017, seuls deux évoluent en Afrique. Le sélectionneur de l'équipe, Aliou Cissé, a dévoilé la composition de l'équipe qui sera présente au Gabon.
Il s’agit de Khadim Ndiaye, qui joue en Guinée et de Pape Seydou Ndiaye (Sénégal).
Selon les médias locaux, près de la moitié des 23 Lions disputeront leur première phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) à compter du 14 janvier. D’autres sont plus rôdés : Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Mouhamed Diamé (Newcastle) et Moussa Sow (Fenerbahçe) disputeront leur troisième phase finale de la CAN après celles de 2012 et 2015.
Les 23 Lions seront regroupés à Dakar de lundi 02 janvier à jeudi 05 janvier, puis ils se rendront au Congo, avec un camp de base à Brazzaville, la capitale, d’où ils pourront plus facilement gagner Franceville, dans le sud-est du Gabon, une des quatre villes devant abriter les matches de l’édition 2017 de la CAN.
Au premier tour, le Sénégal évoluera dans le groupe B, surnommé « le groupe de la mort », où il affrontera la Tunisie le 15 janvier, le Zimbabwe le 19 et l’Algérie le 23.
Composition de l’équipe
Gardiens : Abdoulaye Diallo (Çaykur Rizespor/TUR), Khadim Ndiaye (Horoya AC/GUI), Pape Seydou Ndiaye (NGB Niary Tally).
Défenseurs : Lamine Gassama (Alanyaspor/TUR), Serigne Modou Kara Mbodj(Anderlecht/BEL), Zargo Touré (Lorient/FRA), Kalidou Koulibaly (Naples/ITA), Saliou Ciss (Valenciennes/FRA), Cheikh Mbengue (Saint-Etienne/FRA).
Milieux de terrain : Idrissa Gana Guèye (Everton/ENG), Cheikhou Kouyaté (West Ham/ENG), Cheikh Ndoye (Angers/FRA), Pape Kouly Diop (Espanyol Barcelone/ESP), Pape Alioune Ndiaye (Osmanlispor/TUR), Mouhamed Diamé (Newcastle/ENG), Henri Saivet (Saint-Etienne/FRA).
Attaquants : Moussa Konaté (FC Sion/SUI), Famara Diédhiou (Angers/FRA), Moussa Sow (Fenerbahçe/TUR), Mame Birame Diouf (Stoke City/ENG), Sadio Mané (Liverpool/ENG), Diao Baldé Keïta (Lazio Rome/ITA), Ismaïla Sarr (Metz/FRA).
APS/Jeune Afrique

11/12/2016

LE VRAI DAKAR REVIENT

9e édition Africa Eco Race

8767739-13861830.jpg

Avec 5 étapes au Maroc, 6 en Mauritanie et 1 au Sénégal ; l’Africa Eco Race 2017 promet quelques nouveautés qui pourraient encore venir agrémenter cette 9e édition qui partira de Monaco.
La qualité du plateau, tant sur deux que sur quatre roues, devrait offrir une course très homogène et disputée comme ce fût d’ailleurs le cas dans la catégorie Auto lors de la dernière édition.
Le Norvégien Pal Anders Ullevalseter, vainqueur moto des deux dernières éditions, remettra son titre en jeu, le Kazakh Kanat Shagirov, lauréat 2016 en auto, sera bien présent pour accrocher son nom une seconde fois consécutive au palmarès de l’épreuve et que les Kamaz seront à nouveau au départ pour continuer à animer la catégorie camion avec Sergey Kuprianov et son Kamaz hybride, accompagné cette année d’Andrey Karginov vainqueur du Dakar 2014.
Etapes sénégalaises de l’Africa Eco Race 2017
Vendredi 13 janvier 2017
Akjoujt (Mauritanie) - Saint Louis (Sénégal)
Etape : 546.53 kms
Secteur Sélectif : 208.02 kms
Samedi 4 janvier 2017
Saint Louis (Sénégal) – Dakar (Sénégal)
Etape : 291.97 kms
Secteur Sélectif : 21.93 kms
Voir en ligne : http://www.africarace.com/fr/
au-senegal.com

