16/07/2017

DRAME A DAKAR

Un match de football tourne au drame, au moins 9 morts et des dizaines de blessés.

Drame-au-Sénégal.jpg

La finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal qui oppose le Stade de Mbour à Ouakam au stade Demba Diop de Dakar a tourné au drame ce samedi 15 juillet 2017. Selon un bilan provisoire, on dénombre 9 morts dont une femme et plus de 50 blessés graves. Le drame est survenu suite aux bagarres entre supporters dans les tribunes à la fin de la première période des prolongations alors que le Stade de Mbour menait 2-1 face à Ouakam.
« Les supporters du Stade de Mbour fuyaient pour éviter les pierres donc ils se sont retrouvés à un coin du stade, et c’est à ce moment-là que le pan de mur s’est effondré, entraînant avec lui les supporters », raconte un témoin rapporté par la Radio France Internationale (Rfi). Certaines personnes ont également été piétinées dans la bousculade, ajoute-t-il.
Banniere horizaontale apias 6
« Une heure après le drame, on pouvait voir des supporters assis au milieu du stade, attendant d’être évacués. La tension était encore forte, avec des jets d’objet encore dans certaines tribunes. La police était déployée au milieu du stade pour contenir cette foule » rapporte Rfi.
Le président de la fédération sénégalaise de Football, dans une déclaration de presse, a rendu hommage au disparu. Il dit prendre des mesures avec le président la ligue pour faire la lumière sur les circonstances du drame. “En tant que président de la fédération je vais aller rejoindre le président de la ligue et mes collègues pour qu’on puisse faire une première évaluation, prendre les premières mesures avant de laisser à une enquête le soin de déterminer, de manière précise, la ou les responsabilités dans la situation très grave qui est arrivée“, a-t-il déclaré.
Sur les réseaux, de milliers d’internautes ont rendu hommes aux victimes. Ils ont également dénoncé l’état vétuste du stade Demba Diop de Dakar. Sur son compte Twitter, le “Journal de Dakar” a annoncé la fermeture du stade après le drame. Une décision qui serait prise, selon le journal, par le ministre sénégalais des sports.
Ignace SOSSOU/beninwebtv.com

11/06/2017

DES LIONS QUI GAGNENT

Eliminatoires CAN 2019: le Sénégal démarre avec une victoire

000_pg2bb_0-678x381.jpg

L’équipe du Sénégal a entamé les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019 avec une victoire 3-0 face à la Guinée équatoriale (groupe A), ce 10 juin 2017 à Dakar.
Il ne fallait pas arriver en retard au Stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, à l’occasion du match Sénégal-Guinée équatoriale, ce 10 juin 2017. Les Sénégalais ont en effet attaqué pied au plancher les éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019.
Ils ont ouvert le score dès la 40e seconde de jeu via Moussa Sow. L’attaquant était à la réception d’un corner tiré de la droite. Sow a pu tranquillement reprendre le ballon de la tête (1-0). Il lui a fallu un peu plus forcer pour inscrire le deuxième but sénégalais (2-0, 73e). Le joueur de Fenerbahçe a résisté à la charge d’un défenseur pour glisser le ballon au fond des filets.
Idrissa Gueye enfonce le clou
Entre ces deux éclairs de Sow, pas grand-chose côté sénégalais, malgré une opposition équato-guinéenne timorée. Seul le milieu de terrain Idrissa Gueye s’est particulièrement illustré. Il a d’ailleurs enfoncé le clou dans les arrêts de jeu en se jetant sur un ballon que le poteau venait de repousser sa frappe (3-0, 90e+2).
Grâce à cette victoire, les « Lions de la Téranga » se sont installés à la première place du groupe A, juste devant l’équipe de Madagascar.
Les joueurs d’Aliou Cissé ont justement rendez-vous avec les Malgaches, en mars 2018, pour la suite des éliminatoires de la CAN 2019.
Awa Diallo/mediasenegal.sn

02/06/2017

L'OM AU SENEGAL!?!

Une académie OM au Sénégal ?

2017-05-19-kurt-zouma.jpg

Une délégation de l’Olympique de Marseille conduite par son nouveau propriétaire, l’Américain Franck McCourt, est attendue à Diambars (Saly-Portudal), les 19 et 20 juin, a annoncé mercredi le président de cet institut sénégalais, Saer Seck. Jacques Henri-Eyraud et Andoni Zubirazetta seront également présents.
L'OM souhaite s'installer sur le sol africain de manière durable. Le club olympien aurait ainsi comme objectif de fonder une académie afin de recruter de jeunes talents. Le Sénégal représente un point de chute possible pour la direction du club marseillais.
Saer Seck, le président du centre de formation de Diambras, où l'état-major phocéen doit se rendre, s'est félicité de cette possibilité : "Nous espérons pouvoir leur offrir ce qu’ils viennent chercher au Sénégal. L’OM cherche un site pouvant accueillir les pensionnaires de son académie. En plus du Sénégal, les responsables du club français vont visiter d’autres pays africains pour la même raison."
L'idée que l'OM s'installe sur le sol africain ne date pas d'hier, mais elle pourrait se concrétiser dans les prochains mois.
lephoceen.fr

24/03/2017

SENEGAL 1 - NIGERIA 1

Amical Sénégal-Nigeria (1-1) : Les Lions rattrapés en fin de partie

6a797da5318d84d07dab659f4cb12fa1_L.jpg

Le premier match d’après Can 2017 des « Lions », hier au Hive Stadium de Londres, s’est terminé sur un nul (1 but partout) face au Nigeria. Après une première mi-temps vierge, le Sénégal a ouvert le score par Moussa Sow à l’heure de jeu et a longtemps cru à la victoire. Mais les « Super Eagles » sont revenus à la marque dans les 10 dernières minutes sur un penalty transformé par Kelechi Iheanacho, l’attaquant de Manchester City. Selon nos informations, la rencontre a été assez plaisante et très rythmée et engagée comme en témoignent les nombreux cartons jaunes distribués (3 côté nigérian et un pour le Sénégalais Cheikh Mbengue entré en cours de match).
Pour ce match de reprise après la Can où le Sénégal s’était arrêté en quarts de finale, éliminé aux tirs au but par le Cameroun, futur vainqueur de l’épreuve, Aliou Cissé avait lancé d’entrée 4 joueurs qui étrennaient leur première sélection dans la grande Tanière : Pape Seydou Ndiaye dans les cages, Moussa Wagué et Adama Mbengue, respectivement sur les flancs droit et gauche de la défense et Opa Nguette en attaque. Au total, le Sénégal s’est présenté dans un onze de départ totalement inédit (sans Sadio Mané entré seulement en milieu de seconde période) mais qui a plus ou moins tenu la distance.
A défaut d’une victoire qui leur tendait les bras, les « Lions » se contentent donc de ce nul sur lequel ils ne cracheront certainement pas. Maintenant, ils vont se tourner vers leur deuxième match de préparation, lundi à Charléty, en France, face aux «Eléphants » de Côte d’Ivoire.
Onze de départ du Sénégal : Pape Seydou Ndiaye, Moussa Wagué (puis Sadio Mané), Kalidou Koulibaly, Cheikhou Kouyaté, Adama Mbengue (puis Cheikh Mbengue), Idrissa Gana Guèye, Cheikh Ndoye, Salif Sané, Opa Nguette, Mame Biram Diouf, Moussa Sow (puis Famara Diédhiou).
Lesoleil

