20/12/2006

 

Le Sénégal veut développer un tourisme "haut de gamme"

nogorance

 

SÉNÉGAL - 19 décembre 2006 - PANAPRESS

Le gouvernement du Sénégal veut développer un tourisme "haut de gamme", a déclaré mardi à Dakar un responsable du ministère sénégalais du tourisme, Amndy Sène.

"Le Sénégal s'est lancé dans une politique de tourisme haut de gamme", a-t-il affirmé, soulignant que "c'est un impératif" pour développer le secteur touristique du pays.

S'exprimant lors de l'ouverture d'une rencontre de deux jours sur le thème "Quel tourisme pour un Sénégal émergent ?", M. Sène a expliqué les difficultés du secteur par la baisse de la qualité de ses infrastructures et de ses services.

Il a indiqué que l'Etat du Sénégal a choisi trois axes majeurs pour relancer le secteur touristique, soulignant qu'il s'agit de restructurer l'offre et d'assurer la promotion des produits touristiques, d'améliorer les retombées du tourisme au niveau des populations locales et de l'économie sénégalaise et de développer une politique d'investissement efficace dans le secteur.

Le tourisme est l'un des secteurs retenus en janvier 2005, dans le cadre du programme de croissance accélérée lancé par le gouvernement du Sénégal.

"Le gouvernement entend faire de ce secteur le levier principal de l'économie nationale", a déclaré le directeur de cabinet du ministre sénégalais du Tourisme, Elymane Sy.

Le tourisme, qui assure 6,8 pour cent du produit intérieur brut (PIB) du pays, génère 100.000 emplois directs et 25.000 emplois indirects, selon les données du Syndicat national des travailleurs de l'hôtellerie, de la restauration, des cafés, casinos et bars du Sénégal (SNTHRCBS).

Le Sénégal s'est fixé comme objectif de recevoir 1,5 million de touristes d'ici à 2010 et 2,5 millions d'ici à 2015 tandis que l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) indique que 350.000 touristes ont séjourné dans le pays en 2005.