28/11/2016

LES LIONS SONT N°1 DU FOOT AFRICAIN

LE SÉNÉGAL, PREMIÈRE ÉQUIPE D’AFRIQUE

15178113_1150134805036138_3627543956173342467_n.jpg
Selon le classement africain de la Fifa, le Sénégal est la première équipe d’Afrique. Cette position qui est une première pour le Sénégal ne fait que venir confirmé la bonne forme des lions de la Teranga emmenés par un Sadio Mané exceptionnel.
Le Sénégal avec 755 points passe donc devant de les éléphants de Cote d’Ivoire qui ont longtemps conservés cette place. La Tunisie et l’Algérie sont dans la même poule que le Sénégal, elles occupent respectivement la 3ème place et la 5ème. Si le Zimbabwe n’occupe que la 28ème place, la présence de ses trois nations(Sénégal, Tunisie, Algérie) dans la même poule promet des confrontations alléchantes et de bon niveau lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations. La question est de savoir si l’équipe saura rester sur une si bonne dynamique et confirmer ce nouveau statut lors de la CAN.
Au niveau mondial, les lions de la Teranga occupent la 33ème place. La tête de ce classement est toujours détenue par l’Argentine, mais elle est sous la menace pressante du Brésil de Neymar, son voisin qui occupe désormais la deuxième place au général.
Negronews

05/11/2016

CE WEEK-END AU LAC ROSE

6e édition du salon international tout terrain

arton12547.jpg

Lancé en 2011 à l’initiative de quelques passionnés, le salon international tout terrain est devenu le rendez vous incontournable du monde du tout terrain au Sénégal. Il se tiendra les 4, 5 et 6 novembre au Lac Rose.
Du 4 au 6 novembre au Lac Rose
Le salon international tout terrain a connu le succès dès sa première édition. Maintenant reconnu comme un haut lieu d’activités sportives, mécaniques et de loisirs, cet évènement est rapidement devenu le rassemblement « du monde du tout-terrain » au Sénégal.
Au fil des ans la manifestation n’a cessé de monter en puissance, aujourd’hui, elle a acquis une indéniable notoriété auprès des professionnels et des amateurs dans tous les pays de l’Afrique de l’ouest.
L’événement a lieu cette année au Lac Rose en mémoire des 30 ans de la disparition de Thierry Sabine fondateur et organisateur du légendaire Paris-Dakar.
Unique en son genre, il s’agit d’une grande exposition statique et dynamique, pour donner à tous les acteurs du monde du tout-terrain :
- L’occasion de faire découvrir des véhicules et des équipements appropriés.
- De vulgariser la promotion et le développement du 4x4 et de tous les loisirs motorisés.
- De transmettre et mettre en exergue une image positive de ces véhicules de plus en plus respectueux de l’environnement.
- D’offrir à tout un chacun la possibilité de s’adonner aux joies de la conduite en tout-terrain.
- De contribuer à développer l’activité économique, touristique, sportive et sociale du pays.
L’entrée au salon est payante (1000 fcfa), reversé dans son intégralité à l’association Asedeme
La programmation retient une exposition statique, des baptêmes, des démonstrations, des zones d’essais libres, des initiations et découvertes, des spécialistes toutes marques, des balades de jour et de nuit, un feux d’artifice, des challenges, un espace vente neuf et occasion, un espace « Bivouac », un espace buvette et restauration, et de nombreuses Animations.
ausenegal.com

21/10/2016

OU EN SONT LES LIONS?

Classement FIFA : Le Sénégal occupe la deuxième place continental et 32éme mondial