11/03/2017

LES LIONCEAUX EN FINALE

CAN U20 2017: le Sénégal défiera la Zambie en finale

Souleyman-Aw-170309-Inaction-BPP-300.jpg

L’équipe du Sénégal s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans en battant celle de Guinée 1-0, le 9 mars à Ndola. Les Sénégalais affronteront les Zambiens le 12 mars à Lusaka.
Deux après sa défaite à domicile, le Sénégal va retenter sa chance en finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Battus 1-0 par le Nigeria en 2015, les Sénégalais feront cette fois face aux Zambiens, en finale de la CAN U20 2017.
Les « Lionceaux de la Téranga » auront une double pression, le 12 mars à Lusaka : celle du public, évidemment acquis à la cause des Zambiens ; et celle de l’histoire, le Sénégal n’ayant jamais remporté une Coupe d’Afrique de football (1).
Un penalty manqué en demi-finale
Pour pouvoir défier la Zambie en finale, les « Lionceaux » ont dû écarter les Guinéens en demi-finale du tournoi. Cette rencontre a été stressante pour Joseph Koto et ses joueurs. Ceux-ci ont certes ouvert le score rapidement par l’entremise d’Aliou Badji (12e). Mais ils ont ensuite manqué un penalty.
« Mes joueurs avaient la pression sur le terrain, a expliqué le sélectionneur. C’est pour ça que notre jeu était un peu décousu par moment. Le penalty qu’on a raté a beaucoup pesé sur nous. Dans ce genre de rencontre, si tu rates un penalty qui t’aurais permis de tuer le match, la pression pèse sur toi et l’équipe adverse se réveille ».
La Guinée pense déjà à la Coupe du monde
La sélection guinéenne ne s’est toutefois pas assez « réveillée » pour que la partie se prolonge au-delà du temps réglementaire. « La Guinée a produit du beau jeu par rapport à ses autres matches. Mais les dieux du football n’étaient pas avec nous aujourd’hui, a réagi le sélectionneur guinéen Mandjou Diallo. Maintenant qu’on est éliminé de cette compétition et qualifié pour la Coupe du monde, il faudra qu’on revoit un peu notre manière de défendre ».
Les Guinéens, tous comme les trois autres demi-finalistes (Afrique du Sud, Sénégal et Zambie), disputeront en effet la phase finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, prévue en Corée du Sud du 20 mai au 11 juin 2017.
(1) Sauf si l’on prend en compte la CAN de beach soccer remportée quatre fois par les Sénégalais. Le Sénégal a par ailleurs gagné les Jeux Africains 2015.
RFI

23/01/2017

LES LIONS B PARTAGENT

Football – CAN 2017 : pour l'Algérie, c'est déjà fini !

2006164-42118767-2560-1440.jpg
Tenus en échec face au Sénégal (2-2), les Fennecs sont éliminés de la compétition. Les Lions de la Téranga et la Tunisie se hissent en quart de finale.
Les Sénégalais de Pape Moussa Konate ont réussi à tenir en échec Adlene Guedioura et les Fennecs. Les Algériens sont éliminés dès le premier tour dans cette CAN.
L'espoir était mince et il a surtout été de courte durée pour l'Algérie. Présentée comme un outsider au début de la compétition, les Fennecs n'ont fait que de la figuration. Après un nul (contre le Zimbabwe 2-2) et une défaite (face à la Tunisie 1-2), ils devaient s'imposer contre le Sénégal, déjà qualifié, et espérer une défaite des Aigles de Carthage pour se hisser en quart de finale. C'est tout l'inverse qui s'est produit avec un nul (2-2) contre les Lions de la Téranga et un triomphe de la Tunisie (4-2). Retour sur un match où les Algériens n'ont pas eu le temps d'espérer.
Slimani avait montré la voie
Après un round d'observation en début de match, marqué par un centre de Sarr (1e), les Algériens accélèrent. Slimani jaillit au second poteau, récupère un centre d'Hanni et ouvre le score (0-1, 10e). Mais au même moment, la Tunisie éteint la lumière de l'espoir pour les Fennecs en faisant trembler les filets à Libreville grâce à Sliti (10e). Les Algériens pressent encore mais Mandi manque sa reprise (13e).
Progressivement, les Sénégalais reprennent confiance et Moussa Saw manque de peu son duel avec le portier algérien, Asselah (22e). Mahrez tente de répliquer (28e) et Saw se procure deux coup-franc consécutifs (29e, 31e) sans parvenir à contourner le mur. Les Lions de la Téranga monopolisent le ballon et les Algériens s'agacent, à l'image des cartons jaunes écopés par Ghoulam (39e) et Bentaleb (40e). Ils finissent par être sanctionnés : la frappe flottante de Diop transperce les cages d'Asselah (1-1, 43e). Dans le même temps, la Tunisie s'est déjà envolé (4-1 à la mi-temps).
Slimani et Saw font le show
A la reprise du jeu, les Fennecs repartent de l'avant. Slimani reprend un centre de Mahrez et tente sa chance : sa frappe contrée tape la barre transversale avant de passer la ligne de but (1-2, 51e). Une minute plus tard, Saw réplique avec un tir puissant à l'entrée de la surface de réparation qui ne laisse aucune chance à Asselah (2-2, 53e).
Ensuite, le rythme s'estompe, les fautes se multiplient (carton jaune pour Diedhou 73e). Slimani manque pourtant le triplé en croisant trop sa frappe face à Ndiaye (78e). Diamé bute une nouvelle fois sur le portier algérien (85e) alors que Mahrez manque le cadre de peu (88e). L'Algérie quitte donc la CAN sans avoir remporté un seul match !
Si la compétition s'achève donc pour les Fennecs, le Cameroun et la Tunisie se hissent en quart de finale. Les Tunisiens défieront le Burkina Faso samedi prochain (à 17 heures) alors que les Lions de la Téranga tenteront de s'imposer face au Cameroun samedi (à 20 heures, deux matchs à suivre en direct commenté sur Le Point Afrique).
Antoine Grenapin/Lepointafrique

22/01/2017

QUELLE AFFICHE EN QUART!

