22/12/2016

VILLAGE DES ARTS A NGAPAROU

Ngaparou (Mbour) étrenne son « village des arts » le 24 décembre

AP_Report_Artisanat_Soumbédioune_31.jpg

Le « village des arts » de Ngaparou va officiellement ouvrir ses portes le 24 décembre, au cours d’une cérémonie devant coïncider avec la tenue des traditionnelles 72 heures de cette commune du département de Mbour, à quelque 70 Km de Dakar, a-t-on appris des organisateurs.
Le « village des arts » de Ngaparou lance ses activités « avant les « 72 heures de la commune de Ngaparou », mais ce démarrage « est bien intégré à ce rendez-vous culturel et artistique avec ses régates, et diverses activités culturelles et récréatives très suivies par les populations et les touristes venus des hôtels environnants », rapporte un communiqué transmis à l’APS.
Dirigé par l’artiste plasticien sénégalais Bassirou Sarr, résident à Berlin (Allemagne), le « village des arts » de Ngaparou est érigé sur une propriété de quelque 1000m2.
Ce nouvel espace « se veut un centre d’expérimentation artistique, de promotion artisanale et d’échanges fraternels », peut-on lire dans le même communiqué reçu des promoteurs.
Ils signalent qu’un comité d’organisation a été mis en place pour son inauguration, comprenant des artistes anciens résidants du premier « village des arts » de l’avenue Peytavin, à Dakar, ainsi que les actuels occupants du « Village des arts » de la capitale sénégalaise (sis prés du stade Léopold Sédar Senghor).
« La pièce maîtresse du programme de cette inauguration est l’exposition internationale d’art plastique, peintures, installations et sculptures en plein air, intitulée +Berlin-Dakar-Ngaparou+ », renseigne le communiqué, précisant que celle-ci se déroulera du 24 au 31 décembre 2016, dans le même espace, et sera composée des œuvres d’artistes sénégalais et berlinois.
« Cette exposition sera accompagnée d’un hommage aux artistes disparus, en particulier les anciens résidants de l’avenue Peytavin. Une animation permanente et quotidienne est programmée du 24 au 31 décembre au ’village des arts’ de Ngaparou », ajoute le communiqué.
Il évoque « des rencontres entre artistes et public, de la musique, des projections de films, des performances, du théâtre ainsi qu’un atelier d’activité d’arts plastiques (workshop) avec les jeunes ».
APS

24/11/2006

Ngaparou

plage ngaparou

De Saly, prenez la direction du Nord. Vers la Somone, vers Dakar. Longez l'océan jusqu'au village de Ngaparou. Vous en avez pour une bonne demi heure de marche nonchalante. Là, vous oubliez les hôtels, les clubs, les résidences, les cabanons, les villas de toubabs. Vous êtes dans un village de pêcheurs Lébous. Maisons sénégalaises, pirogues, chèvres sur la plage. Peu ou pas de touristes. Remontez dans le village. Entre plage et route de la Somone. Vous découvrirez de justesse, avant que la station balnéaire de Saly ne s'étende, un endroit typiquement sénégalais. Où la vie coule, jour après jour, sans que le tourisme ai encore gagné trop la bataille de l'authenticité...