index.jpg

Un mois après avoir été détrônée par la Côte d’Ivoire, l’Algérie recule au 3e rang des nations africaines au classement FIFA puisque le Sénégal, qui sera son adversaire dans le groupe B de la CAN 2017, vient de la dépasser à son tour.
En plus d’être confortablement installés sur le podium africain, les Lions du Sénégal devancent dans ce nouveau classement FIFA, leurs futurs adversaires de la prochaine Can, l’Algérie, reléguée à la 3è place (35e mondial) et la Tunisie 4e au plan continental (38e mondial).
Le classement du mois d’octobre de la FIFA ne laisse pas apparaître de profonds changements au sein de la hiérarchie africaine. Le fait le plus notable est l’accession à la seconde place du Sénégal à quelques petits points de la Côte d’Ivoire.
Suivent dans l’ordre l’Algérie, longtemps leader incontesté, la Tunisie, le Ghana, l’Egypte, toujours en progression, la RD Congo, le Congo, le Mali et le Cameroun.
Par rapport au mois de septembre il y a donc permutation entre l’Algérie et le Sénégal, et entre l’Egypte et la RD Congo. Le Cameroun passe à la 10e place tandis que le Maroc, 12e, recule de deux crans.
Sur le plan mondial, l’Argentine reste en tête devant la Belgique et la Colombie. Le Portugal, vainqueur de l’Euro, est toujours 6e, une place devant la France, battue en finale (7e)
Le top 10 africain
1.Côte d’Ivoire (31e)
2. Sénégal (32e)
3. Algérie (35e)
4. Tunisie (38e)
5. Ghana (45e)
6. Egypte (46e)
7. RDC (49e)
8. Congo (55e)
9. Mali (58e)
10. Cameroun (59e)
Le top 10 mondial
1. Argentine
2. Allemagne
3. Brésil
4. Belgique
5. Colombie
6. Chili
7. France
8. Portugal
9. Uruguay
10. Espagne
Senenews

18/10/2016

ANELKA AIME BIEN LES LIONS

Nicolas Anelka, « je pense que le Sénégal a une bonne équipe »

14724209_873340616136387_1245597396_o-696x392.jpg

A Dakar depuis quelques jours pour lancer le match de gala du 17 décembre prochain au stade Léopold Sédar Senghor, Nicolas Anelka s’est exprimé ce lundi sur l’équipe nationale du Sénégal.
L’ancien international français est convaincu que le Sénégal a une bonne équipe « j’ai vu le parcours de cette sélection, elle est qualifiée pour la coupe d’Afrique. On sait que la qualification, c’est bien, mais le plus important reste la CAN, en elle-même » a précise l’ancien joueur de Chelsea.
Le français prenait part à une conférence de presse avec El Hadji Diouf ce matin dans un hôtel de la place.
Madiagne Niang/Senenews

17/10/2016

MARADONA AU SENEGAL

Match de charité contre la mortalité infantile : Maradona, au Sénégal, en décembre

mara.jpg

Maradona au Sénégal. C’e n’est pas un poisson d’avril. C’est la réalité ! Selon l’ambassadeur de la Fondation Afrivac, l’ancien international de football, El Hadj Diouf, l’enfant terrible du football argentin, sera sous nos cieux du 15 au 18 décembre prochain. L’annonce a été faite, ce lundi, en conférence de presse conjointe avec Nicolas Anelka, son ex-coéquipier à Bolton lors de la présentation du projet.
Selon le double ballon d’Or africain, Maradona, mondialement connu, va apporter un cachet particulier à l’évènement. «C’est une star planétaire. C’est la première fois qu’il va fouler le sol Sénégalais», a précisé l’ancien joueur de Liverpool et de bolton.
«Les recettes de ce match de gala vont permettre d’acheter le vaccin des enfants contre la poliomyélite, les diarrhées, la diphtérie, le tétanos et lutter contre la mortalité infantile et maternelle », a, pour sa part, précisé Anne Marie Mbengue Sèye, la Directrice de la Fondation Afrivac.
Maradona attendu à Dakar
Venu représenter la Ministre de la Santé et de l’Action sociale, le directeur de la Prévention, Dr Mamdou Ndiaye a dit tout le bien que sa direction pense d’un tel projet pour les enfants et les mères.
Toutefois, les critères du choix porté sur Maradona sont plutôt professionnels. «Maradona vient pour soutenir la vaccination. Son talent et ses qualités sportifs sont incontestables.
Et c’est toute l’histoire que les gens retiennent de lui. Le reste (drogue) n’a pas d’importance», a commenté Anne Marie Mbengue Sèye, devant l’ancien Président de L’OM et les représentants de la Fédération sénégalaise de football.
Gaston MANSALY/Actusen