CAN 2017 : Sénégal - Cameroun, l’affiche des quarts de finale pour un choc Lions

senegal-zimbabwe-can-2017-qualifie-quarts-696x392.jpg

Le Sénégal, première équipe de la CAN 2017 qualifiée en quarts de finale affrontera le Cameroun le samedi 28 janvier à 19h GMT à Franceville. Un choc entre les Lions de la Téranga et les Lions indomptables.
Qualifiés dés leur deuxième match face au Zimbabwé, les Lions du Sénégal entrent dans les matchs à élimination directe sans avoir de pression pour le dernier match de groupe face à l’Algérie.Le Sénégal est certain de terminer à la première place.
Aliou Cissé et son staff doivent commencer à préparer ce match important. Face à l’Algérie, le Sénégal aura certainement à faire tourner son équipe et laisser ses cadres au repos, ce qui sera de très bonne augure. Le Cameroun avec son match nul face au Gabon, pays organisateur, dans le groupe A, n’a pu terminé que deuxième de ce groupe serré jusqu’à la dernière journée.
Fatima Diop/Senenews

19/01/2017

LES LIONS EN QUART DE FINALE

CAN: le Sénégal se qualifie

CAN-le-Senegal-premier-qualifie-pour-les-quarts-de-finale.jpg

Le Sénégal, après sa victoire contre la Tunisie lors de la première journée du groupe B (2-0), était en position de force dans sa poule. Et les Lions de la Terranga se sont imposés aussi ce jeudi soir contre le Zimbabwe (2-0).
La victoire d’Idrissa Gueye et de ses coéquipiers s’est dessinée en première période. Sadio Mane, sur une passe de Keita a ouvert la marque en début de rencontre (1-0, 9e), avant qu’Henri Saivet ne double la mise sur un sublime coup franc (2-0, 14e). Le Sénégal est qualifié pour le tour suivant de la CAN.
Constant Wicherek/footmercato

16/01/2017

EXCELLENTS DEBUTS POUR LES LIONS!

Des Lions braves et combattants venus à bout d’une belle équipe de Tunisie, selon Aliou Cissé

10966995-18160676.jpg

Le sélectionneur national, Aliou Cissé a qualifié son équipe qui a battu celle de la Tunisie par 2-0 de ‘’brave et combattante face à une belle équipe de la Tunisie qui a dominé par moments’’.‘’Je suis satisfait de la victoire même si par moments notamment en première période, on a beaucoup souffert’’, a dit le sélectionneur national en conférence de presse.
Evoquant la victoire pour le premier match, il a indiqué qu’il était important et dans le haut niveau, le plus important reste la victoire.
‘’Je ne suis pas content de la défense, je n’ai pas aimé et c’est à ce niveau qu’il faut rectifier’’, a-t-il dit soulignant que son arrière garde a été fragile par moments.
Au sujet de la performance de son gardien de but, Abdoulaye Diallo élu homme du match, le capitaine des Lions à la CAN 2002, a rappelé que toute grande équipe a besoin d’un grand gardien.
‘’Il n’a pas eu beaucoup de choses à faire pendant les éliminatoires et ce n’est pas le cas ce soir où il fait un grand match’’, a-t-il relevé.
Au sujet du Zimbabwe, le prochain adversaire, Aliou Cissé a laissé entendre que cette équipe qui a donné du fil à retordre à l’Algérie (2-2) est loin d’être un manchot.
‘’Nous allons bien préparer ce match après le repos de demain (lundi)’’, a-t-il assuré au sujet de cette deuxième sortie prévue le jeudi 19h à 19h GMT.
APS

11/01/2017

DES LIONS PROMETTEURS GAGNENT ENCORE

CAN 2017: Matchs de préparation des lions, ces joueurs qui ont brillé

15940954_1044840575621486_5259943741887614230_n-696x392.jpg

Les lions ont disputé jusque-là deux matchs de préparation en vue de la CAN 2017 qui va débuter ce samedi 14 janvier 2017. Des joueurs ont tiré leur épingle du jeu laissant Aliou Cissé une marge de manœuvre beaucoup plus large.
D’abord victorieux face à la Libye par 2 buts à un, avant de venir à bout des congolais (2-0), les lions ont ainsi bouclé leurs matchs de préparation pour la CAN 2017. Durant ces deux matchs, des joueurs se sont montrés très à leur avantage.
Kalidou-Kara, la paire qui rassure derrière :
Ils sont costauds derrière et comme à l’accoutumée lors qu’ils sont alignés ensemble, ils ont eu à remplir leur rôle. Aujourd’hui Kalidou et Kara Mbodj ont joué ensemble durant une trentaine de minutes et ont montré une certaine assurance qui devrait grandement plaire à Aliou Cissé.
Saliou Ciss, Zargo Touré, on défend avant toute chose :
Jamais durant les deux rencontres, ces deux défenseurs n’ont pu être inquiétés par les attaques adverses. Bien solides sur leurs bases Saliou Ciss et Zargo Touré à l’image de leurs performances en club ont assuré le travail premier qui leur est assigné, bien défendre.
Gana Guèye, Pape Kouly Diop, Pape Alioune Ndiaye, Kouyaté Cheikhou : Aliou Cissé a le choix
Devant la défense, Idrissa Gana Guèye à ratisser large dans un style qui lui est connu. Le joueur d’Everton a annihilé les attaques adverses et a contribué au jeu des lions. Pape Alioune Ndiaye, dans la lignée de ses performances en club a été décisif et très présent dans l’entre-jeu. Pape kouly Diop aussi s’est montré à son avantage : une passe décisive contre la Lybie, une maîtrise technique parfaite lors de la rencontre contre les congolais, son coup-franc en première mis-temps a failli terminer sa course au fond des filets. Quant Kouyaté, en capitaine courage, il a encore montré sa capacité à occuper plusieurs postes et a toujours y être performant.
Sadio Mané, Diao Baldé Keïta et Ismaïla Sarr puissance 47 :
47, comme l’addition de leur numéro respectif, ces trois joueurs ont montré toute leur aisance durant ces deux matchs. Sadio Mané qui n’a lui disputé que celle les opposant au Congo a montré sa classe et sa technique au-dessus de la norme. Dans une action dont il est à la source, sa passe pour Biram Diouf aurait pu trouver plus heureuse fin. Keïta Diao Baldé a été décisif contre les Diables Rouges, l’ancien de la Masia a encore une fois de plus montré ses capacités de finisseur. Ça va vite, ça percute, ça marque alors qu’il n’est que le benjamin de l’équipe, Ismaïla Sarr a montré qu’il n’avait pas de complexe et a joué sa partition comme il se doit.
Deux matchs de préparation qui ont ainsi permis à Aliou Cissé de mieux juger sa préparation avant de s’envoler pour France-Ville demain matin.
Mamoune Tine/Senenews

09/01/2017

LES LIONS ONT DEJA GAGNE

Sénégal vainqueur de la Libye, un match alerte avant les choses sérieuses

10879860-17995183-696x436.jpg

Le Sénégal a gagné son match face à la Libye sur le score de 2 buts à 1. A noter qu’il y a quelques lacunes à corriger avant l’entame véritable de la CAN 2017, ce 15 janvier.
Les lions ont gagné face à la Libye grâce à des réalisations de Moussa Sow et d’Ismaïla Sarr mais à quelques minutes du terme, les protégés d’Aliou Cissé ont pris un but.
Ce but encaissé montre qu’il faudra quelques ajustements avant de réellement commencer la compétition car dans ces genres d’échéances, il faut une concentration de tous les instants.
Les points positifs de ce match restent la bonne forme de Moussa Sow qu’il confirme en équipe nationale et le premier but d’Ismaïla Sarr avec l’équipe première. Malgré le turn-over, les lions ont aussi su montrer une certaine identité de jeu.
Mamoune Tine/Senenews

