23/06/2015

ALBI EXPOSE 4 ARTISTES SENEGALAIS

L'art contemporain sénégalais installé pour l'été à Albi (France)
Du 23/06/2015 au 31/08/2015

201506231349-full.jpg
Une exposition a découvrir dans le hall d'accueil et les couloirs de l'hôtel Ibis à Albi
L'association Tarn Terang'ART propose en partenariat avec l'hôtel Ibis, avenue Gambetta, des peintures et sculptures de 4 artistes sénégalais. Ces œuvres sont exposées dans le hall d'accueil et les salons de l'hôtel. Elles sont donc à la fois proposées aux clients de l'établissement mais aussi à tout visiteur en accès libre 24 heures/24 heures jusqu'au 31 août 2015. Sylvie Martinez, créatrice et présidente de l'association, explique : «L'objectif est de faire connaître les créations de ces artistes qui n'ont pas forcément l'occasion d'être présentés en dehors du continent africain. Le but est aussi de faire réagir : on aime ou on n'aime pas, dans tous les cas, on ne reste pas indifférent devant le travail des artistes».
Quatre artistes
Chacun expose ses œuvres dans son style. Ainsi, Yves Le Casamançais donne une nouvelle vie à des matériaux autour de créations orientées Récup'Art. Les enfants sont amusés par l'utilisation des boîtes de conserve ou de canettes pour habiller «une femme qui part à la recherche de l'eau». Ses tableaux sont incrustés de sculptures en bois de teck. Il a remporté le 1er prix des Jeunes Talents en 2013.
Lamine Mane, lui, propose des moulages dans des mélanges qui peuvent nous paraître surprenants (par exemple du goudron à l'eau et de marc de café) pour donner vie à un «pécheur Lébou». Beaucoup des créations sont sur le thème de la femme qui occupe une place importante dans la société africaine. On retrouve ainsi la mère et l'épouse dans ses activités quotidiennes, dans les peintures de Elhadji Sall. Le dernier artiste, Baba Ly, propose des peintures acryliques où le choix des couleurs met en valeur la beauté des femmes africaines.
Au travers de ces peintures et sculptures, ces artistes font découvrir les valeurs de la société africaine. Quand l'art n'a pas de frontières.
J.G.C./Ladepeche.fr

29/07/2011

Les calebasses et bogolans de Stéph Hanoteau

Les calebasses de Stéph Hanoteau
Rencontre au Sénégal et découverte d'une belle artiste originale

16969_326337322188_592092188_4651514_3797331_n.jpgAu cours de ses nombreux voyages, Stéphanie Hanoteau s’est initiée aux techniques artisanales du Burkina Faso, du Bénin et du Maroc. Elle applique aujourd’hui directement certaines techniques traditionnelles, comme celles qui lui permettent de confectionner des Bogolans (étoffes décorées grâce à des mélanges de terre et des décoctions de plantes). Mais elle a également trouvé son propre chemin créatif grâce à l’utilisation d’un fruit couramment utilisé dans la vie quotidienne du Burkina Faso : la calebasse. Une fois vidée de leur chair, Stéphanie Hanoteau travaille (dessine, découpe, perce, défonce, pyrograve, etc.) ses calebasses avec un sens esthétique des formes et du rythme étonnant. Les formes créées par la lumière filtrée et ses projections murales sont autant une invitation à la relaxation qu’au voyage.
http://fr-fr.facebook.com/pages/Ateliers-Seyna/3287396634...