Comment Diouf a convaincu Maradona de venir au Sénégal
La légende du football argentin Diégo Maradona sera donc à Dakar du 15 au 18 décembre prochain. Il donnera le coup d’envoi du match entre les « Amis de Nicolas Anelka » et les « Amis d’El Hadji Diouf », prévu le 17 décembre, dans le cadre des activités d’Afrivac une fondation qui milite pour la promotion de la vaccination des enfants. Lors de la conférence de presse de présentation du projet, ce lundi, l’ancien Lion a révélé les conditions dans lesquelles il a convaincu Maradona de se joindre à l’événement. Tout est parti du jour où la ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck, a demandé à Diouf « ce qu’il était possible de faire pour Afrivac ».
L’ancien joueur de Liverpool a donné son accord en faisant savoir à la patronne du département de la Santé qu’il va œuvrer pour que l’événement soit à la mesure de son statut : « énorme !». C’est ainsi, raconte Diouf, qu’il a promis à l’une des responsables d’Afrivac, Anne-Marie Mbengue Sèye, qu’il va convaincre Nicolas Anelka et Diégo Maradona de venir à Dakar pour le projet. « Anne-Marie avait du mal à me croire, mais j’ai convaincu Nico (Anelka) et Maradona, jubile Diouf. Et le jour où on se rendait ensemble chez Diégo, Anne-Marie a confié que son cœur allait lâcher, tant elle était émue. Tout a été signé. »
Senenews

09/10/2016

LES LIONS GAGNENT LEUR 1er MATCH

Éliminatoires Mondial 2018 : Le Sénégal s’impose 2 buts à 0 face au Cap-Vert

lions-du-senegal-equipe.jpg

Le Sénégal a réussi une bonne entrée en matière en battant le Cap-Vert (2-0), à Dakar, pour le compte de la première journée des éliminatoires du Mondial 2018.
Les Lions ont marqué par Diao Keïa Baldé à la 23e minute et le revenant Moussa Sow, dont le but inscrit en fin de match lui garantit un retour gagnant au sein de la Tanière.
L’équipe nationale du Sénégal occupe la première place de sa poule (D), le Burkina Faso ayant été contraint au nul par l’Afrique du Sud, 1-1, à Ouagadougou.
Senenews

26/09/2016

MARATHON SUR LA PETITE CÔTE

Prévu sur la Petite-Côte du 25 au 27 novembre 2016 : Le Marathon international du Sénégal pour booster le tourisme

athle-prevu-sur-la-petite-cote-du-25-au-27-novembre-2016-le-marathon-international-du-senegal-pour-booster-le-tourisme-574527.jpg

«Courir pour un Sénégal propre», c'est le thème de la deuxième édition du Marathon international du Sénégal qui se déroulera sur la Petite-Côte du 25 au 27 novembre 2016.
Face à la presse ce samedi à Malicounda, l'initiateur de ce marathon, Robert Ndiaye, a déclaré que cette rencontre avec les sportifs vise à booster le tourisme qui bat de l'aile à Mbour. Il en veut pour preuve le parcours qui a été retenu et les distances. «Il y aura quatre courses: 42,195 km, 21km, 10 km, 2km le dimanche 27. Il est aussi prévu une randonnée pédestre et plusieurs relais le samedi 26. Le parcours retenu est symbolique pour la relance du tourisme qui bat de l'aile. De Saly, nous traverserons Mbour, Nianning, Pointe Sarène pour revenir à Saly. Un parcours plein de sens pour le secteur touristique», a souligné M. Ndiaye.
A en croire l'initiateur du Marathon, la culture sera également au service du sport car plus de 40 troupes artistiques au niveau de Mbour seront mobilisées sur tout le trajet. Par ailleurs, il a lancé un appel aux maires des communes traversées par le marathon de venir soutenir cet événement.
Le maire de Malicounda, Maguette Sène, s'est engagé à appuyer ce marathon. C'est ainsi qu'il a offert 2 millions de francs Cfa pour les vainqueurs des courses, 1 million pour le vainqueur du 42 Km, 500 000 francs pour le 21 km, 350 000 francs pour le 10 km et 150 000 francs pour le 2 km.
Selon le maire, les communes doivent s'inscrire dans une diversification de leur politique sportive et éviter d'appuyer une ou deux disciplines. Et que ce marathon est une occasion pour sa jeunesse d'y participer. Mais aussi que ce marathon est un excellent outil de communication pour la commune de Malicounda.
Pour cette deuxième édition, le Marathon international du Sé­négal a choisi comme parrains, Amadou Dia Ba, Amy Mbacké Thiam du Sénégal, Dominique Chauvelier et Sou­ley­mane Mba­ye de la France.
Le quotidien