04/01/2017

LES LIONS POUR LA CAN

CAN 2017 : la composition de l’équipe sénégalaise dévoilée

senegal_can-592x296-1483367929.jpg

Sur les 23 Lions représentant le Sénégal pendant la CAN 2017, seuls deux évoluent en Afrique. Le sélectionneur de l'équipe, Aliou Cissé, a dévoilé la composition de l'équipe qui sera présente au Gabon.
Il s’agit de Khadim Ndiaye, qui joue en Guinée et de Pape Seydou Ndiaye (Sénégal).
Selon les médias locaux, près de la moitié des 23 Lions disputeront leur première phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) à compter du 14 janvier. D’autres sont plus rôdés : Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Mouhamed Diamé (Newcastle) et Moussa Sow (Fenerbahçe) disputeront leur troisième phase finale de la CAN après celles de 2012 et 2015.
Les 23 Lions seront regroupés à Dakar de lundi 02 janvier à jeudi 05 janvier, puis ils se rendront au Congo, avec un camp de base à Brazzaville, la capitale, d’où ils pourront plus facilement gagner Franceville, dans le sud-est du Gabon, une des quatre villes devant abriter les matches de l’édition 2017 de la CAN.
Au premier tour, le Sénégal évoluera dans le groupe B, surnommé « le groupe de la mort », où il affrontera la Tunisie le 15 janvier, le Zimbabwe le 19 et l’Algérie le 23.
Composition de l’équipe
Gardiens : Abdoulaye Diallo (Çaykur Rizespor/TUR), Khadim Ndiaye (Horoya AC/GUI), Pape Seydou Ndiaye (NGB Niary Tally).
Défenseurs : Lamine Gassama (Alanyaspor/TUR), Serigne Modou Kara Mbodj(Anderlecht/BEL), Zargo Touré (Lorient/FRA), Kalidou Koulibaly (Naples/ITA), Saliou Ciss (Valenciennes/FRA), Cheikh Mbengue (Saint-Etienne/FRA).
Milieux de terrain : Idrissa Gana Guèye (Everton/ENG), Cheikhou Kouyaté (West Ham/ENG), Cheikh Ndoye (Angers/FRA), Pape Kouly Diop (Espanyol Barcelone/ESP), Pape Alioune Ndiaye (Osmanlispor/TUR), Mouhamed Diamé (Newcastle/ENG), Henri Saivet (Saint-Etienne/FRA).
Attaquants : Moussa Konaté (FC Sion/SUI), Famara Diédhiou (Angers/FRA), Moussa Sow (Fenerbahçe/TUR), Mame Birame Diouf (Stoke City/ENG), Sadio Mané (Liverpool/ENG), Diao Baldé Keïta (Lazio Rome/ITA), Ismaïla Sarr (Metz/FRA).
APS/Jeune Afrique

28/11/2016

LES LIONS SONT N°1 DU FOOT AFRICAIN

LE SÉNÉGAL, PREMIÈRE ÉQUIPE D’AFRIQUE

15178113_1150134805036138_3627543956173342467_n.jpg
Selon le classement africain de la Fifa, le Sénégal est la première équipe d’Afrique. Cette position qui est une première pour le Sénégal ne fait que venir confirmé la bonne forme des lions de la Teranga emmenés par un Sadio Mané exceptionnel.
Le Sénégal avec 755 points passe donc devant de les éléphants de Cote d’Ivoire qui ont longtemps conservés cette place. La Tunisie et l’Algérie sont dans la même poule que le Sénégal, elles occupent respectivement la 3ème place et la 5ème. Si le Zimbabwe n’occupe que la 28ème place, la présence de ses trois nations(Sénégal, Tunisie, Algérie) dans la même poule promet des confrontations alléchantes et de bon niveau lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations. La question est de savoir si l’équipe saura rester sur une si bonne dynamique et confirmer ce nouveau statut lors de la CAN.
Au niveau mondial, les lions de la Teranga occupent la 33ème place. La tête de ce classement est toujours détenue par l’Argentine, mais elle est sous la menace pressante du Brésil de Neymar, son voisin qui occupe désormais la deuxième place au général.
Negronews

21/10/2016

OU EN SONT LES LIONS?

Classement FIFA : Le Sénégal occupe la deuxième place continental et 32éme mondial

index.jpg

Un mois après avoir été détrônée par la Côte d’Ivoire, l’Algérie recule au 3e rang des nations africaines au classement FIFA puisque le Sénégal, qui sera son adversaire dans le groupe B de la CAN 2017, vient de la dépasser à son tour.
En plus d’être confortablement installés sur le podium africain, les Lions du Sénégal devancent dans ce nouveau classement FIFA, leurs futurs adversaires de la prochaine Can, l’Algérie, reléguée à la 3è place (35e mondial) et la Tunisie 4e au plan continental (38e mondial).
Le classement du mois d’octobre de la FIFA ne laisse pas apparaître de profonds changements au sein de la hiérarchie africaine. Le fait le plus notable est l’accession à la seconde place du Sénégal à quelques petits points de la Côte d’Ivoire.
Suivent dans l’ordre l’Algérie, longtemps leader incontesté, la Tunisie, le Ghana, l’Egypte, toujours en progression, la RD Congo, le Congo, le Mali et le Cameroun.
Par rapport au mois de septembre il y a donc permutation entre l’Algérie et le Sénégal, et entre l’Egypte et la RD Congo. Le Cameroun passe à la 10e place tandis que le Maroc, 12e, recule de deux crans.
Sur le plan mondial, l’Argentine reste en tête devant la Belgique et la Colombie. Le Portugal, vainqueur de l’Euro, est toujours 6e, une place devant la France, battue en finale (7e)
Le top 10 africain
1.Côte d’Ivoire (31e)
2. Sénégal (32e)
3. Algérie (35e)
4. Tunisie (38e)
5. Ghana (45e)
6. Egypte (46e)
7. RDC (49e)
8. Congo (55e)
9. Mali (58e)
10. Cameroun (59e)
Le top 10 mondial
1. Argentine
2. Allemagne
3. Brésil
4. Belgique
5. Colombie
6. Chili
7. France
8. Portugal
9. Uruguay
10. Espagne
Senenews

18/10/2016

ANELKA AIME BIEN LES LIONS

Nicolas Anelka, « je pense que le Sénégal a une bonne équipe »

14724209_873340616136387_1245597396_o-696x392.jpg

A Dakar depuis quelques jours pour lancer le match de gala du 17 décembre prochain au stade Léopold Sédar Senghor, Nicolas Anelka s’est exprimé ce lundi sur l’équipe nationale du Sénégal.
L’ancien international français est convaincu que le Sénégal a une bonne équipe « j’ai vu le parcours de cette sélection, elle est qualifiée pour la coupe d’Afrique. On sait que la qualification, c’est bien, mais le plus important reste la CAN, en elle-même » a précise l’ancien joueur de Chelsea.
Le français prenait part à une conférence de presse avec El Hadji Diouf ce matin dans un hôtel de la place.
Madiagne Niang/Senenews