Un marathon pour de grands enjeux économiques
La deuxième édition du marathon international de la petite cote qui se tiendra du 25 au 27 novembre prochain, attire de plus en plus de nouveaux partenaires économiques et pour l’édile de la ville, Maguette Sene, ce marathon présente de grands enjeux économiques.
Pour le maire « toute initiative, toute activité qui tend à relancer le secteur du tourisme, nous devons nous tous, nous y inscrire et y participer.
Les élus du département de Mbour ont mis en place une structure qui vise à relancer le tourisme sur la petite cote car il ne faut seulement pas se limiter à des intentions, mais il faut aller plus loin avec du concret, en posant des actes qui devraient permettre à toutes ces personnes, d’atteindre leur objectif qui fera de nouveau, une destination touristique de la petite côte » a souligné le maire.
Redorer le blason du tourisme, reste l’objectif principal, et en appuyant les disciplines sportives qui seront représentées lors de ce marathon international, la mairie porte son regard loin et veut faire de cet évènement, une vitrine qui fera revivre le tourisme à travers toute la petite côte et espérer des retombées financières avec de nouveaux partenariats en vue.
M.G.Baldé/Koldanews

04/09/2016

LES LIONS ONT TOUT GAGNE

CAN2017: Le Sénégal reçu 6/6 en éliminatoires ! - Afrique - RFI

arton11346.jpg

Le Sénégal a remporté son dernier match lors des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2017 face à la Namibie sur le score de 2-0 au stade Léopold-Sédar-Senghor à Dakar.
La sélection sénégalaise de football recevait à Dakar la Namibie pour son dernier match de la phase des éliminatoires pour la CAN 2017. Celle-ci était déjà qualifiée, ayant enregistré cinq victoires en cinq rencontres avant ce face-à-face avec les Namibiens.
Les Lions de la Téranga voulaient terminer sur une bonne note les matchs des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations et réussir ainsi le plein de victoires.
Un match sans intérêt ?
Les Sénégalais sont entrés pied au plancher et ont eu deux grosses occasions de but par Sadio Mané à la 4ème minute qui, profitant d’un cafouillage dans la surface, tire pied gauche et voit sa frappe s’écraser sur le poteau de la Namibie. La seconde opportunité est l'œuvre de Mame Biram Diouf à la 9ème minute qui, à l’entrée de la surface, décoche un tir du pied gauche qui ne trouve pas les filets de Maximilian Mbaeva.
Le festival du Sénégal ne s’arrête pas là et Keita Baldé Diao a même une double occasion à la 20ème minute, une première frappe du droit, arrêtée par le gardien namibien, puis une deuxième frappe cette fois-ci du gauche qui sort à côté des cages de la Namibie.
L’ouverture du score pour les Sénégalais se produit à la 33ème minute par Keita Baldé Diao qui frappe du pied droit et marque après un cafouillage dans la surface. Younousse Sankharé a effacé le gardie et frappé pied gauche. La défense namibienne s’est alors dégagé en catastrophe et Keita Baldé Diao a poussé le ballon au fond des filets de Maximilian Mbaeva.
C’est sur ce résultat de 1-0 pour le Sénégal que se termine la première mi-temps.
Deux penaltys, un but
Durant la seconde période, le Sénégal va gérer plutôt tranquillement le match, se créant quelques occasions, mais surtout en ayant deux penaltys. A la 62ème minute, Keita Baldé Diao est fauché dans la surface de la Namibie, toutefois Mame Biram Diouf n’arrive pas à marquer le penalty.
Le deuxième tir au but interviendra à la 88ème minute. Le latéral-gauche Saliou Ciss efface deux adversaires et se fait stopper par un tacle par derrière. Famara Diedhiou, l’attaquant qui avait remplacé Mame Biram Diouf, ne loupe pas l’occasion de marquer le deuxième but du Sénégal.
Les Lions de la Téranga remportent ce match sur le score de 2-0 face à la Namibie.
Carton plein : 18 points sur 18 !
Le Sénégal finit à la première place du Groupe K avec 18 points sur 18. Un sans-faute de bonne augure pour les Lions de la Téranga avant de disputer la Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera au Gabon.
Le Sénégal n’aura finalement que très peu tremblé durant ces éliminatoires remportant cinq matchs sur six avec deux buts d’écart (Sénégal 3-1 Burundi, Namibie 0-2 Sénégal, Sénégal 2-0 Niger, Burundi 0-2 Sénégal et Sénégal 2-0 Namibie). L’unique match où les Sénégalais ont été quelque peu accrochés, ce fut face au Niger, 2-1 à l’extérieur.
Les Lions de la Téranga s’envoleront donc vers le Gabon pour disputer la 14ème phase finale de leur histoire.
Marco Martins/RFI

28/08/2016

SEMAINE DU MARATHON

Marathon international du Sénégal : Mbour à l’honneur du 20 au 27 novembre

2457800.jpeg

La Petite Côte accueille, du 20 au 27 novembre, un événement sportif de dimension internationale, avec la semaine du Marathon international du Sénégal. Une organisation en trois volets selon les organisateurs qui annoncent un aspect « sportif avec un Marathon officialisé par la Fédération de 42,200 km ainsi qu’un semi-marathon de 21 km, une course de 10 km et une autre de 2 km pour les enfants », un volet « social avec une journée tee break dédiée aux enfants sénégalais qui seront encadrés par les grands champions, avec des dons en fin de journée » et enfin, un aspect « touristique puisque les étrangers seront invités à découvrir les richesses multiples du pays de la Téranga ».
Pour eux, l’idée est bien de « frapper fort » lors de cet événement grâce à « une organisation professionnelle sans faille, la dimension « exotique » et lumineuse de l’Afrique (notamment pour les nombreux européens qui vont venir pour la première fois au Sénégal pour cet événement) ».
Au-delà de sa tenue en novembre prochain, les organisateurs ambitionnent de faire de cet événement, dans trois ans, « un événement touristique et sportif majeur d’Afrique en termes de notoriété et valeurs ».
O. POUYE/Lesoleil
http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-49-47/item/54443-mar...

25/08/2016

MARATHON INTERNATIONAL DE LA PETITE CÔTE

Ce marathon va couvrir 3 volets: sportif, promotion du tourisme sénégalais et solidarité pour les enfants.

maxresdefault.jpg
A travers la qualité de l'organisation, montrer au monde entier que le Sénégal, n'est pas seulement un Pays aux multiples attraits touristiques ( temps vol – climat – paysages – stabilité – sécurité…) mais aussi un Art de recevoir TERANGA et professionnalisme et maîtrise de l'organisation.
Nous financerons à l'issue de cette semaine un projet pour les enfants avec terrains port, salle multi médias, infirmerie, potager … à NIANING.
L'idée est bien de "frapper fort" grâce à une organisation professionnelle sans faille, la dimension "exotique" et lumineuse de l'Afrique (notamment pour les nombreux européens qui vont venir pour la première fois au Sénégal) et une aura internationale grâce notamment à la présence de grandes personnalités de renom (qui sont mes amis depuis 20 ans) et un relais MEDIA TRES fort dont en premier chef la TFM.
L'objectif étant de devenir en 3 ans le "PREMIER MARATHON d'AFRIQUE" en terme de notoriété, de nombre de participants et de valeur.
UNE SEMAINE ENTIERE de "TOURISME et DECOUVERTESl" car les étrangers arrivent dès le 20 Novembre!
Avec l'aide et la participation de Dom CHAUVELIER triple champion de France (qui offrira des entraînements GRATUITS quotidiens), du parrain de la manifestation, Mamadou Diagna Ndiaye du CIO et bien d'autres surprises...
Retransmissions de directs avec les TV présentes toute la semaine consacrée au Marathon de la Petite Côte.
Veronique Chaplin/http://www.marathondusenegal.com

10/08/2016

EDIFIANT...

Révélations fracassantes de Hortance Diédhiou : «Le sport du Sénégal, c'est zéro, parce qu'il y a une mauvaise gestion»

revelations-fracassantes-de-hortance-diedhiou-le-sport-du-senegal-c-039-est-zero-parce-qu-039-il-y-a-une-mauvaise-gestion-545354.jpg