17/10/2016

MARADONA AU SENEGAL

Match de charité contre la mortalité infantile : Maradona, au Sénégal, en décembre

mara.jpg

Maradona au Sénégal. C’e n’est pas un poisson d’avril. C’est la réalité ! Selon l’ambassadeur de la Fondation Afrivac, l’ancien international de football, El Hadj Diouf, l’enfant terrible du football argentin, sera sous nos cieux du 15 au 18 décembre prochain. L’annonce a été faite, ce lundi, en conférence de presse conjointe avec Nicolas Anelka, son ex-coéquipier à Bolton lors de la présentation du projet.
Selon le double ballon d’Or africain, Maradona, mondialement connu, va apporter un cachet particulier à l’évènement. «C’est une star planétaire. C’est la première fois qu’il va fouler le sol Sénégalais», a précisé l’ancien joueur de Liverpool et de bolton.
«Les recettes de ce match de gala vont permettre d’acheter le vaccin des enfants contre la poliomyélite, les diarrhées, la diphtérie, le tétanos et lutter contre la mortalité infantile et maternelle », a, pour sa part, précisé Anne Marie Mbengue Sèye, la Directrice de la Fondation Afrivac.
Maradona attendu à Dakar
Venu représenter la Ministre de la Santé et de l’Action sociale, le directeur de la Prévention, Dr Mamdou Ndiaye a dit tout le bien que sa direction pense d’un tel projet pour les enfants et les mères.
Toutefois, les critères du choix porté sur Maradona sont plutôt professionnels. «Maradona vient pour soutenir la vaccination. Son talent et ses qualités sportifs sont incontestables.
Et c’est toute l’histoire que les gens retiennent de lui. Le reste (drogue) n’a pas d’importance», a commenté Anne Marie Mbengue Sèye, devant l’ancien Président de L’OM et les représentants de la Fédération sénégalaise de football.
Gaston MANSALY/Actusen


Comment Diouf a convaincu Maradona de venir au Sénégal
La légende du football argentin Diégo Maradona sera donc à Dakar du 15 au 18 décembre prochain. Il donnera le coup d’envoi du match entre les « Amis de Nicolas Anelka » et les « Amis d’El Hadji Diouf », prévu le 17 décembre, dans le cadre des activités d’Afrivac une fondation qui milite pour la promotion de la vaccination des enfants. Lors de la conférence de presse de présentation du projet, ce lundi, l’ancien Lion a révélé les conditions dans lesquelles il a convaincu Maradona de se joindre à l’événement. Tout est parti du jour où la ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck, a demandé à Diouf « ce qu’il était possible de faire pour Afrivac ».
L’ancien joueur de Liverpool a donné son accord en faisant savoir à la patronne du département de la Santé qu’il va œuvrer pour que l’événement soit à la mesure de son statut : « énorme !». C’est ainsi, raconte Diouf, qu’il a promis à l’une des responsables d’Afrivac, Anne-Marie Mbengue Sèye, qu’il va convaincre Nicolas Anelka et Diégo Maradona de venir à Dakar pour le projet. « Anne-Marie avait du mal à me croire, mais j’ai convaincu Nico (Anelka) et Maradona, jubile Diouf. Et le jour où on se rendait ensemble chez Diégo, Anne-Marie a confié que son cœur allait lâcher, tant elle était émue. Tout a été signé. »
Senenews

04/06/2016

LE SENEGAL QuALIFIE!

Les Lions qualifiés à la Can-2017

dff47b7e490909d198d6533fad889430b1e0d221.jpg

Cet après-midi, à Bujumbura, le Sénégal affrontait le Burundi pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée du groupe K. Après cinq victoires en autant de rencontres, les hommes d'Aliou Cissé ont continué sur leur lancée en s'imposant sur la pelouse de leurs adversaires du jour. Grâce à deux buts de Sadio Mané (15') et Mame Biram Diouf (42') inscrits en première période, le Sénégal a obtenu sans grande surprise son ticket pour la prochaine Coupe d'Afrique qui se déroulera en 2017 au Gabon.
Henri Louis - Seneweb.com

29/05/2016

LS LIONS BATTENT LE RWANDA

Le Rwanda dominé par le Sénégal (0-2)

9570856-15380228.jpg

Le Sénégal a remporté ce samedi le match amical qui l'a opposé au Rwanda à Kigali, grâce à des buts inscrits en 1ère période par Mame Biram Diouf et Younousse Sankharé. Aliou Cissé en a profité pour faire une large revue de l'effectif.
Aliou Cissé a démarré avec quelques innovations, avec la titulariation de Khadim Ndiaye dans les buts qui profite de la blessure de Abdoulaye Diallo. Ibrahima Mbaye, Younousse Sankharé et Baldé Dia Keita ont également été alignés d'entrée.
Le Sénégal a pris l'avantage à la 15ème mn sur un but de Mame Biram Diouf qui ouvre le score d'une belle frappe après avoir raté quelques bonnes occasions.
La seconde période est l'occasion pour le coach Aliou Cissé de faire tourner son effectif avec les entrées de Baye Oumar Niasse, Cheikh Ndoye, Fallou Diagne, Lamine Gassama, Pape Kouly Diop et Pape Alioune Ndiaye.
Cette victoire permet aux Lions d'attaquer avec confiance le match décisif contre le Burundi le 4 juin prochain afin de valider la qualification pour la CAN Gabon 2017.
Sénégal : Khadim Ndiaye - Ibrahima Mbaye, Kara Mbodji, Kalidou Koulibaly, Pape Souaré, Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gueye, Younousse Sankharé, Baldé Diao Keita, Sadio Mané, Mame Biram Diou
wiwsport

29/03/2016

LES LIONS GAGNENT ENCORE ET SONT QUASI QUALIFIES POUR LA CAN 2017

Niger-Sénégal (1-2): Les Lions s'imposent et se dirigent vers la qualification

bb175e676be85776039cad0797e5e40c04f663cb.jpg

Grâce à une quatrième victoire en autant de sorties, le Sénégal pointe logiquement en tête du groupe K des éliminatoires de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (Can) et prend une sérieuse option sur la qualification. Une qualification quasiment acquise. Sous un soleil de plomb et sur une pelouse dans un état plus que critique, les Lions ont su contenir tant bien que mal les attaques adversaires qui se sont multipliées après la réduction du score sur penalty des locaux alors qu'ils menaient sur le score de deux (2) buts à zéro à la pause.
En effet, Moussa Konaté, sur penalty, et Pape Ndiaye Souaré, sur coup-franc, avaient donné l'avantage aux hommes d'Aliou Cissé avant la mi-temps.
Comme à son habitude, l'équipe du Sénégal a souffert en fin de partie. Maladroits, les Lions doivent leur victoire à la maladresse adverse. Quoi qu'il en soit, ils bouclent la double confrontation face au Niger avec six (6) points de plus et un ticket quasiment validé pour Gabon 2017. Leader de son groupe avec 12 points, le Sénégal signe, par la même occasion, la première victoire de son histoire à Niamey.
Seneweb.com

27/03/2016

LES LIONS ONT GAGNE!