Hortance Didhiou a trouvé assez d'énergie après son élimination des JO pour plaider non coupable de sa quatrième défaite dans cette compétition de prestige et incriminer le Ministre des Sports.
Comment s'est passé votre combat?
J'ai fait une petite erreur qui m'a coûté quatre années de préparation. C'est dommage ! J'ai bien mené mon combat, jusqu'à une minute au moins de la fin. J'ai fait une prise mal amorcée et l'adversaire en a profité pour m'avoir. Je ne suis pas très déçue de ce que j'ai fait. En revanche, je suis très déçue du manque d'accompagnement et de soutien des autorités.
Mais vous étiez présentée comme la plus expérimentée non?
L'expérience compte peu, au niveau du haut niveau (sic). Non ! La seule chose, qui compte, c'est l'encadrement de l'athlète, son accompagnement au niveau physique et financière. Ces filles ne sont pas plus fortes que moi. Les Japonais qui m'ont préparée, vous diront que j'avais la chance de faire quelque chose, à Rio.
Mon erreur s'explique. J'ai été déjà frustrée du fait de monter sur le tatami sans coach. Je suis venue au Sénégal, sans coach. Vous imaginez ça pour un athlète ? Les JO, ce n'est pas un petit rendez-vous !
Ah bon, vous n'avez pas de coach?
C'est la fédération qui décide. Malheureusement (?), Je me suis préparée avec un coach, en pensant qu'il allait m'accompagner. A la dernière minute, j'ai su que c'est le Directeur technique national (Niokhor Diongue, Ndlr) qui allait partir à sa place. Ce dernier a, certes, tout fait. Mais je n'ai pas eu à travailler avec lui, au préalable. Convenez en avec moi, qu'il ne peut rien m'apprendre à deux jours des JO. C'est impossible dans le haut niveau.
C'est ça la magie des JO. Depuis le mois d'avril, je n'étais pas suivie par le Sénégal. C'est dommage. Pendant ce temps, d'autres pays me suivent, m'accompagnent, paient ma préparation. Tout en sachant que j'ai des concurrentes chez eux.
J'ai fait beaucoup d'attaques. Si le coach était avec moi, il aurait, peut-être, dû me demander de me calmer. Le cas échéant, c'est mon adversaire qui allait prendre un coup et j'allais gagner. Hélas, j'étais toute seule. Est ce qu'au niveau mental et psychologique, on peut réussir quelque chose, dans ces conditions ? Mon erreur, c'est d'être partie sans coach.
Pourtant, cette année, j'étais soutenue par tout le peuple sénégalais, particulièrement la diaspora casamançaise. Ils ont même cotisé pour me financer certaines compétitions. Pendant ce temps, que font l'Etat, le Cnoss, ma propre Fédération. Ce n'est pas normal.
Mais quand même, il y a eu des bourses olympiques données aux athlètes dont vous-même?
Si on entre dans les histoires olympiques, ça risque de faire mal. Une bourse olympique, ce n'est pas le Sénégal qui l'offre, c'est le CIO. Qu'est ce que le Sénégal a fait pour moi ? Zéro ! A la veille de notre départ, nous avons été convoqués à minuit, au ministère des Sports pour recevoir un paquet d'argent. ‡a sert à quoi à la veille des JO.
Il fallait le faire en amont, pour mieux nous appuyer et nous aider. Qu'est-ce qu'on va faire avec cet argent, ici ? Ils veulent qu'on aille faire du shopping ? Personnellement, j'ai exprimé mes besoins, mon planning de compétitions, depuis janvier 2016. J'ai remis tous les documents en décembre 2015.
«Qu'est-ce que le Sénégal a fait pour moi ? Zéro !»
Le comble, c'est que je ne suis pas montée avec les équipements floqués du drapeau national. Je suis monté avec le kimono du Brésil. Dans mon sac, on m'a mis des équipements de tailles XL et XXL. Comment, je peux mettre ça.
J'étais obligée de sortir mes équipements de 2004. Je trouve même rabaissant que le secrétaire général du Cnoss, Seydina Diagne, se transforme en distributeur d'équipements. Pis, ils nous ont donné des équipements de Maputo (2011). Ils sont repartis à Sandaga pour les floquer à nouveau. J'ai refusé de porter ça. Je ne peux être porte-drapeau du Sénégal et arborer des restes d'équipements qui datent de 2011.
A la dernière minute, les organisateurs m'ont fait savoir que je ne pouvais mettre le kimono que mon pays m'a remis. Parce qu'il y avait deux sponsors d'une même marque. Or, le règlement n'autorise qu'un seul sponsor.
«Je ne suis pas montée avec les équipements floqués du drapeau national. Je suis monté avec le kimono du Brésil»
Le Sénégal a même reçu un mail par rapport à ça. Pourquoi, ils n'ont pas acheté un kimono réglementé ? Je ne peux être à la fois athlète, administratif, médecin, équipementier. Ce n'est pas possible. Je n'ai qu'un seul cerveau.
Vous êtes très critique là.
C'est pourquoi je voudrais que le Chef de l'Etat me reçois. Pas moi, toute seule. Nous sommes nombreux. Il y a Amy Sène, Isabelle Sambou, Malick Fall. C'est triste que le sport sénégalais se retrouve dans cet état. Le Président de la République a mis 800 millions F Cfa et les gens ne sont même pas capables de nous mettre dans de bonnes conditions.
«J'ai fait trois jours de voyage. J'ai été emprisonnée à Luanda. ‡a aurait dû créer un incident diplomatique?»
J'ai fait trois jours de voyage. J'ai été emprisonnée à Luanda. ‡a aurait dû créer un incident diplomatique. J'ai fait Dakar-Bamako ; Bamako-Addis-Abeba où j'ai dormi une heure de temps à l'hôtel avant de reprendre les airs pour Luanda.En Angola, les autorités ont refusé qu'on sorte de l'aéroport, parce qu'on n'avait pas de visas.
On a été contraint de payer pour dormir dans les services d'immigration. Sinon, on allait dormir sur des carreaux à l'aéroport. On était dans des cellules. Vous vous rendez compte ?
Qu'est ce que des athlètes font des cellules ? Il y avait des barrières partout. On était sous haute surveillance avec des cameras partout, comme si on était des délinquants.
Le Sénégal ne mérite pas ça ! C'est triste ! Nous sommes un grand peuple du sport. Malheureusement, il y a une très mauvaise gestion. Il faut oser le dire. Je ne me dis pas parce que je suis contre le ministre ou le Cnoss. Ils font des efforts, certes.
Mais, il y a quelque chose qui ne va pas. Il faut qu'on n'ose le dire ensemble, pour régler les problèmes. Personnellement, je suis au crépuscule de ma carrière. Mais, je ne souhaiterais pas que mes soeurs ou mes frères sénégalais souffrent autant que moi pour en arriver là. C'est mon époux et le Japon qui m'ont fait qualifier. Pendant ce temps, où étaient les 800 millions F Cfa?
Mais le Ministère dit avoir donné des primes de préparation et de participation ?
Ils m'ont filé 10 millions à la veille des JO. Je n'en ai pas besoin. J'en ai fait cadeau à ma mère. J'en avais besoin, depuis décembre 2015. Sur l'olympiade, je n'ai fait qu'une seule compétition. Vous trouvez ça normal pour une athlète de haut niveau, c'était aux Championnats d'Afrique de judo où je n'ai rien pu faire d'ailleurs.
Balla Dièye est lui venu avec son entraîneur ; alors pourquoi pas toi ?
Il a eu de la chance. S'il gagne, c'est tout le Sénégal qui sera content. Mais je me pose la même question. Pis, au niveau du défilé, lors de la cérémonie d'ouverture, il y a eu des entraîneurs qui ne sont pas entrés (?)
Allez vous arrêter le judo ?
Je vais continuer le judo. Je ne peux pas arrêter. Ce serait ingrat de ma part. J'ai fait le monde entier, grâce à cette discipline.
Mon avenir, c'est mon combat pour le développement du sport sénégalais. Je me mettrais pour notre sport. Actuellement, le sport du Sénégal, c'est zéro, parce qu'il y a une mauvaise gestion. Certaines personnes ne sont pas à leur place. On ne doit pas mettre des politiques partout pour nous diriger. Il nous faut un sportif de haut niveau pour nous encadrer.
Imaginez la récompense sélection sélective qui est faite pour nos athlètes. Je suis très contente pour mes soeurs de basketball, championnes d'Afrique qui ont reçu des maisons et 10 millions chacune. Mais, qu'on pense aussi aux autres athlètes.
Personnellement, j'ai quatre titres de Championne d'Afrique. Isabelle Sambou en a neuf. Amy Sène en a deux. Malick Fall en a plusieurs. Adama Diatta aussi, etc. Pourquoi, on ne nous donne rien. Nous sommes tous du même pays.
Les «Lionnes» sont même venues pour me motiver. Je veux juste qu'on soit aux mêmes pieds.
Actusen/Wiwsport