CAN 2017: Burkina, Maroc, RDC et Sénégal gagnent en éliminatoires

000_par8198130_0.jpg

La 3e journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football s’est achevée sur des victoires des équipes du Sénégal, du Burkina Faso, du Maroc et de la RD Congo. La sélection du Cameroun, en revanche, a été tenue en échec par son homologue sud-africaine, ce 26 mars 2016.
On pourrait connaître dès mardi les deux premières équipes qualifiées pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football. L’équipe du Sénégal a en effet imité celle d’Algérie en réalisant aussi un sans-faute durant ces éliminatoires pour la CAN 2017.
Les Sénégalais ont remporté leur troisième victoire en trois matches, en battant la sélection du Niger 2-0, ce 26 mars 2016 à Dakar. S’ils rééditent cette performance à Niamey le 29 mars, lors du match retour, ils seront quasiment certains de finir premiers du groupe K. Tout dépendra alors du résultat de Namibie-Burundi, les deux autres adversaires du Sénégal, qui se sont séparés sur une victoire 3-1 des Namibiens à Bujumbura, ce samedi.
Deux autres équipes ont par ailleurs réussi un carton plein, avec 9 points pris sur 9 possibles : le Ghana et le Maroc. Les Marocains sont allés gagner 1-0 au Cap-Vert. Un bon résultat pour les « Lions de l’Atlas », dirigés par Hervé Renard. Car ce dernier effectuait ses débuts de sélectionneur face à la nation africaine actuellement la mieux placée au classement de la Fédération internationale de football (Fifa).
Les sélections du Burkina Faso et de RDC réagissent
Les équipes du Burkina Faso et de la RD Congo se sont également imposées par un but d’écart. Les Burkinabè, comme les Congolais, ont ainsi repris la première place de leur groupe respectif.
Les « Etalons » du Burkina ont battu les Ougandais 1-0 dans le groupe D, tandis que les « Léopards » de RDC ont écarté les Angolais 2-1 (groupe B) grâce à une superbe frappe de l’ailier Elia Meschak.
Mais le but de cette 3e journée des éliminatoires - et peut-être même de ce début d’année 2016 ! - est à mettre au crédit du Sud-Africain Hlompho Alpheus Kekana. Son tir de plus de 50 mètres, qui a lobé le gardien de but camerounais Guy Rolland Ndy Assembe, va sans doute être vu des millions de fois sur les réseaux sociaux. Il n’a en tout cas pas permis aux « Bafana Bafana » de gagner au Cameroun. Les Lions indomptables ont en effet arraché un nul 2-2, dans le nouveau de Stade de Limbé. Un résultat qui leur permet de rester en tête du groupe M.
Place à la 4e journée des éliminatoires
La suprématie des Camerounais pourrait toutefois être rapidement remise en cause. L’équipe d’Afrique du Sud tentera d’inverser la tendance à Durban, le 29 mars.
Les sélections africaines vont en effet enchaîner avec la 4e journée des éliminatoires. Au programme, cinq matches ce dimanche, cinq ce lundi et quinze ce mardi. Avec peut-être donc une ou deux équipes qualifiées pour la phase finale de la CAN 2017 ; et ce avant même les 5e et 6e journées des éliminatoires, respectivement prévues du 3 au 5 juin et du 2 au 4 septembre 2016.
CAN 2017 : mode d’emploi des éliminatoires
Cinquante et une équipes disputent les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football dont la phase finale aura lieu au Gabon en janvier/février. Ces pays sont répartis dans treize groupes de quatre équipes. Le Gabon, qualifié d’office pour la CAN 2017, complète le groupe I, mais les résultats de ses rencontres ne sont pas pris en compte. Entre juin 2015 et septembre 2016, chaque sélection dispute six matches, dont trois chez elle. A la fin de ces six « journées », l’équipe qui a le meilleur bilan (points pris, buts marqués, etc.) finit première de son groupe et est qualifiée pour le tournoi. Les deux meilleurs deuxièmes de ces éliminatoires obtiennent également leur qualification pour la CAN 2017. Au total, seize équipes prendront part à cette compétition dont la Côte d’Ivoire est tenante du titre.
David Kalfa/rfi

13/11/2015

LES LIONS PRENNENT UN POINT A MADAGASCAR

Coupe du monde 2018: le Sénégal arrache le nul à Madagascar

000_Par8133411_1_0.jpg

Le Sénégal peut remercier ses remplaçants, qui ont su réveiller des Lions apathiques et arracher un nul méritoire face à une équipe de Madagascar accrocheuse (2-2), vendredi, lors du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.
Enorme surprise à Antananarivo ! Le Sénégal, 5e nation africaine au classement FIFA et grand favori pour la qualification à la Coupe du monde, a bien failli chuter, vendredi, à Madagascar (2-2) lors du deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018.
Immenses favoris de cette double confrontation face aux Barea, les Lions de la Teranga ont frôlé le ridicule: incapables de faire sauter le verrou malgache, les hommes d'Aliou Cissé ont dû attendre la 71e minute pour trouver la faille grâce à Moussa Konaté. Moins de dix minutes plus tard, Sadio Mané (80e) a jailli pour éviter le pire aux Sénégalais et transformer la honte en résultat plus favorable, grâce à la règle des buts à l'extérieur.
Le Sénégal revient de loin
Avant ça, en effet, Faneva Andriatsima (27e) et Njiva Rakotoharimalala (59) avaient, eux, trouvé le chemin des filets. Bien organisés -et un brin chanceux-, les locaux ont joué crânement leur chance, mettant à profit leurs rares incursions dans le camp adverse. A l'inverse, Mané (40e, 44e, 62e), Cheikhou Kouyaté (40e, 77e) ou Henri Saivet (50e) ont tour à tour buté sur le courageux gardien de Madagascar.
Comme souvent, les attaquants sénégalais ont su se créer de nombreuses occasions sans toutefois les rentabiliser. Dans la douleur, les Lions de la Teranga arrachent donc ce nul qui leur offre une option pour la qualification. Mais Aliou Cissé aura des choses à corriger avant le match retour, le 19 novembre, à Dakar.
RFI

18/09/2015

MEDAILLE D'OR POUR LE SENEGAL

Jeux africains: Les Lions triomphent, première médaille d’or en 55 d’indépendance
image95.jpg
Les Lions olympiques ont remporté la médaille d’or lors des 11ème jeux africains de football en disposant du Burkina Faso en finale 1-0. La toute première victoire du Sénégal à l’échelle continentale dans une compétition de football de l’indépendance à nos jours.
L’unique but de cette finale est inscrit par Moussa Seydi a la deuxième minute.
Malgré une poussée des Burkinabés en seconde période, les Lions ont réussi à conserver leur but d’avance dans cette finale.
Le Sénégal triomphe ainsi pour la première fois dans cette compétition. Un sacre que l’équipe dédie à Mamadou Salif Ndiaye pensionnaire de cette équipe, et décédé en plein regroupement d’un arrêt cardiaque avant le début de ces jeux. Les joueurs avaient promis de se battre pour honorer sa mémoire, ils ont tenu promesse. Bravo aux Lions, le peuple est fier de vous.
Samba NDIAYE/Senego

05/09/2015

LES LIONS ONT GAGNE!

Les Lions du Sénégal s’offre la Namibie (0-2)
ghana.jpg
Pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Orange 2017, le Sénégal s’est déplacé en Namibie à la recherche d’un deuxième succès qui lui permettra de rester à la tête du groupe K.
Chose faite pour les protégés d’Aliou Cissé qui ont battu leur adversaire sur le score de deux buts à zéro grâce à des réalisations de Cheikhou Kouyaté et Sadio Mané.
Ainsi, le Sénégal prend la tête de son groupe avec deux victoires en autant de match, après avoir déjà battu le Burundi (3-1) lors de la première journée.
Rappelons que sur le chemin de la Coupe du monde Corée-Japon, les Lions de Metsu avec Aliou Cissé, ci-devant entraîneur national comme capitaine, avaient surclassé les « Braves Warriors » en les étrillant sur la marque de 5 à 0 après s’être imposé sur la marque 4 à 0 à Dakar.
La formation du Sénégal : Abdoulaye Diallo – Pape Souaré, Kara Mbodj, Kalidou Koulibaly, Lamine Gassama – Idrissa Gana Gueye, Cheikhou Kouyaté (c), Cheikh Ndoye – Sadio Mané, Henri Saivet, Moussa Konaté
Abderrahmen Mahouachi/Starafrica.com

05/07/2015

LES LIONS QUALIFIES

Chan 2016 : Le Sénégal s’impose 1-0 face à la Gambie
chan-2016-senegal-gambie-630x330.png
Le Sénégal s’est imposé, samedi, 1-0, face à la Gambie, en match retour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) 2016.
L’unique but de la rencontre qui s’est jouée au stadium de Bakau a été inscrit à la 9ème minute par Mohamed Waloui Ndoye.
Lors de la phase aller, à Dakar, les Sénégalais avaient battu les Gambiens (3-1).
Le Sénégal se qualifie ainsi pour le deuxième tour qualificatif au CHAN prévu au Rwanda.
APS/Rewmi

21/06/2015

LE SENEGAL A PERDU LA PETITE FINALE

Mondial U20 : Battu par le Mali, le Sénégal termine 4ème (3-1)
Lions-locaux.jpg
Mali et Sénégal étaient aux prises pour l’attribution de la troisième place de la Coupe du Monde U-20 ce 20 juin. Une sorte de choc entre pays-frères pour un match qui n’avait rien d’amical. A l’arrivée, les Aiglons ont pris le meilleur sur les Lionceaux s’offrant le bronze, 16 ans après leurs aînés (1:3).
Une forte pluie s’était in extremis invitée à la fête, mais cela ne gâchait en rien les premières minutes du spectacle 100% africain. Le Mali se montrait d’ailleurs plus à l’aide sur cette pelouse glissante, Hamidou Traoré se créant les premières occasions du match aux première et sixième minutes, sans conséquence sur l’évolution du score. Il jouait ensuite un une-deux avec Aboubacar Doumbia, mais l’extérieur du pied du numéro 13 ne faisait que flirter avec la transversale d’Ibrahima Sy. Il fallait attendre la 38ème minute pour enfin voir le Sénégal inquiéter réellement Djigui Diarra, Roger Gomis ratant le cadre à 20 mètres, puis Sidy Sarr forcant le portier malien à briller de la tête (42′).
La poussée sénégalaise était freinée juste avant la mi-temps avec l’exclusion de Moussa Ba. Les Jaunes tentaient de profiter de leur supériorité numérique pour ouvrir le score dès le retour des vestiaires. Lassine Konate puis Souleymane Diarra trouvaient l’espace de tir dans la défense repliée sénégalaise. Mais pas le cadre (47’ et 61’). C’est finalement les Lionceaux qui trouvaient l’ouverture sur contre-attaque, Ibrahima Wadji trompant Diarra du gauche à 10 mètres (1 :0, 71’). La réponse malienne était quasi-immédiate : Adama Traoré enroulait son coup franc à 20 mètres, du gauche (1:1, 74’).
Dans la foulée, Alhassane Sylla déséquilibrait Hamidou Traoré dans la surface. Penalty. Falaye sacko tirait fort au centre mais Sy repoussait l’échéance du pied. Toutefois, il ne pouvait rien sur une nouvelle tentative d’Adama Traoré : aux 18 mètres, le Lillois effaçait d’un dribble son vis-à-vis d’un dribble et allumait… du droit (1:2, 83’). Le Sénégal obtenait une ultime chance de revenir dans la partie trois minutes plus tard, mais Malick Niang voyait à son tour son penalty repoussé par Diarra. Le Mali se mettait définitivement à l’abri dans les arrêts de jeu, Diadie Samassekou transformant en but un caviar de Traoré (1 :3, 90+1).
fifa.com

17/06/2015

MALGRE TOUT UN BEAU PARCOURS DES LIONCEAUX

MONDIAL U20 : Les Lionceaux tombent face au Brésil 0-5
pix_1434283484e120444_1.jpg
Entre le Brésil, cinq fois champion du monde U-20, et le Sénégal, qui participe pour la première fois à l épreuve, la première demi-finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 avait des airs de David contre Goliath . Il n’a pas eu de miracle pour les Lionceaux, qui ont subi la loi d’une Verdeamarelha déchaînée (5:0).
Cette dernière restait sur deux 0:0 d’affilée, deux matches finalement gagnés aux tirs-au-but. Autant dire que l’objectif était double : retrouver l’efficacité offensive, et éviter une nouvelle prolongation. Il ne fallait que cinq petites minutes pour voir les Sud-Américains goûter à nouveau à la saveur d’un but, le défenseur sénégalais Andelinou Correa trompant son propre gardien d’une talonnade maladroite, sur un centre de Joao Pedro (5’, 1 :0). Deux minutes plus tard, Marcos Guilherme doublait la mise sur un service de Gabriel Jesus (7’, 2:0).
Obligés de sortir de leur coquille pour tenter de réduire la marque, les Sénégalais s’exposaient dès lors aux contres. Sur un premier, Gabriel Jesus trouvait le poteau, sur un autre Boschilia aggravait la marque sans opposition (19, 3:0).  Valeureux, les Lionceauxdécidaient de ne pas fermer le jeu et tentaient de réagir. Mais le sort s’acharnait : la magnifique volée de Sydi Sarr frappait la barre (23’). Le Brésil était lui en réussite et le montrait à nouveau, Jorge effaçant deux Sénégalais avant d’ajuster Sy pour la quatrième fois de la journée (37’, 4:0).
Réduits à 10 juste avant la pause après l’exclusion d’Elimane Cissé, les hommes de Joseph Koto se contentaient de contenir les offensive auriverdes en seconde mi-temps. Seul Marcos Guilherme obtenait finalement l’autorisation de tirer, Sy se trouvant sur la trajectoire du cuir (70’). Le numéro 7 brésilien obtenait une autre chance huit minutes plus tard : il la saisissait pour corser l’addition (78, 5:0). Le Sénégal avait l’occasion de sauver l’honneur à la 87ème minute par l’intermédiaire d’Ibrahima Wadji, mais ce dernier ne trouvait que le petit filet de Jean.
Le Brésil se qualifie donc pour la finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015. Le Sénégal disputera, lui, le match pour la troisième place, ce 20 juin, à Auckland.
Fifa.com

14/06/2015

QUAND LE SENEGAL GAGNE

Mondial U20 - Le Sénégal sort l'Ouzbékistan (1-0) et va défier le Brésil en demi
SenOuz01-une.jpg
Héroïques ! Les lions ont été face à l'Ouzbékistan qu'ils ont battu grâce à un but de l'attaquant Mamadou Thiam qui a inscrit son 2ème but dans le tournoi sur une belle passe de Rémi Nassalan. La bande à Koto s'offre une belle demi-finale historique contre le Brésil mercredi prochain (04h00 Gmt).
Alors que le Mali avait créé la sensation des quarts de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 un peu plus tôt en battant l’Allemagne, l’autre rescapé africain, le Sénégal, affrontait l’Ouzbékistan à Wellington ce 14 juin pour tenter de rejoindre les Aiglons dans le dernier carré. La mission a été accomplie par les hommes de Joseph Koto, vainqueurs (0:1).
Qualifiés de justesse pour la phase à élimination directe, les Asiatiques étaient montés en puissance au fil des matches. En ce début de rencontre, c’étaient eux qui donnaient la meilleure impression, le Sénégal démarrant timidement le premier acte. La légère domination ouzbèke se concrétisait par une première occasion, à la 21ème minute,Zabikhillo Urinboev butant sur Ibrahima Sy. Cela piquait au vif des Lionceaux qui trouvaient dès lors un peu de mordant. Remi Nassalan acrobatiquement (24’)  puis Alassane Sow avant la pause (45’) étaient même tout près de faire la différence, mais ils en étaient empêchés par Dilsho Khamraev.
Les Africains accentuaient la pression de retour des vestiaires. Roger Gomis déclenchait une frappe des 20 mètres, sur laquelle Khamraev s’interposait encore (52'). Nassalan était ensuite isolé par Thiam, mais il voyait sa frappe fuir le cadre (63'). On inversait les rôles quelques minutes plus tard, et ça payait (77', 0:1). Les Sénégalais sortaient ensuite les barbelés et s’envolaient en demi-finales où les attend le Brésil, ce 17 juin, à Christchurch.
wiwsport

13/06/2015

VICTOIRE DES LIONS EN ELIMINATOIRES DE LA CAN

Sénégal-Burundi : les Lions gagnent devant les Hirondelles, 3-1
a1f957b61ed1da07ab79ee52b1163ef142f11d4c.jpg
Le Sénégal gagne devant le Burundi, 3-1 grace aux buts de Mame Biram Diouf a marqué à la 62e minute, à la suite d'un but d'égalisation du capitaine des Burundais, à la 58e. Moussa Konaté a marqué un pénalty pour les Lions, à la 15e minute et Sadio Mané scelle le sort du match sur un tres joli but à la fin du match. Sénégal-Burundi s'est joué au stade Léopold Sédar Senghor, à Dakar, pour le compte de la première journée du groupe K des éliminatoires de la CAN 2017 de football. L'arbitre malien Mahamadou Keïta a dirigé la rencontre. Il a ete assisté de ses compatriotes Drissa Kamory Niaré et Balla Diarra.
seneweb/APS

28/01/2015

LES LIONS SANS ENTRAINEUR...

Giresse et son staff technique virés!
Alain-Giresse.jpg
La Fédération sénégalaise de football a finalement rompu le contrat du sélectionneur national Alain Giresse de même que celui de son staff technique, ce qui serait une première mesure prise par l’instance après la défaite des Lions hier soir à la CAN de football. Selon Me Augustin Senghor qui a tenu une conférence de presse cette après-midi à l’hôtel des Lions, certains joueurs de l’équipe nationale ont tenu à aller à Dakar avant de regagner leurs clubs respectifs. Une décision à saluer, s’est réjoui le Président de la fédération sénégalaise de football au lendemain de l’élimination de la sélection nationale sénégalaise de football de la compétition continentale.
Seneweb

23/01/2015

Match nul...

Afrique du Sud - Sénégal 1-1

7a4e3c895bb2fcd0ee72672bd1c2e929.jpg
Deuxième sortie du Sénégal dans cette 30ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), la rencontre entre les "Lions" et l'Afrique du Sud est assimilable à un combat de gladiateurs. Plus physique qu'autre chose, la partie entre les deux sélections a vu les joueurs se livrer à une guerre sans merci le long de la partie.
Le round d'observation entre les "Bafana bafana" et le Sénégal aura duré onze (11) minutes. La minute choisit par les sud-africains pour déclencher les hostilités et obtenir la première chaude occasion du match.
Mis à contribution par le numéro cinq (5) de l'équipe adverse, Ngcongca, Bouna Coundoul ne prend pas de risque et détourne le ballon en corner. Agressifs et dangereux en contre, les "Bafana bafana" jouent de leur vivacité pour inquiéter la défense sénégalaise. Jouant principalement à travers de longs ballons, les poulains de Giresse se montrent trop imprécis et pèchent dans la dernière passe.
Buteur lors du match face au Ghana, Mame Biram Diouf a multiplié les appels sans succès, souvent oublié par ses partenaires. La seule frappe cadrée des "Lions" est l'oeuvre de Pape Kouly Diop sur coup-franc (24').
Prenant ses marques petit à petit, le Sénégal fait reculer l'équipe adverse avant de replonger dans la bataille physique. A quelques secondes de la fin du temps réglementaire de la premiere mi-temps, Mame Biram Diouf était à deux doigts d'ouvrir le score sur une tête qui est malencontreusement passée juste à côté. Trop imprécis, les "Lions" retournent donc aux vestiaires sur ce score de zéro but partout.
En seconde mi-temps, l'Afrique du Sud profite de sa vivacité pour cueillir à froid le Sénégal et ouvrir le score sur un centre parti du premier poteau et tranquillement arrivé dans les pieds de Manyisa à l'opposé. Ce dernier met le plat du pied pour tromper Coundoul.
Secoués mais toujours maladroits, les "Lions" reviennent au score grâce à un grand Kara Mbodji, qui reprend merveilleusement bien de la tête un coup-franc de Pape Kouly Diop. Comme en première, le reste de la partie ne sera que duels et imprécisions des deux côtés.
Le partage des points est donc mérité entre les deux sélections qui n'ont pas su se transcender pour venir à bout l'une de l'autre. Changeant considérablement son onze de départ présenté face au Ghana, Giresse semble être le seul à pouvoir expliquer ses choix ainsi que sa décision de n'attendre qu'au dernier quart d'heure du match pour effectuer son premier changement.
Seneweb